Test - Disneyland Adventures sur Xbox One X

«Ce rêve-euh bleuh...» , - 1 réaction(s)

C’était la surprise de la Gamescom : trois jeux ont été réédités pour accompagner la sortie de la Xbox One X. Il s’agit de Rush : une aventure Disney-Pixar, Zoo Tycoon : Ultimate Animal Collection et Disneyland Adventures. Autant dire que ce n’était pas vraiment les jeux qu’on attendait pour mettre en valeur la puissance de la machine. Toutefois, il y a bien des parents technophiles qui seront content de faire profiter de la puissance de la Xbox One X à leurs enfants et c’est vraisemblablement ce public que voulait toucher Microsoft avec ces titres. Car quoi de mieux que Disneyland Adventures pour passer un moment agréable avec ses enfants en ces fêtes de fin d’année ?

Kinect ou manette ?

Mickey, l
Mickey, l'indémodable !

Il est clair que Disneyland Adventures est un jeu avant tout fait pour Kinect. Et malheureusement, entre l’annonce de la Gamescom et sa sortie aux côtés de la Xbox One X, Microsoft a mis fin à sa production, ce qui n’est pas très vendeur pour un jeu qui a d’abord été pensé pour le périphérique. Il faudra débourser 40€ supplémentaire dans l’achat d’un adaptateur pour pouvoir l’utiliser avec la Xbox One X, puisque la console ne possède pas le port propriétaire dédié à Kinect. Bref, c’était déjà pas évident de vendre le titre, sur le papier et ça l’est encore moins dans les faits...

Toontown est l
Toontown est l'une des zones les plus réussies !

Cela étant, le jeu reste entièrement jouable à la manette puisque c’est d’ailleurs la première chose qui nous est demandée au lancement et c’est de cette façon que j’ai passé la plupart de mon temps sur le jeu. Même si Kinect apporte réellement quelque chose dans les mini-jeux, il est toujours aussi peu pratique lors de nos déplacements dans le parc. On aurait aimé pouvoir utiliser les deux conjointement, mais malheureusement ce n’est pas possible. Et même la maniabilité à la manette reste imprécise et un peu pénible, notamment à cause de saccades rencontrées dans les larges zones bondées de parents et d’enfants, et des combinaisons de touches qui auraient pu être plus intuitives. On ne s’y fait jamais vraiment et sélectionner un objet de notre inventaire avec RB et le stick gauche est un vrai calvaire. Du côté des graphismes, le jeu reste propre et aguicheur sur Xbox One X, même s’il accuse un certain retard lié à sa sortie sur la génération précédente. Cela dit, il s’en tire plutôt pas mal grâce à un excellent travail sur les textures.

Avec tous vos personnages préférés dedans !

Au début, on s
Au début, on s'y perd facilement !

Cela étant, les tares techniques n’enlèvent rien à l’enchantement et à la magie intemporelle du parc Disneyland, entièrement reproduit ici avec ses 8 zones différentes. On peut s’y balader librement sous la forme d’un petit garçon ou d’une petit fille et on y retrouvera ses personnages favoris de l’univers Disney : Mickey, Minny, Donald, Dingo, Ariel, Blanche-Neige, la Belle et la Bête, Pinocchio, Peter Pan, le Capitaine Crochet, Woody, Buzz l’éclair, Aurore, Tiana, Aladdin, Jasmine, Alice, le Chapelier Fou, Tic et Tac, Winny l’ourson et tant d’autres, pour un total de 46 à découvrir ! Tous ces personnages sont fidèlement représentés et plutôt bien animés. Ils sont éparpillés dans le parc et on devra aller chercher leurs autographes pour remplir son album. On pourra également effectuer des actions contextuelles en appuyant sur les touches de la croix directionnelle, comme danser, leur taper dans la main, les embrasser, etc. On regrettera toutefois que les voix de certains personnages et visiteurs, soient toujours en anglais, ce qui fait un peu tache pour un jeu destiné à un jeune public.

