Test - Rogue Legacy

«Tu quoque mi fili !» , - 0 réaction(s)

Selon une étude très sérieuse du Journal de Mickey, la plupart des déchirements et autres “accidents” familiaux ont pour motif l’héritage. Comme le dit, le vieil adage : “Les larmes entraînent les larmes” et ce n’est pas cette pleureuse d’Amel Bent qui vous dira le contraire. Il fut une joyeuse époque, cependant, où hériter était plus fun. Où les complots ne devenaient crimes que s’ils échouaient. Les rois s’amusaient chaque semaine à choisir leur préféré et voir leur engeance se disputer pour le trône ou même évitaient régulièrement, avec plus ou moins de brio, de se faire avoir par quelques assassinats “surprises”. C’était la belle époque… Et cette époque, Rogue Legacy essaie de la raviver à sa manière pour notre bon plaisir…

Une histoire de famille

Cette pièce bonus peut vous rendre très riche !

Malheureusement, Rogue Legacy ne vous propose pas de comploter contre votre bon roi. Au contraire, vous devrez le sauver d’un mystérieux mal et espérer en retour ses faveurs et l’accès au trône, aux dépens du reste de vos frères et soeurs. Malheureusement, sauver le roi ne sera pas une sinécure, puisque vous devrez explorer un château, une forêt, une tour et des souterrainss aussi dangereux qu’aléatoirement et mystérieusement construits. Vous n’avez que deux moyens de sortir du domaine : par la grande porte après avoir terrassé tous les ennemis et achevé votre quête, ou par la porte plus ou moins grande, selon l’état de votre cadavre après que les pièges et autres monstres vous sont passés dessus. Et croyez-moi, vous allez mourir encore et encore dans ce Rogue Legacy ! Pourtant, la mort n’est pas une sanction dans le jeu car aussitôt décédé, votre descendance poursuivra votre quête. Et c’est là que les choses se compliquent et deviennent intéressantes au lieu de procurer la frustration extrême de devoir tout recommencer : à chaque génération, vous devez choisir un héritier parmi trois.

Avec votre or, vous pourrez influer sur les caractéristiques de votre code génétique
Vous trouverez de temps en temps un nouveau sort pour remplacer l’ancien.

Chacun a des spécificités différentes, comme la classe, le sort magique connu, mais aussi des états qui peuvent aussi bien vous apporter de l’aide que vous poser de sérieux handicaps ! Ne soyez donc pas étonné de vous retrouver avec des descendants on ne peut plus étranges. Surtout qu’à chaque fois que vous pénétrez dans le château, vous devrez payer Charon de tout votre or pour entrer dans une itération complètement différente de ce que vous aviez pu visiter auparavant. Vous paierez moins si vous avez réussi à améliorer le deal avec lui (jusqu’à -50%). Et c’est un peu là le moteur de Rogue Legacy, puisque l’argent peut vous permettre de vous acheter de nouvelles armures, armes, mais également runes afin de booster les stats de votre perso et de progresser avec plus d’aisance. Mais ce n’est pas tout ! Avec votre or, vous pourrez influer sur les caractéristiques de votre code génétique en boostant la base de toute votre descendance. Cet arbre de compétence ancienne génération vous permet aussi de débloquer de nouvelles classes, moyennant d’exorbitantes finances, d’améliorer les anciennes, de renforcer votre descendance, ou de gagner des services (dont la réduction du prix de Charon pour entrer).

Vengeaaaaaance !

Un cirque dans un château maudit : plus rien ne nous étonne dans Rogue Legacy

Rogue Legacy est un jeu très amusant et très surprenant sur les premières incarnations. Malheureusement, même si on s’amuse tout le long, même après 20 heures de jeu, on finitt rapidement par faire le tour des caractères génétiques et des sorts. Ce qui fait qu’au bout du centième héritier, on finit par rester stoïque devant ces traits et à faire avec les handicaps infligés tellement ils finissent par revenir rapidement. Le château n’est concrètement pas non plus très long, mais la difficulté de certaines zones peut rapidement vous envoyer ad patres si vous n’êtes pas prudent. Et ne parlons pas des 4 boss qui demanderont un certain niveau pour être vaincus sans trop de bobos (et encore plus pour leur résurection). Heureusement que la folie de ces lieux pourra vous aider, soit en priant la statue de Charon pour une aide divine, soit en tombant sur des jeux qui pourront vous offrir des pièces d’or. N’oublions pas non plus les coffres magiques, cachés, et autres facéties des monstres qui sauront vous rendre plus riche avec un humour un peu nunuche, mais qui fait moumouche.

Les boss offrent de fortes sommes d’argent lors de leur défaite

La prise en main est classique et intuitive pour un jeu d’action-plateformes, mais le jeu arrive quand même a poser quelques soucis. En effet, le titre ne prendra parfois pas en compte un saut ou une attaque, ce qui aura souvent pour conséquence pas mal de dégâts, voire la mort si ce qui reste dans votre jauge de vie n’est pas suffisant. Et c’est quand même dommage parce que le reste tient la route, même si on a une base très old school en termes de technique et de gameplay. Mais comme la mort n’est pas une sanction mais une renaissance dans le jeu, on lui pardonnera volontiers ce genre de petit cafouillage pas assez fréquent pour être fortement condamnable avant de voir naître celui qui reprendra le flambeau de cette curieuse et horrible destinée familiale…

Bilan

On a aimé :
  • Simple d’accès
  • Assez dur
  • Originalité du concept
On n’a pas aimé :
  • Quelques cafouillages dans le gameplay
  • On tourne vite en rond avec les traits génétiques
Et les frais notariaux, alors ?

“Rogue Legacy est un excellent divertissement ludique” : voilà comment on aurait pu décrire le jeu en une petite phrase. Mais le titre est tellement bien pensé et original, que ces simples mots ne lui feraient pas honneur. Malheureusement, même si on s’amuse grandement dessus, le jeu a quand même quelques défauts qui effeuilleront un peu le plaisir de jouer. Ces quelques fausses notes n’empêcheront cependant pas de passer des dizaines et des dizaines d’heures sur un rogue-like on ne peut plus addictif. Tellement addictif, que je vais de ce pas déposer une demande pour qu’il soit catalogué comme une drogue. Au moins !

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Rogue Legacy

PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : N.C.

Développeur : Cellar Door Game

Date de sortie : 27/05/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows, PlayStation Vita