Rachat de Dontnod (Life Is Strange) : « nous avons refusé plusieurs propositions »

«Grader son indépendance» le 11 mai @ 17:082021-05-11T17:27:39+02:00" - 0 réaction(s)

D’abord papa de Remember Me sorti sur les consoles de 7e génération, c’est avec Life is Strange que le studio Dontnod se fait davantage remarquer en 2015. Les aventures de Max Caulfield lui permettent de se démarquer en proposant un jeu narratif mature dans lequel les choix du joueur ont un réel impact sur l’histoire ; le succès commercial et critique est cette fois au rendez-vous. Après la sortie notamment d’un second opus, puis de Tell Me Why et Twin Mirror en 2020, le studio a attiré de nombreux acteurs désireux de mettre la main sur les talents français.

Dans un article publié chez nos confrères d’IGN, Oskar Guilbert, PDG de Dontnod, est revenu sur les différents choix poussant le studio à refuser de nombreuses propositions de rachat et à se lancer dans l’édition.

Lire aussi : L’action de Dontnod (Life is Strange) explose avec l’arrivée de Tencent dans son capital

Garder son indépendance

Lorsque des jeux cartonnent, il est logique de se faire remarquer et d’être convoité. Dontnod Entertainment n’a pas échappé à la règle et on apprend aujourd’hui que plusieurs offres d’acquisition furent refusées. Pour Oskar Guilbert, malgré une levée de fonds de 40 millions d’euros en janvier, il était important que la société garde son indépendance et les investisseurs historiques restent majoritaires.

Les valeurs, le genre de jeux que nous voulons faire - c’est très important pour nous de garder cette identité pour la société à l’avenir. [...] Je ne veux pas paraître prétentieux, mais nous sommes une de ces sociétés qui font ce genre de jeux - comme Life is Strange, comme Tell Me Why, comme Vampyr aussi d’un certain côté. Nous voulons vraiment continuer là-dessus. Et nous sommes chanceux car nos partenaires actuels, les gens qui mettent beaucoup d’argent dans notre société, nous laissent faire ce que l’on souhaite.

Six jeux en chantier et un nouveau studio

S’il est à l’origine de Life Is Strange, rappelons que le prochain opus de la licence, baptisé Life Is Strange True Colors et qui sortira en septembre 2021, est quant à lui développé par Deck Nine Games. Dontnod indique de son côté être actuellement en chantier sur 6 jeux différents. Parmi ces titres, 5 sont développés dans les locaux parisiens et le dernier au sein d’un nouveau studio à Montreal. Cette diversité permet notamment à Dontnod de ne pas se reposer sur un seul titre et ainsi limiter les risques.

Dontnod a été assez chanceux pour proposer des succès par le passé qui ont été constants dans différents espaces, parce que Vampyr n’est pas Life is Strange par exemple. Cela a donné lieu au fait de ne pas tout miser sur un gros projet, puis un gros projet, puis un gros projet, mais de faire plusieurs projets équilibrés. Et si l’un d’eux échoue - pas qu’on compte échouer bien entendu. Mais on doit prendre en compte cette éventualité pour la survie du Studio.

Récemment, le studio s’est également tourné vers l’édition et est actuellement en charge du prochain jeu du studio PortaPlay. À ce sujet, Xavier Spinat, chef éditorial de Dontnod, précise néanmoins que le but n’est pas de devenir une machine à éditer des jeux.

Nous ne voulons pas devenir dans deux ans un éditeur qui publie 10 titres par an... Nous voulons rester constant et qualitatif dans notre lineup, c’est notre objectif, de garder une vision éditoriale forte.

Si nous n’étions pas forcément charmés par Twin Mirror, nous restons malgré tout curieux de voir ce que le studio sortira dans les années à venir. Son indépendance devrait lui permettre d’innover et prendre quelques risques afin de nous surprendre.

Twin Mirror

Accueil > News

Twin Mirror

PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : Bandai Namco

Développeur : DontNod

Date de sortie : 01/12/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows