Test - Fuser - Faites chauffer les platines

«Party Rock Anthem !» , - 1 réaction(s)

Habituellement, les jeux de rythme musicaux nous demandent principalement d’appuyer en rythme sur des touches en suivant une partition. C’était le cas par exemple pour les jeux de la série DJ Hero. La comparaison avec Fuser peut sembler évidente, cependant, Harmonix, les papas de Rock Band ont tout de même souhaité apporter une nouvelle expérience de jeu. Installez-vous derrière vos platines nous allons tout vous expliquer.

Des centaines de titres, un DJ pour les gouverner tous

La première étape avant même de commencer à mixer consiste à donner vie à notre avatar. Pour cela, le jeu nous propose un éditeur de personnage plutôt complet avec de nombreuses personnalisations possibles au niveau de sa morphologie, son sexe et surtout son style vestimentaire. Bon point, Fuser se veut assez inclusif dans ses propositions et il est ainsi possible d’opter pour des peaux marquées par le vitiligo, ou encore d’utiliser des prothèses de membre.

Si le choix vestimentaire est limité au début de notre aventure, il est possible de débloquer de nouveaux éléments en progressant dans la campagne ou en les achetant avec la monnaie obtenue en jeu. Cette monnaie est la récompense pour chaque passage de niveau. Elle permet l’achat de vêtements, mais aussi d’objets pour personnaliser sa scène comme des feux d’artifice, des lasers, des canons à confettis et bien d’autres. Les choix sont assez nombreux et permettent vraiment de créer des scènes et des DJ bien différents d’un joueur à l’autre.

Une fois cette première étape remplie, il est grand temps de se lancer. Là encore les choix sont nombreux et nous vous conseillons de commencer par la campagne, cette dernière servant également de gros tutoriel. Elle est divisée en six scènes, divisées elles aussi en six concerts. En dehors de proposer des concerts aux thématiques différentes via les musiques autorisées, chacun d’entre eux apporte également des explications sur de nouvelles techniques de mixage. Ainsi, si l’on ne retiendra pas le mini scénario et ses protagonistes assez agaçants, la campagne reste le meilleur moyen d’entrer dans le jeu et apprendre progressivement à maîtriser l’art du mixage.

Une fois devenu un vrai professionnel, le véritable défi reste de se mesurer aux autres joueurs. Faute d’affluence en ligne lors de notre test, nous n’avons pas pu tester cette partie. Sachez cependant que Fuser propose différents modes multijoueur. Tout d’abord le mode Freestyle jouable seul ou en coop. Dans ce dernier, nous sommes libres de choisir notre scène et de composer notre bac de chansons sans restriction. On peut également être simple spectateur et suivre le freestyle d’un autre joueur.

Ensuite, pour ceux qui cherchent un peu plus de challenge, ils peuvent se tourner vers le mode « Battle ». Disponible avec classement ou non, ce mode permet d’affronter un autre DJ avec une façon de jouer quelque peu différente. Ici, chaque disque a une puissance, qui dépend des demandes du public et du moment où l’on le lance. Une fois les compteurs d’attaque remplis, les disques attaquent, infligeant des dégâts à l’adversaire si les siens sont d’une puissance inférieure. Une fois les points de vie de son opposant décimés, la manche est remportée.

Enfin, Fuser propose également une partie “Social” dans laquelle sont rassemblés des événements communautaires. Ces derniers sont des sortes de défis thématiques où chacun peut proposer un mix respectant les conditions. Ce mix est ensuite partagé à la communauté qui peut voter pour lui ou non, des récompenses étant décernées aux mix les plus appréciés.

Avec tous les modes de jeu, et surtout la centaine de titres disponibles mêlant les genres et les décennies allant de Take On Me de a-ha à Thunder d’Imagine Dragons en passant par Jolene de Dolly Parton, il y en a pour tous les goûts.

Voici la liste des musiques disponibles :

Un gameplay accessible au fun immédiat

À quoi sert d’avoir un bel enrobage si le cœur est gâté ? Pas d’inquiétude, ce n’est pas le cas ici. Les petites mains d’Harmonix sont parvenues à nous proposer un gameplay vraiment efficace qui se prend très vite en main, procurant une grande satisfaction dès les premières parties.

