Test - RBI Baseball 21 - Le coup de batte d’un soir

«Let’s go Phillies !» , - 1 réaction(s)

L’actualité des jeux de sport sur Xbox laisse une place de choix au baseball en 2021. Si la franchise RBI était déjà présente les années précédentes, tous les fans Xbox de ce sport attendent avec une certaine impatience l’arrivée ce mois-ci et pour la première fois du mastodonte MLB The Show, édité par Sony et jusque-là exclusif à la marque bleue. En attendant ce qui devrait être le plat de résistance, c’est l’itération 21 de RBI Baseball, développée et éditée par la Major League Baseball (MLB) en personne, qui nous sert aujourd’hui d’apéritif.

Le baseball pour les Nuls

Pour une majorité d’entre nous de culture européenne, ne nous mentons pas, le baseball est synonyme d’un père de famille avec un gant bizarre dans la main gauche qui lance une balle en direction de son enfant armé de la batte de Harley Quinn. Autant cette image d’Epinal parle à chacun de nous grâce aux films et séries, autant les règles officielles d’un match de baseball sont tombées au fond de l’océan Atlantique avant de nous parvenir. Le paragraphe suivant tentera d’expliquer simplement ces règles ô combien nécessaires pour apprécier à sa juste valeur n’importe quel jeu de baseball. Pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec ça, essayons de résumer ce sport en une phrase. Le baseball, c’est Batte-man qui dispose de 3 Jokers pour renvoyer les balles de Deadshot.

Le logo le plus célèbre du baseball

Arrêtons de jouer le comics de service et soyons sérieux deux minutes. Le baseball est l’un des 4 sports majeurs en Amérique du Nord. La Major League Baseball règne en maître sur la discipline avec de puissantes franchises (équipes) connues dans le monde entier. Si on vous dit les Yankees de New York, ça vous parle ? Si la réponse est négative, vous connaissez a minima le mythique NY que l’on retrouve régulièrement sur des casquettes. Une rencontre de baseball oppose deux équipes qui alternent défense et attaque pendant 9 manches, ce qui peut donner dans la réalité des matchs interminables pendant lesquels l’américain moyen fan des Phillies de Philadelphie aura englouti 3 cheesesteaks. C’est le seul sport collectif où le duel entre les équipes est asymétrique. En effet, si l’équipe en défense, composée de neuf joueurs, quadrille parfaitement le terrain de jeu, l’équipe offensive ne propose qu’un batteur à la fois pour tenter de marquer des points.

Le fameux duel entre le lanceur et le frappeur

Pour cela, le batteur ne dispose que de “trois” tentatives pour renvoyer la balle du lanceur adverse et parcourir la distance d’un losange via les 3 bases plus le marbre (base de départ). S’il parvient ainsi à faire un tour complet, son équipe marque un point. Le Graal ultime au baseball est de réussir à envoyer la balle dans les tribunes du stade et d’assurer ainsi le point sans difficulté, c’est le célèbre Homerun. En revanche l’objectif de l’équipe en défense est d’éliminer trois batteurs afin de repasser en attaque. Pour disqualifier un attaquant, soit le lanceur réussit à faire déjouer le batteur sur 3 lancers valides, soit une fois la balle renvoyée dans l’aire de jeu par ce dernier, un défenseur arrive à capter la balle sans rebond à l’aide du célèbre gant de cuir ou en cas de rebond de la balle, à la renvoyer à leurs partenaires présents sur les bases avant que le batteur ne les atteigne pour sécuriser sa position. L’équipe gagnante à la fin d’un match sera celle qui aura comptabilisé le plus de points au bout des 9 manches. Simple non ? Rassurez-vous, c’est bien la première et dernière fois que les règles du baseball sont explicitées sur Xboxygen !

RBI, le bébé de la MLB

Les sports US sont friands de stats

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. L’adage a beau être trop usité de nos jours, il n’en demeure pas moins pertinent dans certaines situations. C’est le cas pour la MLB. Considérant le jeu vidéo comme un vecteur de communication essentiel pour son sport, la ligue édite en personne la franchise RBI depuis des années pour combler le manque de visibilité du baseball par rapport aux autres sports US sur ce médium. Si MLB The Show lorgne du côté de la simulation, RBI a toujours cherché à proposer un gameplay arcade et simplifié du baseball. La finalité est de passer un moment agréable en famille et de découvrir ce sport via le titre pour agrandir la communauté de fans du vrai championnat MLB. La guerre fratricide que se livrent les sports majeurs pour attirer la jeunesse dans le but d’en faire de futurs consommateurs n’est pas un mythe mais la cruelle réalité.

