The Artful Escape annonce sa sortie en septembre dans le Xbox Game Pass !

«» le 29 juillet @ 21:572021-07-29T23:15:48+02:00" - 3 réaction(s)

Après un report en fin d’année dernière, The Artful Escape était promis pour cette année, et la promesse sera tenue par Annapurna Interactive et Beethoven & Dinosaur puisque le jeu sera disponible le 9 septembre prochain.

Une toute nouvelle vidéo du jeu a été diffusée pour fêter cette annonce, l’occasion de se plonger de nouveau dans les décors étranges de ce voyage musical psychédélique.

Un adolescent prodige de la guitare se lance dans un voyage psychédélique et multidimensionnel pour inspirer son personnage de scène et confronter l’héritage d’une légende folk décédée. Avec des performances vocales de Michael Johnston, Caroline Kinley, Lena Headey, Jason Schwartzman, Mark Strong et Carl Weathers.

The Artful Escape est une exclusivité Xbox sur console. Il sortira le 9 septembre sur Xbox One, Xbox Series X|S, Steam et dans le Xbox Game Pass.

N’hésitez pas non plus à consulter la liste de tous les jeux Xbox Game Pass à venir en 2021 et 2022 !

The Artful Escape

Accueil > News

The Artful Escape

PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Editeur : Annapurna Interactive

Développeur : Beethoven & Dinosaur

Date de sortie : 09/09/2021

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

3 reactions

Mika-117

29 jui 2021 @ 22:36

Parfait, encore une exclusivité et un jeu dans le Game Pass, c’est vraiment un très bon deuxième semestre sur Xbox. Et la direction artistique a l’air excellente.

avatar

Banania

30 jui 2021 @ 10:10

Ce n’est pas une exclusivité Xbox, le jeu est aussi sur Steam. ;)

Direction artistique bien barrée en effet, comme souvent avec ce que produit Annapurna Interactive. Je l’essayerai volontiers, si j’arrive à le caser entre les trouze-mille autres jeux du Gamepass !

avatar

Banania

11 sep 2021 @ 08:45

Le jeu se boucle en 4 heures et n’a vraiment rien d’extraordinaire à réaliser pour le joueur. On se contente de lire une histoire, dont certains textes n’ont pas été traduits et parfois, la voix du personnage « disparait ». On déplace bêtement son personnage durant 4 heures vers la gauche/droite, en appuyant sur X pour le faire jouer de la guitare… ou sur A pour le faire sauter une fois de temps en temps par dessus un obstacle. Le jeu ne se renouvelle pas et est donc ultra redondant d’un niveau à l’autre. On fait toujours la même chose… pas terrible.
Le reste du temps, c’est du contemplatif sans grand intérêt ; des riffs de guitares en boucle (qui finissent par casser la tête) et les rares phases avec les « Boss » sont tout aussi passionnantes : on doit jouer à une sorte de SIMON, le vieux jeux de société des années 80 où il fallait appuyer successivement sur des touches de couleurs aléatoires… mais en mode « Ultra Easy » (bien que le choix des touches laisse un peu à désirer).

C’est bien de proposer et mettre en avant un tas de jeu indé sur Xbox mais il faudrait aussi voir à un moment à ce qu’ils soient de qualité. Anapurna me donne de plus en plus l’impression d’être une usine à gaz sortant tout et n’importe quoi, du bon comme du mauvais mais souvent, les jeux ne sont même pas complètement achevés/optimisés… (je ne parlerai pas du 60fps car ce jeu n’arrive pas à les tenir de manière constante, un comble sur la console la plus puissante du marché !)

Heureusement, il est dans le Game-donc-ça-pass.
Par contre, un conseil aux épileptiques : passez votre chemin ! ;-)