Test - Samsung QLED Q95T : un compagnon de jeu idéal !

«L’un des meilleurs du marché !» , - 12 réaction(s)

Avec l’arrivée des nouvelles consoles et notamment de la Xbox Series X, il y a de fortes chances pour que vous ayez envie de changer de téléviseur. En effet, cette nouvelle génération marquera une rupture avec la précédente puisque la norme HDMI 2.1 sera adoptée par Microsoft et Sony. Alors que nous avions déjà pu tester l’an dernier le LG OLED E9, aujourd’hui c’est le Samsung QLED Q95T qui est à l’honneur dans ce test. Si nous avons choisi de vous parler d’un Samsung QLED, c’est parce que la marque et plus particulièrement cette gamme, sont souvent mises en avant pour leurs nombreux avantages dédiés à une utilisation gaming. Le Q95T n’échappe pas à la règle et a de sérieux arguments à faire valoir dans ce domaine.

Samsung QLED Q95T : un téléviseur haut de gamme aux lignes soignées

Depuis plusieurs années maintenant, Samsung réserve ses modèles les plus qualificatifs à la gamme QLED. Ces téléviseurs sont des téléviseurs LCD qui ont donc recours à différents types de rétroéclairage pour fonctionner mais aussi et surtout aux fameux Quantum Dots. Si vous pensiez que le QLED était le “OLED de Samsung”, il n’en est rien et nous ne pouvons que vous recommander de consulter notre dossier dédié aux différences entre les téléviseurs OLED et QLED pour en savoir plus.

Le fer de lance de la marque

Le Samsung Q95T que nous avons eu la chance de tester est le modèle 4K HDR le plus haut de gamme du constructeur et pour cause, c’est un téléviseur LCD à rétroéclairage full led. Avant lui on compte les Q60T, Q70T et Q80T qui viennent compléter l’offre du géant coréen. Il n’y a donc rien de mieux si vous cherchez un téléviseur 4K HDR chez Samsung, les références qui arrivent après sont réservées aux produits 8K.

Au déballage du produit, peu de place au doute, nous sommes bien en présence d’un téléviseur haut de gamme. Les finitions sont soignées, les différents matériaux utilisés qualitatifs et on retrouve avec plaisir le boîtier propriétaire One Connect. Ce dernier, qui prend l’aspect d’une petite box et embarque toute la connectique du téléviseur, est en effet une excellente idée que la marque propose depuis quelques années déjà pour faciliter l’accès à la connectique et amincir le téléviseur. On y retrouve ainsi 3 ports HDMI 2.0 et également 1 port HDMI 2.1, le #4, symbolisé par une petite manette.

Comme nous l’évoquions plus haut, Samsung a fait le choix de proposer du HDMI 2.1 sur ses téléviseurs à partir du modèle Q70T (en 55”). S’il n’y a qu’un port compatible HDMI 2.1 capable de faire transiter un signal 4K à 120 Hz, on note que la marque a eu la présence d’esprit de dissocier la fonctionnalité eARC du port HDMI 2.1 afin que nous puissions renvoyer un flux audio HD type Dolby Atmos vers un amplificateur compatible sans contrainte. Notez en revanche que Samsung ne supporte plus le DTS sur aucun de ses téléviseurs, attention donc au format que vous privilégiez pour votre installation.

Installation tout en douceur

Lors de notre test du LG OLED E9, nous avions pu remarquer qu’un effort particulier avait été fait sur la partie installation du TV. En effet, avec des téléviseurs de cette taille, il n’est pas toujours facile de manipuler le produit. Samsung a également fait un effort de ce côté et le pied du Q95T se monte sans problème ; de plus, les téléviseurs LCD sont biens plus robustes que les TV OLED ce qui facilite grandement l’installation et les diverses manipulations. On apprécie également de ne pas avoir à bouger le téléviseur pour brancher divers périphériques puisque tout se passe sur le boîtier One Connect.

La gamme 2020 tourne sous la version 6 de l’interface Tizen. Simple et intuitive, cette dernière fait exactement ce qu’on peut espérer d’un OS tout en étant réactive. Toutes les applications les plus utilisées comme YouTube, Netflix ou encore Amazon Prime sont bien sûr disponibles et ces deux dernières disposent d’ailleurs d’un bouton dédié sur la télécommande. Elle aussi intuitive et au design minimaliste, elle est équipée d’un micro si vous souhaitez piloter votre téléviseur à la voix. Samsung met un point d’honneur à faire de ses téléviseurs des objets ancrés dans votre quotidien qui peuvent même se fondre dans le décor grâce à “l’ambiant mode”. Au lieu d’avoir un écran noir qui trône dans votre salon, vous pouvez le transformer en un joli cadre décoratif si vous en avez l’envie.