Les textures sont très pauvres en vue aérienne

Cette vision de la MLB pour sa franchise RBI est à l’origine de ses forces mais aussi de ses faiblesses. Parmi les points forts, être le bébé de la MLB assure la présence de tous les joueurs, franchises et stades officiels au sein du titre. La modélisation des joueurs et des stades s’avère correcte même si les graphismes ne sont vraiment pas folichons à cause de textures pauvres en détails. RBI ne flatte vraiment pas la rétine. Toutefois, la direction artistique fait globalement le travail pour un jeu de sport typé arcade et l’impression d’être au cœur d’un vrai match de la ligue fonctionne.

Le baseball, ce sport fait pour les jeux vidéo

Prêt pour fracasser la balle

Surtout, la grande force du titre est que le baseball s’adapte particulièrement bien au format du jeu vidéo. On peut même dire que ce sport a accompagné l’histoire de ce médium depuis ses débuts. Le premier titre sous le nom RBI Baseball remonte à … 1986. Nous nous souvenons avec nostalgie que ces jeux dans les années 90 étaient même considérés parmi les plus beaux. Il a toujours été facile de développer et d’animer un batteur et un lanceur en gros plan. Les sprites de l’époque étaient déjà gigantesques et magnifiques. Et pour renvoyer la balle ? Fastoche, un clic sur le bouton au bon moment et c’était gagné.

Et que dire de la programmation d’un jeu défensif correct ? Le placement des bases à parcourir par les batteurs est identique au placement des quatre principaux boutons d’action (XYAB sur Xbox) des manettes depuis des décennies. Rien de plus simple pour un défenseur d’envoyer la balle à leurs partenaires proches des bases en appuyant sur le bouton correspondant au schéma réel du losange sur le terrain. Ce gameplay décrit dans ces dernières lignes, aussi simple, efficace et très fun à jouer est bien celui que les joueurs ont toujours connu dans les jeux de baseball arcade, et c’est également celui qu’on retrouve en partie dans RBI Baseball 21.

Le lanceur peut choisir différents types de lancer

Si l’appui d’un bouton unique en phase offensive est toujours d’actualité, d’autres possibilités sont proposées pour enrichir le gameplay offensif : une jauge avant de frapper ou utiliser les 4 boutons d’action pour 4 types de frappes différentes : assurée, normale, puissante ou amortie. Différentes options sont également disponibles pour régler la difficulté, la vitesse des éléments du jeu, les types de lancers, la gestion de la défense dans l’aire de jeu et celle des courses des attaquants. Nous sommes vraiment libres de paramétrer le gameplay selon nos préférences dans toutes les phases de jeu et c’est une excellente chose. De plus, pour chaque changement de mécanique de jeu, un didacticiel est proposé pour la tester. Peu importe les configurations, RBI Baseball 21 reste un jeu simple et agréable à jouer.

Et là, c’est le drame...

Le moment de gloire des frappeurs

Malheureusement, comme ses prédécesseurs, l’opus 21 souffre de faiblesses criardes qui ternissent réellement l’expérience de jeu et sa durée de vie. Lors des matchs, on ressent clairement les limites d’un budget restreint. Il manque énormément d’animations, principalement pour les défenseurs. On ne compte plus après un coup de batte réussi les réceptions de balle où cette dernière disparaît subitement de l’écran à quelques mètres du défenseur pour réapparaître par magie instantanément dans le gant de celui-ci. Eh oui, on a enfin dépassé la vitesse de la lumière. Les animations de joie après un coup réussi ou même un homerun sont de piètre qualité. La réalisation s’avère dans l’ensemble générique et sans saveur. Si jamais vous aimez les cinématiques, oubliez-les, il n’y en a tout simplement pas. Ainsi la mise en scène autour des matchs, qui fait la force et le charme des grandes simulations de sport pour favoriser l’immersion, brille par son absence. En revanche, l’ambiance sonore accompagne bien nos sessions de jeu et certains titres des charts US comblent les temps morts.

Le petit tournoi des frappeurs peut commencer

La principale faiblesse de RBI Baseball 21 réside surtout dans le manque de contenu. Il sera très difficile de persévérer sur le titre jusqu’à la prochaine édition. Pour le joueur solo, le mode franchise permet d’enchaîner 10 saisons d’affilée avec son équipe préférée, mais la proposition de jeu se limite au minimum et demeure très loin des standards imposés par les références des simulations de sport d’EA ou de 2K. C’est simple, on enchaîne simplement les matchs joués ou simulés selon le calendrier établi, on suit les statistiques des joueurs et les classements et on participe aux éliminatoires en cas de bonne saison régulière en espérant atteindre les World Series. Le mode ne permet aucune gestion des finances de la franchise ni des entraînements. Les transferts sont de simples échanges de joueurs entre équipes où vous pouvez forcer l’IA dans les options à tout accepter même si c’est déséquilibré. Les saisons s’enchaînent tristement et uniquement un seul joueur généré aléatoirement pourra intégrer l’équipe à chaque intersaison afin d’apporter du sang neuf. Au-delà du mode franchise, le joueur solo peut également s’adonner au mode éliminatoires pour se retrouver directement en phase de play-off, s’entraîner via le classique match simple ou affronter l’IA dans le mode duel de batteurs, qui devient rapidement ennuyeux et insipide dans cette configuration. Et puis c’est tout, sauf l’inévitable match en ligne.

