Cyberpunk 2077 : la distribution des bonus et primes fait grincer des dents chez CD Projekt

«Adam m’a tuer» le 30 avril @ 17:532021-04-30T18:51:39+02:00" - 10 réaction(s)

Une fois de plus, c’est l’incontournable Jason Schreier dans un article paru sur Bloomberg qui met en lumière les dernières frictions en interne du studio polonais CD Projekt SA. Cette fois-ci, la grogne concerne les bonus financiers et primes versés pour la sortie de Cyberpunk 2077.

Les loups de Wall Street ont des cousins à Varsovie

Grâce à une campagne de communication tonitruante mais aussi une attente phénoménale des joueurs vu la qualité exceptionnelle de leur jeu précédent The Witcher 3 : Wild Hunt, Cyberpunk 2077 a permis à CD Projekt d’engranger des centaines de millions de dollars en quelques mois. Nous savions que 13,7 millions de copies du jeu s’étaient réellement vendues en 2020, et ce malgré les versions catastrophiques du titre sur les consoles de génération précédente et le fait que Sony refuse encore aujourd’hui de vendre le jeu sur sa boutique en ligne.

Toutefois, malgré tous ces déboires et les conflits en interne suite à des périodes de crunch intenses et interminables, le temps de l’apaisement était venu et la distribution des primes et bonus liés aux ventes du jeu devait apporter un peu plus de sérénité au sein des équipes du studio. Malheureusement, l’enquête de Schreier semble montrer le contraire.

Selon le rapport annuel de la société, les grands gagnants de cette redistribution sont bien évidemment les membres du conseil d’administration. Sur les bénéfices annuels de CD Projekt, 20% sont alloués aux primes d’intéressement, dont la moitié est réservée aux employés et le reste aux membres du conseil d’administration. Ainsi chez ces derniers, Marcin Iwiński (l’un des fondateurs du studio) et le co-PDG Adam Kiciński devraient toucher 6,3 millions de dollars environ et Adam Badowski, réalisateur de Cyberpunk 2077, 4,2 millions de dollars. Cinq des membres du conseil d’administration de CD Projekt ont donc reçu des primes d’un montant total de 28 millions de dollars.

“Nous avons gagné cet argent et l’entreprise a gagné cet argent, bien sûr, mais plus de bénéfices nets, plus de primes. Donc bon, on a des résultats, on a des bonus, et c’est le contrat que nous avons." - Adam Kiciński

Là où le bât blesse concerne la redistribution pour les employés. Via un communiqué, un total de 29,8 millions de dollars devait être versé à 865 employés, soit une moyenne d’environ 34 000 dollars. Pourtant, certains d’entre eux se sont plaints au journaliste de Bloomberg pour dénoncer des bonus bien inférieurs à leurs attentes, de l’ordre de 5 000 à 9 000 dollars. D’autres employés avec plus d’ancienneté annoncent l’obtention de primes entre 15 000 et 20 000 dollars. Les cadres et autres dirigeants recevront probablement des primes plus élevées.

Finalement nous ne découvrons rien de nouveau ni d’extraordinaire dans cette histoire. CD Projekt est une entreprise typique du monde capitaliste et les fortes disparités salariales sont intrinsèques au système. C’est peut-être simplement une nouvelle occasion gâchée par les pontes de la société de redorer l’image de CD Projekt aux yeux du grand public et d’apaiser réellement les tensions qui semblent encore vives au sein du studio. Il reste donc encore beaucoup de travail pour ressouder les équipes même si l’entreprise a augmenté récemment certains salaires pour les aligner sur les standards de l’industrie vidéoludique.

Cyberpunk 2077

Accueil > News

Cyberpunk 2077

PEGI 0

Genre : RPG

Editeur : CD Projekt

Développeur : CD Projekt Red

Date de sortie : 10/12/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

10 reactions

avatar

EverFish

30 avr 2021 @ 19:15

Une entreprise comme une autre où les décideurs reçoivent plus même si leurs choix ne sont pas les meilleurs, puis ceux qui rattrappent les conséquences de ces décisions qui en ressortent avec quelques pécules et un merci.

Snoopy92

01 mai 2021 @ 00:53

En France on appel sa me Cac40, sa permet au grosse industrie de s’en mettre plein les poches, mais les employés faut les garder donc ont leur donne une misère.

avatar

Banania

01 mai 2021 @ 10:11

En tant que joueur, toutes ces histoires « people » m’en touchent une sans faire bouger l’autre. Quel rapport avec le jeu en question ? OSEF de leurs problèmes internes, cela ne nous regarde/concerne pas. Mais la presse JV (en général) aime faire « mousser », générer du clic.

D’ailleurs j’ai souvent l’impression que, depuis quelques années, on parle plus souvent de problèmes liés aux « coulisses » du JV que des jeux vidéo en eux mêmes. Et pourtant, une tonne de jeux sort tous les mois, il y a de quoi faire… mais si ça ne fait pas du clic, on en parle pas. Dans mon souvenir, quand j’étais gamin et que je lisais Joypad, Console+ ou n’importe quel autre moyen de s’informer sur le JV dans les années 80/90, on parlait exclusivement de jeux/consoles/accessoires/d’imports/arcade…, pas de la vie privé/professionnelle de tel ou tel patron/employé/société.

