Test - L.A. Noire

«Encore un truc raciste, ça.» , - 19 réaction(s)

Après l’égérie GTA, le rouleau compresseur Red Dead Redemption, Rockstar commet encore l’irréparable avec L.A. Noire. Ce n’est plus un jeu, mais une véritable scène de crime dans laquelle nous sommes immergés en tant qu’enquêteurs. Le seul point noir pourrait être qu’après LA Noire, les autres (pas fréquents) jeux d’enquêtes vont paraître très fades.

5 coup de cœur

Ah merde, je suis allé un peu trop vite d’excitation au point de commencer par la conclusion. Tant pis.

Mise à Jour 17/12/2017 : Il y a 6 ans sortait le très bon L.A. Noire et le voici remasterisé pour débarquer sur PS4 et bien sûr, Xbox One. Alors je vous arrête de suite, il n’y pas vraiment de gros changement pour cette nouvelle mouture. Si lors des phases d’interrogatoire, “doute” devient “intimider” et “mensonge” devient “accuser” pour un souci de clarté, rien de vraiment extraordinaire n’est apporté au titre. Vous trouverez néanmoins dans cette version tous les dlc sortis jusqu’à maintenant ainsi que des costumes aux compétences spéciales. Certes, les couleurs sont plus vives et les textures plus affinées mais on s’attendait clairement à mieux venant d’un remaster. Les expressions faciales sont toujours aussi efficaces même si elles s’avèrent exagérées et pas très naturelles pour certaines d’entre elles. Il est clair que pour les joueurs ayant déjà tâté le titre il y a 6 ans de cela, L.A. Noire semble très mal supporter le poids des années. En revanche, pour ceux qui sont passés à côté, c’est l’occasion ou jamais de vous y mettre.

Test du 30/05/2011 :

L.A. Rouge

Exploitez bien vos témoins

LA Noire vous propulse en plein cœur du Los Angeles des années 40. Époque bénie où le cinéma prenait son envol le plus significatif, mais également période où le crime pouvait se vanter d’être à la fois classe et sans pitié. Vous êtes Cole Phelps, un vétéran du conflit contre le Japon qui a suivi Pearl Harbor. Depuis la fin de cette guerre, vous vous êtes engagés dans les forces de l’ordre de Los Angeles en tant que simple agent. Et c’est là que vous allez devoir faire vos preuves afin de gravir les échelons et satisfaire votre ambition d’être tout en haut de la hiérarchie. Le crime étant impitoyable dans cette ville, vous aurez l’occasion de faire vos preuves à de nombreuses reprises. Meurtres, tueurs en série, trafic de drogue, incendies, vols, tentatives de meurtres, vous aurez de quoi passer vos longues nuits à nettoyer la ville. Le monde étant ouvert, il serait aussi facile qu’erroné de le classer dans la même catégorie qu’un GTA ou d’un RDR. Même si le jeu se déroule à la 3ème personne, on est bien loin d’un bête jeu d’action. Ici, c’est votre esprit et votre curiosité qui vont être mis à rude épreuve.

On voit presque les amygdales

Le pari était très risqué, mais la Team Bondi a réussi à rendre la recherche d’indices, l’examen de la scène de crime et les interrogatoires passionnants. En effet, si vous n’avez pas assez de curiosité vous ne trouverez pas forcément certaines preuves dissimulées dans des indices, ni même l’opportunité de trouver de nouvelles pistes aussi bien primaires que secondaires. Pour cela, vous aurez la possibilité de manipuler ces indices dans vos mains pour chercher ce qui pourrait lier les éléments entre eux et pointer vers des suspects, voire un ou des coupables. Mais avoir des indices ne suffira pas, puisque vous devrez cuisiner vos témoins, suspects, victimes avec perspicacité et sagacité afin d’en tirer les meilleures infos possibles.