Comme nous vous l’annoncions en introduction, Fuser n’est pas un jeu de rythme musical classique avec une partition à suivre et des touches sur lesquelles appuyer au bon moment. Ici, on dispose d’un bac de disques que l’on va pouvoir utiliser pendant notre mix. Chaque disque propose différentes pistes (percussions, basses, instruments ou chants). Devant nous sont disposés quatre emplacements sur lesquels y lancer ses musiques. Pour cela rien de plus simple, il suffit de sélectionner un disque dans le bac affiché en haut de l’écran et choisir la piste à utiliser. Par défaut, chaque emplacement correspond à l’une des touches parmi A, X, B et Y. Pour facilement se repérer, les pistes utilisent le même code couleur que les boutons, permettant ainsi une lecture plus aisée.

Le but est simple également : amuser le public. Si celui-ci se lasse, la jauge de satisfaction baisse, entraînant le game over si épuisée. Il est donc nécessaire de varier constamment son mix en utilisant judicieusement le contenu de son bac. Pour les plus novices d’entre nous, il est parfaitement possible de se contenter de changer uniquement de disque et apprécier le résultat obtenu. En revanche, cela ne suffira pas pour réussir chaque niveau de la campagne en cinq étoiles par exemple. Afin d’y parvenir, il sera nécessaire d’utiliser la multitude d’options supplémentaires à notre disposition, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont nombreuses ! Lancer ou retirer un disque sur un temps fort, mettre un disque en sourdine, lancer un solo, modifier la tonalité, le rythme, mettre des disques en file d’attente pour les lancer au moment opportun ou encore jouer de différents instruments, les possibilités offertes sont nombreuses pour proposer des mix de grande qualité. Bien sûr c’est beaucoup de choses à retenir, mais elles ont l’avantage d’être facile à prendre en main, avec des combinaisons de touches assez intuitives.

Enfin, pour ne laisser personne sur le carreau, Fuser propose également une option “Défaite impossible” permettant de pouvoir venir à bout de la campagne peu importe son niveau.

Terminons par parler de l’aspect visuel du titre. Bien que n’étant pas le point le plus important pour ce type de jeu, les développeurs ont tout de même fait l’effort de nous proposer quelque chose de vraiment joli. Que ce soit au niveau de l’interface ou plus globalement des modèles 3D des personnages et des scènes, le résultat est vraiment agréable à l’œil, mention spéciale à la scène pleine de sucreries avec le corgi.

Le coin des chasseurs : Au moment du test, la liste des succès n’était pas disponible. Nous en avons débloqué quelques-uns en progressant dans la campagne et après quelques actions comme “100 disques lancés pendant un temps fort”. On suppose que d’autres sont liés aux cinq étoiles par niveau ou aux modes multijoueur. Nous mettrons à jour cet encart une fois la liste dévoilée.

Bilan

On a aimé :
  • Grosse personnalisation du Dj et de la scène
  • Plus d’une centaine de titres variés
  • Un gameplay accessible
  • Du fun immédiat
On n’a pas aimé :
Une grosse dose de fun

DJ en herbe ou confirmés, vous êtes tombés au bon endroit. Totalement différent des autres jeux de rythme musicaux, Fuser propose une expérience rafraîchissante avec un gameplay très accessible et surtout très fun dès les premières parties. Avec une playlist bien garnie, proposant plus d’une centaine de titres de décennies et genres variés, il y en aura pour tous les goûts. Son gameplay de prime abord très simple pourra tout à fait convenir aux plus novices, quand les plus expérimentés pourront s’en donner à cœur joie en apprenant à maîtriser les nombreuses subtilités.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

FUSER

PEGI 0

Genre : Musique

Editeur : NCSOFT

Développeur : Harmonix

Date de sortie : 10/11/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Switch

1 reactions

avatar

JoeHell

06 nov 2020 @ 18:21

Je pense que je vais me laisser tenter par ce Fuser, il y a une bonne playlist et le jeu a l’air fun.

J’ai adoré Rock Band, j’y ai passé des heures et j’ai d’ailleurs gardé ma xbox 360 pour pouvoir y jouer encore vu que je me suis fait une belle discothèque 🙂.