Aliens : Fireteam : 25 minutes de gameplay du TPS coopératif dans l’univers d’Alien

«De la grosse sulfateuse et des flammes» le 4 mars @ 21:552021-03-04T22:27:50+01:00" - 6 réaction(s)

Le jeu du studio Cold Iron a choisi ce mois de mars pour lever le voile sur le projet Alien que l’on attend depuis un moment. Il s’agit de Aliens : Fireteam, un jeu de tir jouable en coopération prévu sur les consoles actuelles et next-gen ainsi que sur Steam. Après l’annonce quelques jours plus tôt, ce sont 25 minutes de gameplay qui sont désormais disponibles.

Première vidéo de gameplay de Aliens : Fireteam

Voilà plus de deux ans que nous parlons du projet Alien de Cold Iron sur Xboxygen et le voile est désormais levé avec une vidéo qui présente l’univers du titre ainsi que du gameplay.

Aliens : Fireteam est décrit comme un jeu de tir survival coopératif à la troisième personne qui entraîne votre équipe de soldats endurcis dans un combat désespéré pour contenir la menace Xénomorphe. L’histoire du jeu se déroulera 23 ans après la trilogie Alien originale et placera le joueur en tant que Marine à bord de l’USS Endeavour, luttant contre les menaces Xénomorphes.

La vidéo de gameplay du jour montre la toute première mission du jeu jouée en coopératif par trois joueurs.

Ambiance sombre et lance-flammes sauce Alien

Les développeurs annoncent déjà 20 types d’ennemis différents dont 11 Xénomorphes, chacun conçu avec sa propre intelligence pour tendre une embuscade, déjouer et éviscérer des Marines vulnérables. Facehuggers et Praetorians sont déjà confirmés.

Ne nous leurrons pas, c’est bien l’action qui primera dans le jeu aux côtés de phases plus calmes, et les embuscades risquent d’être nombreuses. Les joueurs auront le choix entre cinq classes uniques, chacune avec des capacités et avantages dédiés : Artilleur, Démolisseur, Technicien, Doc et Reconnaissance. Plus de 30 armes et 70 mods sont également prévus pour personnaliser son style de jeu.

La sortie de Aliens : Fireteam est prévue pour cet été sur Xbox Series X|S, Xbox One, PS5, PS4 et Steam.

Aliens : Fireteam

Accueil > News

Aliens : Fireteam

Genre : TPS

Editeur : 20th Century Studios

Développeur : Cold Iron Studios

Date de sortie : Été 2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, Steam

6 reactions

avatar

EverFish

02 mar 2021 @ 21:09

Un jeu bien bourrin à la Gears. Graphiquement ça n’a pas l’air trop mal.

Mika-117

02 mar 2021 @ 23:06

Pas mal mais j’aurais préféré une suite à Alien Isolation.

Ritalio

05 mar 2021 @ 08:56

Ce massacre de licence.. Pauvre Alien, devenu un simple mob à tuer tel un zombie..

eykxas

05 mar 2021 @ 09:43

c’est toujours la même chose Alien...

Faudrait qu’ils renouvellent le genre un peu. Imaginez, un vrai jeu d’ambiance en ligne + coop, 4 soldats lourdement armé (et vue FPS) contre 7 Aliens + 1 reine. Evidemment tout le monde joué par des joueurs.

Des maps sombres, et avec des sons dynamiques. (exemple, un Alien qui court dans un conduit d’aération créé un bruit particulier pour les joueurs soldats exactement comme dans alien isolation, mais tout cela géré dynamiquement.)

Et ça ne serait pas un bête jeu en multi, mais bien d’une vraie campagne en ligne. Ou les Aliens sont joué par des joueurs et non par des PNJ.

Enfin bref... une sorte de remake de Alien 2010 mais bien exécuté et avec un vrai gameplay.

Blondin

05 mar 2021 @ 13:41

Faudrait qu’ils renouvellent le genre un peu. Imaginez, un vrai jeu d’ambiance en ligne + coop, 4 soldats lourdement armé (et vue FPS) contre 7 Aliens + 1 reine. Evidemment tout le monde joué par des joueurs.

En ce qui me concerne, bof, j’espère vraiment ne pas voir éclore une news de ce genre. Selon moi le gameplay asymétrique ça n’a jamais parfaitement fonctionné, puis accessoirement c’est pas du tout mon truc.