La Xbox One est directement reconnue par le téléviseur et il est même possible de contrôler la console directement avec la télécomande Samsung.

Samsung Q95T : une image remarquable qu’importe la source

Le Q95T est un modèle full led, c’est-à-dire que son rétroéclairage s’effectue sur l’intégralité de la dalle. L’avantage de ce type de rétroéclairage est de pouvoir fournir un très haut pic lumineux sur l’ensemble de la surface de l’écran. Si nous ne sommes pas sur la même technologie que l’OLED dont chaque pixel peut s’allumer et s’éteindre indépendamment, le full led n’est pas en reste et procure ici un contraste de haut vol avec des noirs profonds grâce au local dimming. Ce dernier vient partitionner le rétroéclairage en plusieurs zones elles aussi capables de s’éteindre complètement si besoin. Généralement, plus le nombre de zones est élevé, meilleur est le résultat, mais la partie logicielle qui gère la répartition est alors d’autant plus sollicitée et donc également très importante.

Les résultats obtenus avec le Q95T sont impressionnants. Que ce soit en film ou sur un jeu, le contraste obtenu est saisissant puisqu’un noir profond est possible tandis que la puissance du rétroéclairage permet d’aller très haut en lumière. C’est particulièrement le cas en HDR où cette puissance prend encore une autre dimension. À noter cependant que le Q95T ne dispose pas d’une dalle 10 bits native contrairement à son prédécesseur. On a ici affaire à une dalle 8 bit + FRC, assez surprenant pour être souligné. En pratique nous n’avons rien remarqué de très différent à l’écran. Attention par contre, le téléviseur n’est pas compatible Dolby Vision, Samsung faisant le choix depuis de nombreses années maintenant de supporter à la place le HDR 10+.

De manière générale, l’image est démonstrative. Le coréen est en effet connu pour en mettre plein la vue. Si en sortie de carton certains modes s’éloignent un peu trop de la fidélité recherchée, nous avons pu rapidement trouver des réglages plus justes. Le piqué et la profondeur de l’image restent impressionnants et le produit est également moins capricieux avec les sources de qualité moyenne.

Quelques déconvenues tout de même

Il n’est bien sûr pas exempt de défaut. Si l’expérience de visionnage est globalement très bonne, on note quand même quelques petites choses çà et là qui viennent parfois perturber notre rétine. Si l’algorithme gérant le local dimming fait globalement du bon travail, il ne peut égaler la précision d’un téléviseur OLED. Lors de l’affichage de sous-titres à pleine puissance lumineuse par exemple, on peut apercevoir des fuites de lumière ou encore de légers effets de pompage. Le téléviseur tente généralement de réduire ces effets indésirables au maximum mais c’est parfois au prix de détails dans les scènes sombres. Difficile de blâmer le produit en tant que tel, on est plutôt ici face à une barrière matérielle dont il est impossible de s’affranchir complètement.

Enfin, si le traitement anti-reflet appliqué à la dalle est excellent, dalle VA oblige, les angles de vision sont toujours très restreints et il faut être placé bien en face du téléviseur pour en profiter de ses qualités. Le cas échéant, le contraste est moins bon et cela peut également faire ressortir d’éventuels problèmes comme l’homogénéité de la dalle pour n’en citer qu’un.

Un compagnon de jeu idéal

La partie qui nous intéresse le plus sur Xboxygen est bien entendu celle liée à une utilisation jeu vidéo. Dans ce domaine, le Q95T s’avère être un compagnon de jeu idéal ; non seulement pour les consoles actuelles, mais aussi et surtout pour les prochaines machines comme la Xbox Series X et PlayStation 5.

Un mode jeu complet !

Comme c’est le cas depuis quelques années maintenant, Samsung propose un mode jeu on ne peut plus complet sur ses téléviseurs. Couplé à une Xbox One X, le Q95T nous a ébloui de par sa réactivité et ses compatibilités avec les divers standards tels que le Freesync ou l’ALLM.

