Test - Tetris Effect Connected, l’amour dans le cosmos

«I’m yours forever» , - 6 réaction(s)

Comment débuter un article sur le jeu vidéo probablement le plus célèbre au monde ? Si les anecdotes historiques sur ce titre de 1984 sont légion, c’est parce qu’il s’agit aujourd’hui d’un pilier de la pop-culture, et même de l’histoire en général. Un concept accrocheur et addictif, une musique entêtante : des concepts fondateurs qui ont participé au succès fulgurant du puzzle-game d’origine soviétique, et c’est toujours ce dont il est question aujourd’hui.

Sorti en 2018 sur PS4 et en 2019 sur L’Epic Game Store, Tetris Effect débarque pour la première fois sur Xbox avec Tetris Effect : Connected, une nouvelle version agrémentée de nouveaux modes multijoueur, en exclusivité temporaire avant d’être proposé sous la forme d’une mise à jour gratuite l’été prochain pour les possesseurs du jeu sur les autres supports. Tetris Effect : Connected est également disponible sur le Windows Store. Cette version n’est pas encore compatible avec la VR à l’heure où ces lignes sont écrites, mais les développeurs ont promis un patch rapidement pour corriger ce problème.

Accrochez vos ceintures, éteignez la lumière, enfilez votre casque et montez le son : on est parti pour un voyage à travers le cosmos.

T’es triste ?

Le premier contact avec Tetris Effect vous donnera assurément le sourire aux lèvres et on comprend immédiatement que l’expérience sera visuelle, sonore et surtout, intense. Les interactions pour déplacer les Tétrominos sur la matrice de jeu produisent des sons, des samples qui viennent compléter la boucle sonore en fond. Le niveau progresse, la musique s’emballe, les samples évoluent, et nous voilà plongés au cœur d’une expérience sensorielle inattendue. Pensé initialement pour la VR, l’expérience fonctionne aussi très bien en 2D. Les sticks permettent d’ajuster visuellement le terrain de jeu, pour profiter plus ou moins de tous ces éléments qui viennent agrémenter votre vision périphérique, pendant que vous essayez de retrouver vos réflexes des années 90.

Si vous n’avez pas joué à Tetris depuis des années, vous découvrirez que les règles ont beaucoup évolué, et vous devrez vous accommoder de nouveaux éléments, comme la possibilité de conserver une pièce dans votre inventaire et de l’échanger pour plus tard. En revanche, les aficionados de Tetris The Grand Master n’auront ici aucun problème à détruire le jeu, en pestant sur des règles mal conçues que le commun des mortels peinera à comprendre. Et pour cause : dans l’ombre d’internet, il existe une scène compétitive de Tetris, tellement talentueuse qu’elle vous dégouterait presque du jeu, tant le coup dans l’ego est intense alors qu’on repense à nos centaines d’heures sur Game Boy et au joueur chevronné que celles-ci auraient dû faire de nous. Si par hasard vous étiez expert du sujet, vous ne trouverez ici que le récit d’un joueur lambda.

Tetris Effect est avant tout un périple, une expérience à travers 27 niveaux uniques qui s’enchaînent par grappes de 5, avant un combat final. Chaque niveau est constitué d’une boucle musicale qui évolue au fur et à mesure de la progression, et chaque stage dispose d’une identité forte. De la couleur à la forme des Tétrominos, en passant par les visuels psychédéliques qui gravitent autour, chaque niveau est un univers à part entière. Une fois l’objectif de lignes réalisé, une transition accompagne votre passage à un autre environnement. Envoûtant, sublime, chaque changement de stage est un voyage, une aventure que l’on a hâte de découvrir. Vous conservez votre matrice entre chaque stage, jusqu’à terminer une région. Vous obtiendrez alors un score de région, qui dépendra de vos performances.

En plus des figures classiques de Tetris que vous pouvez réaliser (T-Spin, Tetris etc.), une jauge de “zone” se charge progressivement, que vous pourrez déclencher pour tenter de survivre lors d’une phase délicate, ou pour augmenter de manière significative vos points en effaçant des “lignes bonus” qui n’entrent pas en compte dans l’objectif (plus de lignes au total, donc plus de points à la fin). Trois modes de difficulté sont proposés pour le mode périple, ainsi qu’un mode Théâtre qui permettra aux joueurs de profiter de la bande-son et des effets visuels sans jouer.

Nan c’est pas moi, c’est les oignons

Le mode Effets de son côté vous propose de participer à une série de défis pour augmenter votre niveau, faire évoluer votre avatar virtuel et monter dans les classements. L’aspect scoring reprend donc ici toute sa place. Si l’alchimie fonctionne si bien, c’est parce qu’en plus d’être visuellement superbe, la bande-son qui accompagne le jeu est tout aussi fantastique. On commence et on termine Tetris Effect de la même manière : les larmes aux yeux. L’émotion que procure ce mélange des genres est unique et ne peut être exprimée correctement avec des mots : il faut s’y essayer pour comprendre.

Développé par Monstars et Resonair, et édité par Enhanced Games, il n’est pas surprenant de retrouver derrière ces équipes des noms connus comme Tetsuya Mizuguchi, co-producteur du jeu, déjà responsables d’expériences cinesthésiques (oui ça fait toujours son petit effet au Scrabble) comme Rez, Lumines ou encore Child of Eden.