Puis je sais pas, pourquoi pas un vrai bon jeu solo avec un mode multi à coté ? Remplacer les PNJ par des vrais joueurs dans une progression qui s’approche d’un truc solo c’est à mon avis l’assurance de flinguer complètement l’ambiance et l’immersion. J’apprécie les jeux multi, mais un univers comme celui d’Alien, qui lorgne vers l’horreur, se doit de proposer une immersion totale et une ambiance aux petits oignons pour fonctionner correctement.

Déjà quand tu regardes The Division, qui fonctionne très bien, je ne dis pas le contraire, tu peux avoir des regrets quant à son approche multi, qui pénalise, je pense, au niveau de l’ambiance, qui est excellente, mais qui aurait pu être grandiose avec une approche plus « Thelastofusienne » (juste dans l’aspect solo j’entends). Alors un Alien moitié solo moitié multi mais sans PNJ...? J’ai du mal à croire que ça fonctionnerait.

Pas mal mais j’aurais préféré une suite à Alien Isolation.

Idem. Meilleur jeu Alien depuis le premier FPS AVP (si on considère que c’est un jeu Alien), voir depuis Alien Trilogy. Et si tu veux mon avis, le meilleur jeu Alien point barre.

Sinon le jeu à l’air cool, généralement quand sors de nulle part un jeu Alien (ou d’une autre grosse IP) c’est pas très rassurant. Là ça m’emballe pas des masses, mais ça a l’air plutôt sympa quand même.

Puis ça confirme (ce qu’on sait depuis toujours bien sur) que le Aliens de Cameron reste celui avec le plus gros potentiel vidéoludique, on a l’impression que 90% des jeux Alien qui sortent sont basés (en partie au moins) sur l’univers du film de 86. C’est quand même rare d’avoir 35 ans (la vache...) après une oeuvre qui inspire encore autant le JV (et pas que). Chapeau l’artiste, c’est clairement une oeuvre majeure.

eykxas

05 mar 2021 @ 15:50

Puis je sais pas, pourquoi pas un vrai bon jeu solo avec un mode multi à coté ? Remplacer les PNJ par des vrais joueurs dans une progression qui s’approche d’un truc solo c’est à mon avis l’assurance de flinguer complètement l’ambiance et l’immersion. J’apprécie les jeux multi, mais un univers comme celui d’Alien, qui lorgne vers l’horreur, se doit de proposer une immersion totale et une ambiance aux petits oignons pour fonctionner correctement.

Je pense que tu n’as pas compris l’idée que je propose. Justement l’immersion serait total, car c’est plus une IA scripté qui s’occupe des aliens... mais des vrais gens. L’idée, c’est que les 4 joueurs humains, suivent les missions de la campagne qu’ils ont à faire. Des vraies missions, scénarisés, avec cinématique etc... Les joueurs « aliens » eux ne suivent pas le scénario. Ils sont là le temps de la mission et ont certaines limitation pour le bon déroulement de la mission. (pour la mission suivante des 4 humains, c’est d’autres joueurs qui prenne la place des aliens). L’objectif étant de proposer un challenge plus corsé et plus réaliste. Des aliens qui « pensent » vraiment, qui se coordonnent et te surprennent à des endroits qu’une IA serait incapable de faire... crois moi que les joueurs humains vont avoir la pétoche et pas qu’un peu.

Et il suffit de penser deux trois mécanisme de gameplay pour que ça fasse mouche. (mécanique centré sur les déplacements et les sons). Un exemple (parmi d’autre) : si un alien reste trop longtemps au même endroit, il finira par pousser un cri. alertant les humains à proximité qu’il est dans les parages. Si l’alien bouge, pas de cri (seulement le bruit pattes à des distances proches) mais visible sur le détecteur de mouvement etc...

Avec un level design pensé en conséquence. Des zones ou les aliens ne peuvent pas atteindre les humains (mais passeront à proximité pour générer de la frayeur) et des zones plus ouverte pour la confrontation. Egalement on peut imaginer des éléments extérieurs (explosion d’une machine, effondrement d’une zone etc...) pour forcer les aliens (et les humains) à suivre l’histoire prévu.

Si tous les aliens sont éléminé, les humains ont un temps de répit et peuvent progresser un peu plus vite d’une zone à l’autre, mais les aliens finiront par repoper tant que la mission n’est pas terminé.

Bref, il y a vraiment moyen de faire une expérience génial en cherchant de ce côté.

Là pour Aliens : Fireteam, les devs ont vraiment pas compris le concept d’alien... tu passe de salle en salle en flinguant tout ce qui bouge... c’est pire que Colonial Marines qui était pourtant une bonne grosse bouse.