L’input lag est mesuré à 10 ms que ce soit en 1080p ou 4K/HDR à 60 Hz et est encore réduit lorsqu’une solution de VRR (Variable Refresh Rate) est activée. Il supporte le FreeSync de AMD mais est aussi compatible avec le standard HDMI-VRR de la norme HDMI 2.1 et devrait bientôt supporter le Gsync de Nvidia. Le VRR opère entre 40 et 60 Hz sur les signaux 60 Hz et de 40 à 120 Hz sur les signaux 4K/120 Hz. Nous n’avons en revanche pas pu tester cette dernière compatibilité puisqu’il faudra attendre la sortie des consoles nouvelle génération pour avoir une source capable d’envoyer un tel signal via le HDMI 2.1.

Des jeux plus fluides et tout aussi réactifs

La particularité de Samsung est aussi qu’il est le seul constructeur à proposer ce qu’il appelle le Game Motion+. Cette fonctionnalité d’interpolation d’images qui permet de fluidifier artificiellement les scènes en mouvement est souvent pointée du doigt sur les films pour le côté “caméscope” ou « soap opera », et bannie des jeux car elle augmente grandement l’input lag. Le téléviseur met en effet généralement un certain temps à traiter l’image, ce qui fait perdre en réactivité.

Mais le coréen réussit encore cette année la prouesse de proposer une compensation de mouvement propre au mode jeu tout en maintenant un input lag aux alentours de 22 ms. Certains téléviseurs n’atteignent même pas cette valeur en jeu sans compensation de mouvement, soulignant encore un peu plus sa réussite. Si nous avons préféré avoir la meilleure réactivité possible lors de nos parties multijoueur, il faut bien avouer que sur des jeux solo en 30 fps, activer le Game Motion+ améliorait grandement l’expérience sans incidence significative sur l’input lag. Le gain en matière de qualité d’image apporté par un framerate boosté est tel qu’il est toujours difficile de revenir en arrière après y avoir goûté.

Des heures de jeu, sans aucun risque !

Lorsque nous avions testé le LG OLED E9, nous avions bien entendu traité la question du marquage. Avec les produits LCD tels que ce Samsung Q95T, il n’y a absolument aucun risque de marquage et vous pourrez jouer à vos jeux préférés sans vous soucier une seule seconde des différents ATH, logos et autres images fixes. Le téléviseur peut également afficher sa pleine puissance lumineuse sur l’integralité de la dalle.

Prêt pour xCloud ?

Au début du mois de mai, nous vous parlions de l’arrivée outre-atlantique d’un nouveau service de location baptisé Samsung Access ; ce dernier permet en effet de louer un téléviseur Samsung tout en souscrivant à un abonnement Xbox Game Pass. Le rapprochement entre le géant coréen et Microsoft ne date pas d’hier et on commence sérieusement à croire à l’arrivée de l’application xCloud directement sur les TV Samsung. Notre modèle de test permettait d’ailleurs déjà de connecter une manette Xbox One via Bluetooth et cela serait totalement en adéquation avec la démarche de Microsoft.

Note : les images pour illustrer ce test du Samsung Q95T sont des images d’illustration et ne reflètent bien entendu pas la qualité réelle du téléviseur.

Bilan

On a aimé :
  • Un HDR de haut vol
  • L’input lag
  • Le mode jeu complet
  • Prêt pour les Xbox Series X et PS5
  • Une meilleure gestion du local dimming en jeu
On n’a pas aimé :
  • Angles de vision restreints
  • Pas de DTS
L’un des meilleurs téléviseurs du moment

Si le Samsung Q95T est un très bon téléviseur, c’est surtout un excellent compagnon de jeu. Il offre une alternative de choix à la technologie OLED et profite notamment de la puissance du rétroéclairage pour un HDR remarquable dans les scènes lumineuses. Le produit est prêt à accueillir les Xbox Series X et PlayStation 5 et ses diverses compatibilités offrent des performances de haut vol sans aucun risque de marquage en prime. C’est l’un des téléviseurs LCD les plus performants du moment qui n’arrive cependant pas à gommer entièrement les déconvenues liées à cette technologie. Les angles de vision, l’homogénéité de la dalle ou les scènes sombres par exemple restent perfectibles. En revanche, acheter un Q95T aujourd’hui est la certitude d’avoir un produit durable et future proof.

