Weta (Seigneur des Anneaux) recrute pour une « franchise mondiale majeure » !

«Le retour du Roi ?» le 24 novembre @ 21:042021-11-24T21:58:39+01:00" - 0 réaction(s)

La société Weta, spécialiste néo-zélandaise des effets spéciaux à qui l’on doit notamment tout l’aspect visuel du Seigneur des Anneaux, annonce via une offre en ligne recruter un producteur pour son prochain projet. Sans la dévoiler, une « franchise mondiale majeure » est toutefois mentionnée. Forcément, une seule d’entre elle vient en tête...

Une franchise pour les gouverner toutes

Si vous ne voyez pas, suivez le doigt !

L’actualité est chargée pour la société Weta : alors que la branche Digital vient d’être acquise par Unity pour la modique somme d’un milliard de dollars, c’est une offre d’emploi qui attire l’attention des joueurs. Invitant un futur producteur à intégrer les équipes basées à Wellington, le descriptif évoque une « franchise mondiale majeure toute proche de nos cœurs ». Il est alors difficile de ne pas penser à un futur projet concernant Le Seigneur des Anneaux. La trilogie cinématographique des années 2000 étant l’une des raisons d’être de la création du studio.

Prévu pour consoles et PC, le projet n’en serait qu’à ses balbutiements puisque seule cette offre est disponible en ligne. Sur Facebook, Weta a déclaré à propos du nouveau jeu qu’il est basé sur une « licence incroyablement riche et inspirante qui remplira les fans et les joueurs du monde entier de plaisir ». La division gaming de Weta a été inaugurée en 2012 et a, depuis, majoritairement travaillé sur des projets en réalité virtuelle. À l’heure actuelle, rien ne confirme qu’il s’agit d’un projet lié au Seigneur des Anneaux. La franchise reviendra officiellement avec Le Seigneur des Anneaux : Gollum, toujours prévu pour 2022. Nous ne manquerons pas de revenir sur l’actualité lorsque nous en saurons davantage.

Business

Accueil > News

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !