Test - Fight’N Rage : un beat’em up sexy rempli d’atouts

«TAPER ! » , - 0 réaction(s)

Fight’N Rage est un beat’em up à l’ancienne. Un style de jeu qui se veut être rapidement très répétitif. Mais est-ce que ce titre pondu par “sebagamesdev” souffre des mêmes problèmes que ses prédécesseurs ?

Mutants vs. Humans

Une histoire simple
Une histoire simple

Lorsque l’on pense à un beat’em up, on s’attend généralement à une histoire bateau qui ne sert que de prétexte à défoncer des hordes d’ennemis. C’est un peu le cas de Fight’N Rage, où le speech est très simple. Les mutants ont pris le contrôle du monde, mais deux humains et un gentil mutant décident de renverser la situation pour un monde meilleur.

Néanmoins, le titre a pour originalité, pour un jeu du genre, de proposer différentes routes. Ces dernières, en plus de certains choix qui seront proposés lors de l’aventure, ont pour avantage de modifier la fin du jeu. À tel point que Fight’N Rage propose un nombre astronomique de fins différentes : 56. Ce chiffre peut paraître fou, mais dans les faits on se rend compte que seul une dizaine de celles-ci sont véritablement différentes. Les autres ne changeront que le dialogue de fin selon le ou les personnages qui composent notre équipe. On peut tout de même apprécier l’effort de proposer une expérience scénaristique la plus complète possible.

Le magasin
Le magasin

Il est cependant regrettable que le système de sauvegarde du jeu pour la campagne ne soit pas clair. Pour reprendre sa partie, il faut sélectionner exactement les mêmes paramètres que la précédente, sous peine de recommencer à zéro. Il aurait été préférable d’avoir le choix entre reprendre là où l’on s’était arrêté ou de débuter une nouvelle partie. Heureusement, le reste du jeu ne souffre pas de ce problème.

Des modes à n’en plus finir

Jouer rapporte des pièces à dépenser dans un magasin pour obtenir des skins, des modes bonus… Au vu du nombre d’articles que propose la boutique, on se dit d’emblée que cela va prendre du temps. En effet, la plupart des achats, bien que peu coûteux, demanderont de remplir certaines conditions avant d’être achetés. Mais le plus intéressant reste clairement les modes de jeu bonus, qui ne sont pas “qu’accessoire”. Pouvoir jouer avec des IA comme alliés pour la campagne ou augmenter la vitesse du jeu en font partie. De plus, deux autres modes sortent du lot.

JPEG - 207.8 ko
Un petit combo

Le mode VS, qui permet de s’affronter en un contre un dans une arène. À la fois banal et original, ce mode permet de s’en mettre plein la tronche aussi bien avec les protagonistes jouables du jeu qu’avec tous les ennemis y compris les boss. Avoir autant de personnages jouables pour un petit mode promet sans nul doute des sessions de fous rires entre potes, malgré l’équilibrage totalement à l’ouest.

Et aussi surprenant que cela puisse paraître, il est possible de débloquer un mode entraînement. Mais attendez, à quoi peut bien servir un tel mode dans un beat’em up en 2D ?!

Une jouabilité aux petits oignons

Ces tortues me disent quelque chose…
Ces tortues me disent quelque chose…

Rage propose un gameplay bien plus complexe que ce que l’on a l’habitude de voir, où le plus souvent cela se résumait à un bête bouton d’attaque et de saut. Bien que les commandes ici soient similaires, la subtilité est ailleurs. Et c’est là qu’on va se rendre compte combien le jeu porte bien son nom. Le titre s’avère relativement difficile et pour s’en sortir, il est conseillé de bien connaître les différents niveaux et surtout de faire des combos. Combinez le tout, et nous avons là un cocktail explosif de rage et de fun. En effet, le système d’enchaînements permet de frapper les ennemis plusieurs fois d’affilée, ou de les maintenir en l’air pour continuer à les castagner sans qu’ils puissent faire quoi que ce soit. Il s’avère que cette mécanique est plus ou moins complexe selon le personnage joué et se révèle extrêmement jouissive. C’est là tout l’intérêt du mode entraînement justement : connaître les combos de son personnage. Il est tout à fait possible de s’amuser sans les utiliser, mais il est clair que cela serait un handicap, tout particulièrement contre les boss.

Les environnements sont peu inspirés
Les environnements sont peu inspirés

Fight’N Rage propose de jouer jusqu’à trois joueurs en même temps en mode campagne. Il va sans dire que la soirée canapé entre amis semble évidente. Commencer un combo pour ensuite permettre à son pote de continuer l’enchaînement, ça n’a tout simplement pas de prix. Une petite ombre au tableau néanmoins. Au vu de la présence d’un mode VS et d’une histoire pouvant se faire à trois, l’absence d’un mode online fait tout simplement tâche.

Du pixel art très… sexy

Au premier coup d’œil, on se rend compte d’une chose : l’animation sur le protagoniste féminin est très.... rebondissante. Il n’en demeure pas moins que, pour elle comme pour les autres personnages, la fluidité des mouvements est exemplaire. On prend du plaisir à observer notre personnage balancer des tonnes de combos dans la face des ennemis, qui eux non plus ne sont pas en reste graphiquement. À noter que le titre ne souffre d’aucun problème de framerate, et ce même si l’écran est blindé d’ennemis. On peut cependant regretter que les décors ne soient pas spécialement intéressants, ni originaux pour un beat’em up.

Par ailleurs, difficile de ne pas remarquer les nombreux clins d’œil à d’autres jeux, dont un certain Streets of Rage, pour les aficionados du genre.

Bilan

On a aimé :
  • C’est beau, et sexy
  • Un gameplay de fou furieux
  • Jouable jusqu’à trois en même temps
  • Des modes à n’en plus savoir que faire
  • 56 fins
On n’a pas aimé :
  • Pas de online
  • En anglais uniquement
  • Le système de sauvegarde de la campagne très mal pensé
Cogner n’a jamais été aussi fun

Fight’N Rage a su utiliser un genre démodé aujourd’hui, à la perfection. Et pour cause, il possède un gameplay bien moins monotone que la plupart des beat’em up 2D, et ce grâce à son système de combo relativement complet, et en plus qui peut se pratiquer jusqu’à trois joueurs ! Les musiques, composées par Gonzalo Varela subliment le titre, et permettent de prendre un plaisir fou à parcourir la campagne autant de fois que nécessaire. Oui, Fight’N Rage est le jeu parfait pour s’amuser entre potes lors d’une soirée canapé, de quoi raviver de beaux souvenirs pour les plus vieux d’entre nous.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Fight’N Rage

Fight'N Rage
PEGI 0

Genre : Action/Beat them up

Éditeur : BlitWorks

Développeur : sebagamesdev

Date de sortie : 27/09/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Switch