Au niveau des performances de l’ensemble, le jeu tourne correctement à 60FPS avec son optimisation Series S|X, respectivement à une résolution de 1440p et 2160p. La Xbox One X quant à elle tourne majoritairement à 60FPS en solo et peut souffrir de quelques chutes en multi, alors que la version Xbox One est de son côté bloquée à 30FPS.

S/O la prise je suis connecté

Cette nouvelle version de Tetris Effect s’accompagne de nouveaux modes de jeu, orientés cette fois multijoueur, en local ou en ligne. Enrobé dans une histoire de trou noir et de constellations corrompues, ce sont pas moins de quatre modes de jeu qui sont proposés.

Dans le mode Connected, vous devrez vous associer avec 2 autres joueurs pour vaincre une série de boss contrôlés par l’ordinateur. Une fois dans la zone, les trois matrices fusionnent pour n’en faire qu’une, et les joueurs devront collaborer sur un seul et même plateau pendant un temps. Chacun son tour, les joueurs peuvent poser une pièce, en voyant à l’avance les pièces que vont pouvoir jouer les autres ensuite. Une fois encore, la magie de Tetris Effect fonctionne et on se retrouve rapidement à collaborer, à bouger sa pièce pour laisser la place à un autre joueur, ou à gigoter frénétiquement pour montrer un meilleur emplacement aux autres.

Le mode Zone Battle vous propose des duels en 1V1 où l’utilisation de la Zone sera déterminante pour emporter la victoire, tandis que les modes Score Attack et Classic Score Attack proposeront également des duels, mais en choisissant respectivement les règles de Tetris Effect, ou les règles beaucoup plus strictes du jeu original. C’est d’ailleurs avec ce dernier que l’on se rend compte à quel point le jeu à pu évoluer avec le temps, et à quel point le gameplay original semble rigide, ô combien plus rigide. Enfin, vous devrez choisir entre les parties classées où chaque mode dispose de son propre classement, ou le mode local ou entre amis pour des parties sans pression.

Ces modes multijoueur sont accompagnés de quelques nouveaux morceaux que les fans de la première heure seront ravis de découvrir. À noter, un événement communautaire a lieu le week-end, qui vous permettra potentiellement de débloquer un secret plutôt sympathique que nous nous cacherons bien d’évoquer ici.

Le coin des chasseurs : Un total de 42 succès, dont beaucoup se débloqueront rapidement simplement lors de vos essais sur le mode Périple, et le reste au fur et à mesure de vos parties. En revanche, pour le rang S partout … bonne chance !

Bilan

On a aimé :
  • Toujours aussi beau
  • Une bande-son toujours aussi bonne
  • Des nouveaux modes bienvenus
On n’a pas aimé :
  • 30 FPS sur Xbox One S, alors que le jeu de base tourne à 60 FPS sur PS4
Tétromignon

Tetris Effect était déjà un très grand jeu, cette version Connected ne fait que rendre l’ensemble encore meilleur. Les nouveaux ajouts multijoueur sont appréciables, le mode Connected est surprenant et les modes duels ajoutent un aspect compétitif à celui du score pur. Un must-have absolu car tout le monde sait jouer à Tetris, et tout le monde devrait jouer à Tetris Effect.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Tetris Effect : Connected

Genre : Musique

Éditeur : Enhance

Développeur : Resonair, Monstars

Date de sortie : 10/11/2020

Prévu sur :

Xbox Series X

6 reactions

Darlink60

22 nov 2020 @ 18:11

Ce tetris est vraiment sympa, avec une alliance esthétique et sonore vraiment cool. Après cela reste un tetris, le genre de jeu où je fais une session de jeu de temps en temps !

lacrasse

22 nov 2020 @ 21:39

Il est bien sympa, je l’aurais pas acheté,mais étant donné son arrivé dans le gamepass, c’est cool

avatar

Buzz80

23 nov 2020 @ 01:51

À tout ceux qui ont la chance de posséder une OLED allez-y foncer, je viens de prendre une véritable claque d’effet coloré en tout genre, mêlée aux noirs profond c’est fou !!! 👍 (Et que dire de la bande son...) 👍

avatar

like an animal

23 nov 2020 @ 07:15

un régal ce jeu. Effectivement pas pour des sessions de 4h mais une petite demi heure de temps en temps c’est génial.

electroforez

23 nov 2020 @ 09:02

J’adore aussi ce jeu, par contre j’ai des ralentissements sur le dernier niveau, avec un input lag parfois conséquent. Je suis sur One X, d’autres sont concernés ?

diez979

23 nov 2020 @ 11:10

J’ai ce jeu sur PS4 et c’est un vrai coup de coeur. Impatient de voir la mise à jour arrivé. Il me semble d’après les vidéos Xbox que j’ai pu voir qu’il y a de nouveaux univers. Et si tel est le cas, encore plus impatient.

A noter la présence d’un niveau bonus caché avec la musique originale remixée. Si c’est comme sur PS4, il faut atteindre le niveau 50. Va falloir un peu d’attente, mais ça en vaut la peine.

Niveau 1989.