Accueil > Tests > Tests matériel

12 reactions

ludofast

08 aoû 2020 @ 15:14

Dans les moins il manque : FAUX HDR. Comment voulez-vous afficher une image 10 bits sur une dalle 8 bits ? Franchement faire l’impasse sur 1 056 964 608 couleurs, passez votre chemin !

avatar

IncoGnito721

08 aoû 2020 @ 15:20

Très bon produit quand on veut mettre notre TV à côté d’une grande source de lumière. Ce qui est vraiment dommage en + que le DTS n’es pas pris en charge c’est le fait que le Dolby Vision n’es pas pris en charge ... Gros point noir pour moi.. Sinon c’est une très bonne alternative à Oled.

avatar

schiffalla

08 aoû 2020 @ 18:35

Vraiment déçu, j’hésitait depuis quelques temps à me prendre un Q95T à cause de la non prise en charge du Dolby Vision mais je ne savais pas qu’il ne prennait pas non plus en charge le DTS, ce qui est juste rédibitoire car il y a encore de nombreux films et jeux en DTS. Si on rajoute à cela la dalle 8 bits et le nombre de zone de local diming qui est passé de 480 en 2019 à 120 en 2020 je ne sais pas ce que fait Samsung sur des modèles sensés être high end. Je pense attendre de voir ce qu’ils vont proposer sur les modèles 2021 en espérant qu’ils revoie leur copie. Sinon j’espère qu’en 2021 d’autres constructeurs vont proposer des modèles Qled avec HDMI 2.1 car je ne veux pas de Oled à cause du marquage des dalles et du manque de luminosité par rapport au LCD (sans parler de la longévité).

BeBe LiNuXx

09 aoû 2020 @ 02:30

@schiffalla : le marquage de l’oled ce n’est que pour les anciens modèles ou alors pour les personnes ayant une utilisation extrême de leur TV. Le site Rtings l’a d’ailleurs bien démontré avec son expérience depuis plusieurs années : des télés allumées 24/7 sur des images fixes ou alors sur des clips de chaîne d’infos continues qui tournent en boucle. Leur conclusion : ah moins de laisser allumer la télé extrêmement longtemps dans la journée, il y a peu de chance pour le commun des mortels d’avoir des marquages permanents.

Personnellement j’ai acheté une LG OLED C9 lors du dernier black friday et j’en suis globalement très content, sachant que j’ai une utilisation mixte : je regarde beaucoup de séries et films, et je joue de temps en temps dessus quand je ne suis pas sur mes FPS PC. Pour moi il y a deux défauts principaux : les noirs intenses, tout le monde vante ceci comme une qualité, mais certaines scènes sombres peuvent paraître trop sombres, que se soit pour des films où des jeux. Le deuxième défaut c’est le pique de luminosité pas très élevé : en journée il vaut mieux baisser ou fermer ses volets pour en profiter, et pour certains jeux jeux, il est impossible d’etaloner correctement le HDR a cause de ça.

Actuellement aucune technologie n’est parfaite en terme de télé : l’oled est le meilleur en terme de fidélité de couleur, mais manque de luminosité. Les technologies LED actuelles sont moins fidèles, mais permettent d’atteindre des piques lumineux bien plus élevés... L’avenir sera sans doute dans le micro-LED ou le vrai QLED (Samsung abuse du terme actuellement).

A noter que LG a aussi « nerfé » ses modèles 2020 en enlevant de la bande passante au HDMI 2.1 et d’autres choses.... Bref, 2020 ne semble pas être une super année pour changer de télé. Je ne sais pas trop ce que ça donne chez les autres constructeurs.

avatar

schiffalla

09 aoû 2020 @ 08:53

@BeBeLiNuXx : Merci pour ton retour d’expérience sur l’oled j’irai voir sur Rtings mais j’avoue avoir un peu de mal avec l’anglais ! Cela dit ton commentaire me conforte dans l’idée de rester sur du LCD car j’ai un salon très lumineux et je ne veux pas forcément vivre avec les volets fermés, de plus chez-moi le TV tourne entre 15 et 18h par jour même quand je ne suis pas à la maison (ça limite les aboiements de mes chiens et m’évite des problèmes de voisinage) et comme toi je trouve que tout le monde en fait des caisses sur la profondeur du noir de l’Oled. À titre personnel le noir du LCD ne m’a jamais posé problème et il faut dire que les modèles actuels (surtout les Samsung) fonts presque aussi bien sur ce point tout en proposant une luminosité bien supérieure en HDR (pour moi plus important que la profondeur du noir). Je pense comme toi que la gamme 2020 n’est pas forcément la meilleure (le Q90R de 2019 faisait mieux sur plusieurs points). Bref, je vais sagement attendre l’arrivée de la gamme 2021 en espérant que Samsung va s’améliorer notamment en intégrant le Dolby Vision et en remettant la compatibilité DTS (une aberration de l’avoir enlevée). De plus j’ai entendu sur la chaîne de PP World qu’à partir de 2021 Samsung va cesser de fabriquer ses dalles LCD pour se fournir chez TCL. Donc j’espère que l’argent économisé dans les dalles sera investi dans l’achat de licence Dolby !

