Ubisoft : le risque de départ des talents jugé « élevé » et un bonus d’exemplarité

«Des mesures» le 12 juillet @ 17:302021-07-12T18:14:30+02:00" - 0 réaction(s)

Ubisoft a publié son bilan annuel dans lequel les résultats financiers de l’entreprise sont consolidés et détaillés, mais celui-ci comporte également de nombreuses informations quant au fonctionnement de la société et du groupe. Une partie concerne les risques perçus par Ubisoft et qui pourraient entraver sa croissance.

Ubisoft identifie les risques pour son business

« Dans le cadre de son activité, le groupe est exposé à une série de risques pouvant affecter ses performances, sa réputation, la réalisation de ses objectifs stratégiques et financiers ainsi que son cours de bourse », est-il écrit dans le rapport.

Ubisoft a identifié quatre types de risques différents, chacun avec des sous-parties, et précise que la criticité des facteurs de risque est calculée par une combinaison de la probabilité de survenance du risque et du niveau de gravité correspondant, une fois que les mesures de gestion des risques mis en place par le groupe ont été prises en compte.

Risques Business

  • Restriction d’accès à certains marchés - Élevé
  • Échec de la part de partenaires externes rendant un jeu indisponible ou altérant l’expérience du joueur - Élevé
  • Échecs dans le processus de développement d’un jeu entraînant des retards dans son lancement - Élevé
  • Toxicité dans les jeux et services - Modéré
  • Dépendance vis-à-vis de certains fournisseurs et sous-traitants - Modéré

Pour Ubisoft, la meilleure façon de contrer ce risque consiste à adapter ses jeux en réponse aux exigences imposées par les collectivités locales, en agissant de façon précoce et réactive, et en développant des partenariats avec les principaux acteurs du secteur (par exemple Tencent en Chine) pour favoriser l’accès au marché. En 2018, Ubisoft avait par exemple accepté de censurer son titre phare Rainbow Six Siege dans le monde entier pour pénétrer le marché chinois. Une tête de mort avait été remplacée par un masque, des machines à sous avaient disparu et une femme qui fait de la pole dance avait été remplacée par une main. Il est aussi question de multiples stratégies d’hébergement permettant de réduire le risque de dépendance vis-à-vis d’un seul et même fournisseur de services, mais aussi d’une surveillance des jeux et de ce qui se dit sur les différentes plateformes en ligne pour prévenir et lutter contre la triche et les comportements toxiques.

Risques réglementaires

  • Nouvelles réglementations - Élevé
  • Réduction du niveau des bourses, subventions et crédits d’impôt - Modéré

Ici, Ubisoft met en place une veille juridique active dans les pays où il opère avec des échanges réguliers avec les pouvoirs publics et les autorités de régulation du monde entier. Il est aussi question de mécanismes de protection des joueurs mineurs et de sensibilisation et formation des collaborateurs sur les risques réglementaires identifiés, mais aussi d’une stratégie de diversification (via une présence dans plusieurs pays) qui « contribue activement à la création de valeur pour les gouvernements via la création d’emplois à long terme et des investissements importants dans l’éducation, l’entrepreneuriat et la R&D ».

Risques technologiques

  • Retards d’Ubisoft ou apparition d’une innovation de rupture par un concurrent - Élevé
  • Incapacité à réagir rapidement aux évolutions technologiques majeures - Élevé

Pour limiter ce type de risque, Ubisoft dit expérimenter de nouveaux business models tels que le free-to-play, mais a également créé le Tech Advisory Board, composé de plusieurs membres d’Ubisoft, dont l’objectif est de présenter les principaux enjeux technologiques stratégiques au groupe et le conseiller sur les orientations technologiques à prendre pour répondre au mieux aux attentes du marché. Il est aussi question de réduire au maximum tout risque de dépendance vis-à-vis de technologies externes, mais aussi d’équipes dédiées à la planification des prochains événements perturbateurs ou révolutions à venir relatifs aux logiciels, au gameplay ou à la technologie. Tout récemment, Ubisoft a confirmé l’existence de Assassin’s Creed Infinity, un projet qui vise à rendre plus cohérente la franchise phare de la marque.

Risques relatifs aux talents

  • Départ des talents clés - Élevé
  • Incapacité à attirer et retenir les talents - Élevé
  • Occurrence de comportements inappropriés de la part des employés - Modéré

C’est ce dernier risque qui a sans doute fait le plus parler de lui ces derniers mois suites aux allégations de harcèlement chez Ubisoft l’an dernier. Même si des efforts ont été faits, les sources de Bloomberg évoquaient il y a peu que certains managers accusés de comportements abusifs restaient pourtant à des postes de direction, occasionnant par la même occasion une démotivation de la part de certains salariés.

Pour limiter les risques liés aux départs de talents, Ubisoft a mis en œuvre « la création d’une solide culture d’entreprise, une politique de rémunération attractive et un modèle de coopération inter-studio qui valorise le partage d’expertise, de savoir-faire et les technologies. ». Il est aussi question d’un plan de succession des talents clés afin de disposer d’un vivier de talents qui lui permette de réagir rapidement pour réduire l’impact d’éventuels départs imprévus. Ce plan concerne les postes de Directeur de Création, Producteur et Directeur Général.

Ubisoft précise qu’il évalue régulièrement le niveau d’engagement et le bien-être de ses collaborateurs à travers différentes enquêtes de satisfaction, mais rappelle également la nomination d’une Vice-Présidente de la diversité et de l’inclusion, un poste occupé depuis février par Raashi Sikka, et le recrutement d’une nouvelle Chief People Officer (qui a pris ses fonctions en avril 2021) pour restructurer et renforcer les postes RH. Il s’agit de Anika Grant.

Face au risque de comportements toxiques de la part de certains employés, Ubisoft a mis en place une formation obligatoire sur le harcèlement et le sexisme pour chaque membre de ses équipes et, plus généralement, la signature annuelle d’un code de conduite. Il est aussi mentionné que la plateforme d’alerte interne génère des signalements de comportements inappropriés qui sont reçus et traités par des consultants externes indépendants et que « les recommandations émises peuvent conduire à des mesures disciplinaires appropriées ».

En outre, et à compter de l’exercice 2022 qui vient de commencer, Ubisoft met en place un critère qualitatif lié à l’exemplarité des équipiers, afin d’accroître leur responsabilité dans leur comportement. Ce critère vient directement influencer la part variable du salaire des employés.

S’il reste encore du chemin à Ubisoft pour redorer son image, la marque semble néanmoins avoir pris une série de mesures qui ne peuvent qu’aller dans le bon sens pour ses salariés.

Assassin’s Creed Infinity

Accueil > News

Assassin’s Creed Infinity

Genre : Aventure/Plates-Formes

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : N.C.

Prévu sur :

Xbox Series X, PC Windows