Marvel’s Avengers rompt sa promesse et propose des boosts d’XP contre de l’argent

«Ce n’est pas ce que vous croyez… En fait si» le 10 octobre @ 16:342021-10-10T17:18:14+02:00" - 5 réaction(s)

C’est la soupe à la grimace chez les joueuses et joueurs de Marvel’s Avengers. Square Enix a balayé d’un simple revers de main une vielle promesse. Le « Pay To Win » est en marche et la population geek gronde à juste raison.

C’est le moment de sortir votre carte bleue

On a souvent l’habitude de dire dans la vie qu’une mauvaise nouvelle suit toujours une bonne nouvelle. Un précepte vieux comme le monde dont Marvel’s Avengers vient de faire les frais, au grand dam des joueurs. Tandis que les possesseurs d’une console Xbox viennent de fêter l’arrivée du jeu dans le Xbox Game Pass, leur joie a laissé place à la colère et l’incompréhension.

En effet, Square Enix a également pris la décision d’implanter des consommables, qui ne peuvent être acquis que via des crédits que vous obtenez en dépensant votre propre argent dans le jeu. Ces consommables ont surtout la particularité d’augmenter temporairement vos gains d’XP, ou d’accroître les quantités de ressources que vous collectez, vous assurant ainsi une progression plus rapide.

Square Enix rompt sa promesse

Cette découverte est loin de faire l’unanimité dans la communauté de Marvel’s Avengers, surtout quand on sait que l’éditeur avait juré que ce système ne verrait jamais le jour sur le soft développé par Crystal Dynamics. Nous en voulons pour preuves les déclarations suivantes.

Meagan Marie, responsable de la communauté lors de l’E3 2019 :

La promesse que nous faisons à la communauté, c’est qu’il n’y aura pas de loot boxes aléatoires ou de scénarios en mode « pay-to-win ».

Scot Amos, responsable de Crystal Dynamics une semaine après l’E3 2019 :

En ce qui concerne la monétisation, nous proposerons des cosmétiques, mais jamais rien qui vous demandera de sortir votre portefeuille pour avancer plus aisément dans le jeu.

La pilule ne passe pas du tout chez les joueurs

Disponible depuis l’été 2020, les promesses engagées sur Marvel’s Avengers ne tiennent donc plus un an plus tard. Un changement de position que les gamers ne cautionnent pas du tout, certains l’ayant fait savoir avec des messages plutôt haineux à l’égard de Crystal Dynamics. Square Enix et Crystal Dynamics parviendront-ils à rattraper le coup ou viennent-ils de condamner Marvel Avengers ?

Marvel’s Avengers

Accueil > News

Marvel’s Avengers

PEGI 0

Genre : Action

Editeur : Square Enix

Développeur : Crystal Dynamics et Eidos Montreal

Date de sortie : 04/09/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

5 reactions

avatar

NcgVader

10 oct 2021 @ 19:29

L’appât du gain... Il fallait s’y attendre. Maintenant, vont ils faire marche arrière comme EA avec Battlefront 2 ??

avatar

EverFish

10 oct 2021 @ 22:03

Le jeu n’est pas rentable au point de prendre une décision qui va décevoir certains joueurs et écorner leur image. Mais ce nest pas grave tans que de l’argent entre.

avatar

Halouf

11 oct 2021 @ 00:46

Vous connaissez le dicton : « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ».

Et SquarEnix aime l’argent plus que tout, c’était couru d’avance qu’ils reviendraient sur leur parole, si tant est que l’on puisse appeler ça avoir une parole ...

avatar

Banania

11 oct 2021 @ 09:52

Qui peut citer un seul éditeur ne se foutant pas du monde (principalement de nous, les joueurs, mais pas que…) et ne retournant pas sa veste six mois après la sortie de son jeu ?! Je crois que ça n’existe plus… le profit (et les actionnaires) passe avant tout.

Certains se sont pourtant bien cassé les dents (coucou Anthem) mais apparement, ça ne suffit pas, ils osent en remettre une couche et jouent les enfoirés après quelques mois, pensant qu’on a « oublié » leurs beaux mensonges belles promesses. Y’en a pas un pour rattraper l’autre… :/

Il y a peu de temps, DLC et autres nouveaux Season Pass étaient en phase de devenir le cancer du JV… mais 10 ans plus tard, non seulement ces pratiques ont été acceptées par le public, mainstream en particulier, mais force est de constater qu’aujourd’hui c’est encore pire car on est au stade du cosmétique payant (et sans intérêt) dans presque tous les jeux le cancer actuel du JV. Et comme pour le reste, malgré tous ces signaux d’alertes, ça continuera de se vendre et donc d’exister. Là où à une époque on devait simplement jouer, sans excès, pour débloquer de nouvelles skin & Co. :/

D’ailleurs ces derniers temps l’actu JV tourne surtout autour de toutes ces magouilles et autres arnaques/plans foireux de ces éditeurs que de parler des jeux vidéo en eux-même. Triste époque pour le jeu vidéo, il est loin le temps de la vrai passion que représentait ce média, dans les années 80/90. Maintenant c’est pognon/rentabilité, mensonges, enfumage, …

#jaimalàmonjeuvidéo

avatar

Halouf

11 oct 2021 @ 10:42

En fait vous remarquerez un point très intéressant. Le monde du jeu vidéo a commencé à se faire pourrir avec l’avènement du gaming sur le marché du Mobile, dès lors c’est la course au pognon et la masse laineuse s’est non seulement habituée à des pratiques pas très glorieuses, mais elle a été dressée à demander ces dites pratiques !

Alors oui l’industrie qui en profite toujours plus est coupable, mais quand tu vois le nombre de veaux qui y adhèrent avec joie, à mon sens elle l’est tout autant.