Les enfants interdits de jouer la nuit en Chine avec la reconnaissance faciale

«Moins de 18 ans, au lit !» le 9 juillet @ 11:562021-07-09T13:48:38+02:00" - 0 réaction(s)

La plus grande entreprise technologique de Chine utilise la reconnaissance faciale pour empêcher les enfants de jouer après l’heure du coucher.

La Chine, un marché encore bien spécifique pour le jeu vidéo

L’encadrement du jeu vidéo en Chine ne date pas d’hier et fait partie intégrante de ce que vivent les joueurs et joueuses. Pendant longtemps, les consoles et les jeux d’arcade étaient tout simplement interdits par le gouvernement chinois par crainte que les jeunes ne soient pervertis par les jeux vidéo. Mais avec l’avènement des téléphones portables, le contrôle absolu n’était plus vraiment possible et les temps ont désormais changé.

En 2001, le marché du jeu vidéo en Chine représentait seulement 100 millions de dollars contre 32 milliards 18 ans après. Le géant Tencent a grandement contribué à l’essor du jeu vidéo en Chine, notamment avec sa plateforme PC WeGame, mais aujourd’hui, la censure perdure largement dans tout le pays et les développeurs et éditeurs doivent se soumettre à de règles strictes pour sortir un jeu ou des services dans le pays.

En Chine, chaque jeu doit être approuvé par les autorités et nombreux sont ceux qui subissent des aménagements plus ou moins forts pour se conformer aux règles de Pékin. Par exemple, tout ce qui nuit à l’éthique publique ou à la culture et aux traditions de la Chine et tout ce qui viole la constitution chinoise sont tous deux interdits dans les jeux vidéo chinois.

En 2018, Ubisoft avait d’ailleurs accepté de censurer son titre phare Rainbow Six Siege dans le monde entier pour pénétrer le marché chinois. Une tête de mort avait été remplacée par un masque, des machines à sous avaient disparues et une femme qui fait de la pole dance avait été remplacée par une main. En Chine, toute apparition de squelette ou de tête de mort doit être remplacé par quelque chose d’autre, ce qui contraint évidemment les développeurs à trouver des parades.

Tencent fait la chasse aux trop jeunes joueurs de nuit

Afin de se conformer aux réglementations du gouvernement en matière de temps de jeu pour les jeunes de moins de 18 ans, le géant chinois Tencent a mis en place un système de reconnaissance faciale. En 2019, le pays a imposé un couvre-feu en ligne qui interdit aux moins de 18 ans de jouer à des jeux entre 22 heures et 8 h le matin.

Puisque les jeunes peuvent contourner les règles d’identifications qui nécessitent leurs vrais noms et numéros pour pouvoir jouer après 22 heures, notamment en utilisant les téléphones ou identités de leurs parents pour contourner les restrictions, Tencent a décidé d’aller plus loin.

« Les enfants, rangez vos téléphones et allez dormir », a déclaré Tencent dans un communiqué mardi lorsqu’il a officiellement présenté ses fonctionnalités, appelées Midnight Patrol, indique le New York Times. Sur les plateformes Internet chinoises, certains font évidemment part de leurs craintes en matière de sécurité et de confidentialité, et se demandent dans quelle mesure Tencent utilisera les données avec le gouvernement.

Tencent a déclaré avoir commencé à tester la technologie de reconnaissance faciale en avril pour vérifier l’âge des joueurs la nuit et l’a depuis utilisée dans 60 de ses jeux. En juin, il a incité en moyenne 5,8 millions d’utilisateurs par jour à montrer leur visage lors de la connexion, bloquant l’accès à plus de 90 % de ceux pour qui le test de vérification faciale a échoué. Lors du durcissement des règles et réglementations liées à la censure des jeux en 2019, la capitalisation boursière de Tencent avait chuté d’environ 20 %, soit 190 milliards de dollars.

Xbox Series S

Accueil > News