3 minutes pour enchaîner les frappes gagnantes

Reste pour égayer un moment en famille ou avec des amis les parties de jeu en multijoueur local. Le duel de batteurs devient d’un coup beaucoup plus amusant puisque 8 joueurs maximum peuvent incarner un batteur dans un mini tournoi à élimination directe. Lors d’une confrontation entre deux joueurs, chacun dispose de 4 minutes pour réussir le plus de frappes de balle. En cas d’égalité, le gagnant sera celui qui aura effectué le coup le plus long. Enfin, rien ne remplacera le plaisir d’un match simple en multijoueur local. Néanmoins comme les deux adversaires partagent le même écran, il faudra absolument passer la mécanique de gameplay du lanceur en mode classique pour que ce dernier ne galère pas à cacher ses intentions face à son voisin de canapé. Dès lors, la partie de bluff qui s’installe entre le lanceur et le batteur à chaque manche sera toujours la source de franches rigolades.

Test réalisé sur Xbox Series X

Bilan

On a aimé :
  • Le baseball en jeu vidéo toujours efficace
  • La licence MLB avec toutes les stars et franchises
  • Les différents réglages du gameplay
  • Le fun du multijoueur en local
On n’a pas aimé :
  • Une réalisation sans saveur et basique
  • Un contenu beaucoup trop faiblard
  • Des animations manquantes
Desert strike

On ne devrait jamais oublier que le baseball est fait pour être adapté en jeu vidéo. Ce sport demeure aussi fun à jouer sur écran que chiant à regarder dans la réalité. Malheureusement, RBI Baseball 21 reste générique avec un contenu rachitique qui devrait vous occuper moins d’une semaine. Seules les parties en multijoueur local animeront originalement une soirée pizza de temps en temps. Pourtant la Major League Baseball fait des efforts puisqu’elle demeure la seule ligue majeure professionnelle à développer et éditer son propre jeu vidéo. Les jeunes gamers d’aujourd’hui seront les fans consommateurs de demain. RBI Baseball 21 devrait donc respirer la passion, nous rendre amoureux des franchises et des stars de la MLB. Il n’est finalement qu’un jeu de commande amusant mais sans saveur, proposé à un prix trop élevé.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

RBI Baseball 21

Genre : Sport

Éditeur : MLB Productions

Développeur : MLB Productions

Date de sortie : 16/03/2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Switch

1 reactions

PaT Chevaliers

03 avr 2021 @ 14:41

Merci pour ce test

Je serai plus tenté de dire : RBI Baseball 21 - Le coup de batte d’un soir, ô désespoir ! Au registre des animations manquantes, j’ajouterai pour le peu, mal faites et à 29,99€ on est en droit d’attendre un peu (voire beaucoup mieux). Ce RBI Baseball 21 m’a déçu et ce n’est pas parce que je suis sur XSX, qu’on à forcément le droit de nous servir de la soupe ! Certes on est très loin d’un cador comme : MLB The show mais il à le mérite de faire découvrir ce sport qui la réputation d’être austère et difficile à comprendre. Alors qu’en fait, c’est tout le contraire... les règles sont relativement simple. Je ne met pas en doutes que la franchise RBI Baseball à ses fans et c’est tant mieux heureusement.

Mais comment ne pas être désappointé par ce dernier ? Surtout sur XSX. Je mettais lassé tenté par le 19 et fait l’impasse sur le 20 en pensant qu’avec ce 21, justement ils auraient corrigés en grande partie les manques... et bien que nenni ! il traine les mêmes casseroles et autres joyeusetés, qui faisait son succès malgré tout.

Un conseil : si vous voulez apprendre les bases, les règles du baseball ? ok ce RBI Baseball 21 sera parfait, pour le reste attendez plus l’arrivée de MLB The Show 21 dans le game pass le 20 avril prochain... plutôt que de vous délester de 30€ pour pas grand chose. cet avis tient plus sur le contenu que le reste, il fera l’affaire effectivement un soir entre potes pour juste s’éclater ;-)