Sinon un grand merci à SauroneMx338 pour ce superbe test très complet. Enfin un test axé sur notre média préféré à savoir le jeu vidéo, ça fait plaisir. Et si à l’avenir la rédaction a l’occasion de faire d’autres tests comme celui-ci ne vous privez surtout pas, il y en a (comme moi) qui sont friands de ces tests sans langue de bois et qui met l’accent sur les choses importantes pour nous les joueurs.

avatar

voldi

09 aoû 2020 @ 12:12

Ayant possédé les 2 technos, (les 2 dernières télés étant OLED), c est clairement impossible de revenir à du LCD. J’ ai vu ces Samsung en magasin (certes pas étalonnée maison) mais c est le jour et la nuit avec l’ OLED. D’ ailleurs, aucun proprio OLED ne revient à du QLED ou autre, y a un fossé. Je me demande comment on peut oser comparer les 2 technos... Et le pic lumineux du Qled, je le laisse volontier. A moins de rien faire de ses journées, globalement on regarde la télé ou on joue le soir davantage (ou alors il suffit de baisser les stores...)donc je m’ en fous totalement de leur pic. D’ autant que les couleurs sont souvent criardes et la luminosité se fait au détriment de la fidélité. Cette histoire de marquage est une blague aussi, c est très rare désormais, et lié sûrement à des usages extrêmes.

LoveTartiflette

09 aoû 2020 @ 13:12

Je suis d’accord avec @BeBe LiNuXx 2020 c’est pas encore le bon moment.

Les technos LED sont maitrisés, on a accès de superbes écrans maintenant, fiables et très performants pour moins de 1000€

L’OLED, même si ça a fait des progrès, on y est pas encore, clairement. Faudra attendre encore quelques années avant d’avoir des produits qui dureront dans le temps avec une fiabilité digne de ce nom.

Et toutes ces features hdmi 2.1, vrr et tout le toutim, c’est encore « que le début ». D’ailleurs, le hdmi 2.1, faut arrêter, ça va pas être indispensable pour profiter de « bouleversification » de la next gen.

avatar

storm41

09 aoû 2020 @ 14:08

J’ai le modele q80t en 65 pouce,la seul difference pas de boitier one connect et la luminosité de l’image,mais franchement elle suffit déjà plus que largement,avant j’avais un pana (tres bon televiseur d’ailleurs) en full led hd.

sur un site specialisé ils le baissait à 1690,alors que partout il etait 1990,et en plus je pouvais profiter de l’offre de remboursement samsung de 400 euros,que j’ai reçu sur mon compte un mois après d’ailleurs😊👍,et mon ancien samsung revendu 200 euros,donc affaire pour moi !

Franchement super televiseurs,juste effectivement pas de Dts,je me suis fait avoir d’ailleurs et pourtant je faisais attention à ça😕,et difficile à réglé aussi,mais sinon franchement,superbe tv avec 60 w de son et de très bonne basse et son virtuel ! Les noirs franchements sont profonds et suffisant même si cela n’est pas au même niveau d’un Oled !

ludofast

09 aoû 2020 @ 20:17

Si on veut le bon rapport qualité prix, on peut foncer sur une TV QLED de marque TCL, qui possèdera une vraie dalle 10 bits ainsi que le Dolby Vision. Dans le haut de gamme faut prendre directement une dalle OLED LG Display (en évitant les anciennes gammes en promo), de marque LG, Panasonic ou Sony.

Mal KIRAVI

10 aoû 2020 @ 09:09

Question. J’ai un QE49Q6 de 2018 que j’ai acheté sur les conseille de Xboxygen. J’aimerais acquérir le boitier One Connect afin de pouvoir passer en HDMI 2.1 pour la prochaine génération de Xbox . Ou trouver ce boitier ? Merci.

12