Dans ce cas, à titre de comparaisons, pourquoi ne pas parler des salaires et primes mirobolantes de patrons tel que ce cher Bobby Kotich chez Activi$ion, par exemple : 200 millions de Dollars de prime sur un an pour l’année 2020 ! Ce qui ne l’empêchera pas de virer entre 50 et 200 personnes, malgré des revenus et une action qui grimpent années après années. On est loin de ces 28 millions POUR 5 PERSONNES ! (et qu’ils partagent avec les employés, jamais contents bien entendu. Un stagiaire ne va quand même pas toucher la même prime qu’un développeur-programmeur qui a 15 ans d’ancienneté ?)

« Via un communiqué, un total de 29,8 millions de dollars devait être versé à 865 employés, soit une moyenne d’environ 34 000 dollars. » Est-ce stipulé que le montant total serait diviser de manière égale entre tous les employés ? Vu la structure actuelle de CDPR : j’ai un doute… ou alors il faut montrer ce communiqué. A croire que la presse (de manière générale) aime s’acharner sur CDPR alors que malgré ce foirage, il reste un des studios les plus « respectable » de cette industrie. Ils ont foiré mais ils assument à 200%, c’est loin d’être le cas de (presque) tous les autres gros éditeurs qui préfèrent soit « débrancher » le jeu, soit y ajouter des packs de skin/lootbox & co (payant bien entendu) avant même d’envisager de fixer leurs jeux…

Bref : je viens malgré tout de perdre 15 minutes sur une news sans intérêt XD

padico

01 mai 2021 @ 12:19

@Banania : c’est bien stipulé que ce n’est pas divisé de manière égale entre les employés puisque certains recevront plus que d’autres. Mais j’ai envie de dire, rien de nouveau sous le soleil.. Devinez quoi, dans ma boite c’est pareil. Bah on reste content de recevoir une prime. Les gars se plaignent pour une prime entre 5000 et 9000 dollars.. Alors ok, ils ne sont pas en France et n’ont pas de couverture sociale comme la notre mais quand même, c’est pas négligeable ! Clairement, je ne comprends pas cette polémique.. On ne parle ni des harcèlements moral ou sexuel.. Bref, next.

LoveTartiflette

01 mai 2021 @ 13:05

+1 avec padico , c’est pas un phénomène nouveau ni immorale, sauf d’y mélanger de la politique démago à 2 francs 6 sous.

avatar

yo_hansolo

01 mai 2021 @ 14:54

Clairement ! Surtout qu’en France le principe de participation est d’intéressement c’est une formule mathématique déterminée par la loi et dont le minimum est la loi. L’entreprise peut ensuite faire mieux (et , avis aux détracteurs, ça arrive plus souvent qu’on ne le pense !). Globalement la règle de base c’est le poids de ton salaire annuel versus celui des autres dans la masse salariale totale. ça donne un pourcentage. Et tu as donc une prime en % du total distribuable. Donc l’employé à 15K€ par an aura moins d’intéressement que le cadre à 30K€ par an. Et comme dit, l’entreprise peut ensuite faire mieux en mettant des seuils. De sorte de dire que entre 10K€ et 30k€ de salaire annuel tu as ton pourcentage + X€ fixes. Et plus tu montes plus le fixe réduit.

Mais au final, on a bien redistribué une partie des bénéfices de l’entreprise. Et c’est bien l’essentiel non ?

Cheers/.

avatar

Messire Loup

01 mai 2021 @ 20:14

Bon. Sans pour autant prendre la défense des dirigeants (au sens large) qui se prennent des bonus indécents, sachant que le salaire moyen en Pologne est de 700eu, j’ai du mal à plaindre les gars qui récupèrent l’équivalent de 2 ans de salaire d’un cadre là-bas...

Au passage, les soins sont gratuits en Pologne, héritage du communisme, et si les salaires sont plus bas, le cout de la vie est à l’avenant donc c’est pas le tiers monde non plus :-))

Je crois que les employés l’ont surtout mauvaise de ne pas avoir eu les remerciements qu’ils auraient dû avoir pour leurs nombreuses heures supplémentaires. L’argent rémunère le travail, considération et respect assure la fidélité et le contentement des employés.

avatar

PtitBiscuit

02 mai 2021 @ 14:37

Je ne suis pas d’accord avec certains commentaires. Ce n’est pas tant le côté « people » qui doit nous intéresser en tant que joueur, ni le montant des primes, mais ce qu’on encourage à travers nos choix de consommation. Cela a toujours été le cas, et si personne n’avait cette conscience, tous les marchés seraient particulièrement glauques. De toute évidence, CD Projekt excelle dans l’art de la spéculation financière et outrepasse l’éthique. Une entreprise, aussi lucrative soit-elle, se doit d’être un minimum décente, et il est de la responsabilité du consommateur de ne pas acheter bêtement et de ne pas normaliser des pratiques honteuses. Se foutre de la gueule des joueurs et distributeurs, et faire des crunchs terribles, ça ne leur suffisait probablement pas. Je salue l’initiative des tiers quant à freiner leurs usages (que ce soit le marketplace Sony ou le remboursement des jeux...) et je boycotte ce studio pendant quelques années et tant qu’il ne montrera pas un nouveau visage.

padico

03 mai 2021 @ 09:54

PtiBiscuit : Je suis désolé mais je ne vois pas le rapport avec le sujet.. :-/

avatar

Banania

03 mai 2021 @ 11:04

Hors sujet et qui plus est, si c’est pour « Boycotter CDPR durant des années », j’ose imaginer que tu fais de même avec Ubisoft/E.A./Activision/Bethesda/Warner & co… non ? :-/