Bilan

On a aimé :
  • Cette immersion de fou
  • Le concept d’interrogatoire
  • Les enquêtes
  • L’animation faciale exceptionnelle
On n’a pas aimé :
  • Pas autant de liberté d’action qu’on pourrait penser
  • Le coéquipier relou à bloquer le passage par moments
Hard Boiled

Vous l’aurez compris, LA Noire, vous propose un véritable simulateur d’enquête. Et pour un premier essai, c’est quand même un coup de maître avec une ambiance de dingue et un concept innovant et accessible. Des jeux couillus comme ça qui font quelque chose de différent, on aimerait bien en avoir plus souvent. Espérons que la Team Bondi et Rockstar ne s’arrêtent pas en si bon chemin et améliorent encore plus leur simulateur de policier.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

L.A. Noire

PEGI 0

Genre : GTA-Like

Éditeur : Rockstar Games

Développeur : Team Bondi

Date de sortie : 20/05/2011
Date de sortie : 14/11/2017

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum L.A. Noire

19 reactions

Mandar

31 mai 2011 @ 00:49

J’ai moi aussi adoré le jeu. Je suis juste un peu déçu que la ville, pourtant si vaste, ne soit qu’un décors vu qu’on ne la visite pas plus que ça.

Mais sinon scénario béton et réalisation impressionnante (excepté peut être l’IA), un pur bonheur.

avatar

cloud phobos

31 mai 2011 @ 01:20

Enquettes trop faciles,indices evidents,suspects qui mentent toujours quand ils ne vous regardent pas dans les yeux...y’avais ça à mettre aussi dans les moins...

MWET37

31 mai 2011 @ 09:34

Grand fan de films noir, je suis jusqu’à présent comblé. Si ça n’est pour un détaille scénaristique, une enquête qui aurais du être TOUT sauf un détaille, et qui au final reste une une affaire résolue parmi tant d’autres... See what I mean ?...

Et une dernière chose, je trouve le personnage principal ennuyeux... Je m’attendais à un bon Noir à La James Ellroy ou Cook avec un héros torturé qui se bat avec des démons intérieur... Je le trouve trop droit dans ses bottes, trop clean à quelques exceptions près. Ses collègues sont bien plus intéressant en tout cas !

Mais bon je fais le difficile A+++ :-O

diez979

31 mai 2011 @ 10:33

Enquettes trop faciles,indices evidents,suspects qui mentent toujours quand ils ne vous regardent pas dans les yeux...y’avais ça à mettre aussi dans les moins...

y a tu jouer ?

WHo_DAT

31 mai 2011 @ 20:41

Exellent jeu ! Surtout la partie du bureau des enquêtes criminelles qui a une fin extra ! Jamais eu de bug en ayant installer le jeu sur le DD, et mon coéquipier ma jamais bloqué ^^ Seul bémol je trouve comme vous les délits un peu répétitif..

PS : Vous avez remarquez ? Quand on fait un saut de 50m en voiture, elle a rien ^^

5/5 :-)

jinbei

31 mai 2011 @ 22:45

Et une dernière chose, je trouve le personnage principal ennuyeux... Je m’attendais à un bon Noir à La James Ellroy ou Cook avec un héros torturé qui se bat avec des démons intérieur...

Bah c’est un peu le cas, par rapport a son passé dans les Marines, c’est pour sa qu’il est aussi droit dans ses bottes. Mais la fin des moeurs, purée j’y ais pas cru, je me suis dis « Non pas possible, c’est forcement un coup monté ! »

Sinon un excellent jeu, un scenario génial, une mise en scène digne de grand polar, idem pour la réalisation. Hate de continuer les enquêtes avec les dlc.

Rapace66

24 aoû 2011 @ 22:35

On n’a pas aimé :

> Plus répétitif tu meurt !

Crg_Shikari/DEAD

28 aoû 2011 @ 14:19

J’ai vraiment commencé a aimer vers la fin du 2 eme cd .

GigaTRIPELX

17 déc 2017 @ 21:01

A quand un remake de Ninja Gaiden ?

12