Halo Infinite - Du désastre au triomphe, les détails de son développement

«» le 8 décembre 2021 @ 18:102021-12-08T18:52:08+01:00" - 0 réaction(s)

Le développement d’un jeu vidéo de type blockbuster comme Halo Infinite est déjà complexe en soi, mais lorsqu’il a lieu pendant une pandémie mondiale, les choses se compliquent davantage. Aujourd’hui, un article de Bloomberg nous raconte les péripéties de 343 Industries de ces dernières années, et ça n’a pas été de tout repos !

Joseph Staten arrive en renfort après la démo chaotique

Jason Schreier, le co-auteur de l’article, revient ainsi sur un épisode majeur du développement de Halo Infinite : son report d’une année. Alors que sa sortie était prévue pour la fin d’année 2020 et en même temps que les nouvelles Xbox Series X|S, Microsoft avait attendu l’été pour présenter son jeu pour la première fois, un certain 23 juillet 2020.

La suite, on la connaît : la réception des joueurs, qu’ils soient fans de la licence ou non, a été très froide et nombreux sont ceux qui trouvaient le jeu pas à la hauteur graphiquement. Un mois plus tard, le jeu était reporté à 2021 sans plus de précision et nous apprenions plus tard qu’il sortirait un an après la date initiale. Phil Spencer a, par la suite, exprimé des regrets quant à ce report de dernière minute. Plus tard encore, on apprenait que le mode coopératif de Halo Infinite ne serait pas disponible avant mai 2022 et le mode Forge pas avant août 2022.

Joseph Staten, scénariste principal des trois premiers jeux Halo, est ainsi venu prêter main forte aux équipes pour mettre un peu d’ordre dans tout ça. Comme l’indique Bloomberg, l’une des premières choses qu’il a faites a été de rappeler au personnel démoralisé du studio que le succès de longue date de la franchise avait été marqué par plusieurs passages chaotiques, y compris une démonstration désastreuse du tout premier jeu Halo en 2001 qui a presque condamné la série avant même qu’elle ne soit commencée. « Nous avons eu quelques démos approximatives au fil des ans », admet-il.

Craig avant et après la fameuse démo

Staten a également persuadé la direction de Microsoft de donner au studio autant de temps qu’il le fallait pour réparer les choses. Sortir une campagne vraiment terminée, même reportée, aurait dans tous les cas meilleure presse qu’un jeu truffé de problèmes. « Il n’y a rien de pire pour un jeu que de sortir et d’avoir toutes sortes de bugs ou de choses qui vont ruiner l’expérience de jeu. »

Plusieurs facteurs de difficulté au sein du studio

Bloomberg a pu s’entretenir avec une vingtaine d’employés actuels et passés chez 343 Industries et relate des difficultés autour des outils technologiques utilisés pendant le développement du jeu ainsi qu’un haut turnover au sein des équipes. C’est après la sortie de Halo 5 en 2015 que l’idée d’un monde ouvert a été proposée pour le nouveau Halo.

Bloomberg raconte alors que le moteur utilisé pour développer Halo était celui que 343 avait basé en grande partie sur l’ancien code de Bungie. Certaines parties du moteur, un ensemble d’outils appelé Faber, sont devenus tristement célèbres au studio pour être buguées et difficiles à utiliser. Le code de Faber, dont certaines parties dataient du début des années 2000, avait accumulé tellement de retard que les ingénieurs de 343 Industries s’en moquaient.

Extrait du premier trailer d’annonce de Halo Infinite avec le moteur du jeu

En plus de cette base technique vieillissante, les équipes du studio étaient également trop instables, en raison d’un grand nombre de travailleurs contractuels, qui représentaient près de la moitié du personnel selon certaines estimations. Cela était dû à une règle chez Microsoft qui interdisait aux sous-traitants de rester dans leur emploi pendant plus de 18 mois.

Enfin, la direction créative de Halo Infinite était également bien trop mouvementées pour que chacun sache réellement vers quoi le jeu tendait. Plusieurs développeurs ont décrit 343 comme une entreprise divisée en fiefs, où chaque équipe cherchait des ressources et prenait des décisions contradictoires. Un développeur décrit le processus comme « quatre à cinq jeux développés simultanément ».

À l’été 2019, Halo Infinite était en mode crise. Le studio avait décidé de couper près des deux tiers de l’ensemble de ce qui était prévu dans le jeu, « laissant les managers demander à certains concepteurs de venir au bureau et de ne rien faire pendant que le studio réfléchissait à la prochaine étape », précise le journaliste.

Finalement, le monde ouvert du jeu a été réduit d’une vaste expérience de type Zelda à quelque chose de beaucoup plus petit. Il est vite devenu clair pour certains membres de l’équipe que, même avec les compromis, il serait impossible de remettre Halo Infinite dans une forme décente d’ici à l’automne suivant. Pourtant, le moment de la sortie ne semblait pas prêt à être discuté. Microsoft avait indiqué à son studio qu’il devait s’agir d’un jeu de lancement pour la prochaine Xbox, ce qui signifiait sa sortie en novembre 2020.

Un an d’efforts qui finissent par payer

Ce sont bien les retours des joueurs suite à la démo ratée de l’été 2020 qui ont fait changer d’avis Microsoft. Le jeu serait donc finalement repoussé d’un an. Joseph Staten a pu négocier davantage de temps pour finir le jeu malgré le report des modes Coop et Forge qui permettait déjà de dégager du temps de développement supplémentaire. Il a notamment rendu les Marines moins statiques puisqu’ils suivent désormais le Master Chief dans son aventure comme dans les précédents Halo, alors même que ce n’était pas prévu comme ça initialement.

Une année après et presque par surprise, le studio profite des 20 ans de la licence Halo pour rendre disponible le mode multijoueur de Halo Infinite et la Saison 1 en avance, le 15 novembre 2021. Solide techniquement, le jeu rencontre alors un succès certain et fait déjà un carton sur Steam. Les serveurs tiennent la route, le gameplay est agréable, et le studio a réussi son premier pari malgré quelques ajustements à faire sur la progression du Battle Pass.

Quelques semaines plus tard, les tests de la campagne Halo Infinite tombent et c’est la délivrance. Oui, le jeu est une réussite ! Notre test va également dans ce sens et précise que le monde ouvert apporte un vent de fraicheur à la série sans dénaturer son « scénario captivant et émouvant par moments ». Le report d’un an du jeu aura donc, une nouvelle fois, permit à Microsoft d’apprendre de ses erreurs et de sortir le nouvel épisode de sa franchise historique beaucoup plus sereinement.

Halo Infinite

Accueil > News

Halo Infinite

PEGI 0

Genre : FPS

Editeur : Microsoft

Développeur : 343 Industries

Date de sortie : 08/12/2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, PC Windows