A la manette, ce sont des QTE qui remplacent les mouvements à effectuer
A la manette, ce sont des QTE qui remplacent les mouvements à effectuer

Le cœur du jeu, ce sont tout de même les mini-jeux que l’on peut repérer grâce à leur portail lumineux. Et de ce côté, on est servi ! Cela va de la chasse au trésor sur des rives infestées de crocodiles à la luge avec Dingo, en passant par la danse de salon avec les princesses Disney, un voyage au pays des merveilles avec Alice, du combat à l’épée avec le Capitaine Crochet, une partie de cache-cache avec Némo, un voyage dans l’espace dans le Space Mountain et des dizaines d’autres activités toutes plus variées les unes que les autres. Bien évidemment, la plupart de ces activités reposent sur des mécaniques simples avec des QTE à la manette et conviendra davantage aux plus jeunes qui souhaitent s’initier au jeu vidéo, mais pourra tout de même réserver quelques tranches de rigolades en jouant avec Kinect.

C’est à vous rendre Dingo !

Les quelques vraies attractions sont anecdotiques. On a plus de sensations en poussant son caddie un samedi matin !
Les quelques vraies attractions sont anecdotiques. On a plus de sensations en poussant son caddie un samedi matin !

Mais ce n’est pas tout, chacun des personnages cités plus haut nous proposera également des quêtes. On devra retrouver le ruban d’Alice, apporter des pommes d’amour à Pinocchio, prendre des photos pour Ariel, rassembler des ingrédients pour le gâteau d’Aurore, etc. Ces quêtes sont répétitives et entièrement basées sur des objets à aller chercher dans le parc, parfois par dizaines, mais elles occuperont les enfants des heures durant. Autant dire que les parents en auront pour leur argent ! On débloquera aussi différents objets comme l’appareil photo, la baguette magique, la canne à pêche ou le pistolet laser qui nous serviront à interagir avec le décor pour récolter des pièces de monnaie et remplir des quêtes. Entre les attractions, les quêtes des personnages et les différents à-côtés, le contenu est colossal. Venir à bout du jeu à 100% sera une expérience de longue haleine.

Ils sont tous là, même Buzz l
Ils sont tous là, même Buzz l'éclair !

A part toutes ces activités, on pourra également acheter différents costumes et accessoires pour notre avatar dans les boutiques du parc grâce aux pièces récoltées par centaines de milliers (!). En passant, merci de faire bosser les gamins avec des nombres à cinq zéros, ils pourront peut-être aider leurs parents à gérer leur comptes bancaires ! Plus sérieusement, à part ce petit détail, Disneyland Adventures est clairement réservé à de jeunes enfants, de 5 à 7 ans, qui ne maîtrisent pas encore tous les boutons de la manette, mais veulent jouer, eux aussi, à des jeux « comme les grands ». Et il est certain qu’ils seront moins exigeants que les parents vis à vis de la répétitivité et de la simplicité des activités proposées.

Bilan

On a aimé :
  • L’ambiance du parc
  • Les personnages Disney
  • Un contenu colossal
  • Très accessible, même pour les plus jeunes
  • Moins cher qu’un ticket d’entrée à Disneyland
On n’a pas aimé :
  • Maniabilité imprécise à la manette
  • Déplacements dans le parc laborieux avec Kinect
  • Des saccades, même sur Xbox One X
  • Mini-jeux trop faciles et peu intéressants pour les adultes
  • Certaines voix encore en anglais
C’est ça la magie de Disney !

Disneyland Adventures se destine avant tout aux jeunes joueurs pas forcément très à l’aise avec ces grosses machines et leurs manettes encombrantes. Il est d’ailleurs plus intéressant d’y jouer avec Kinect, à condition que vous possédiez l’adaptateur qui convient pour votre Xbox One S ou Xbox One X. Dans tous les cas, on y retrouve bien ici toute la magie de Disney : des 8 zones du parc entièrement reproduites, aux 46 personnages à découvrir et aux différentes activités et quêtes à réaliser, vraiment, il y a de quoi faire ! Les mini-jeux sont variés et accessibles à tous et promettent des heures de fun seul ou à plusieurs. Et si les parents verront rapidement les limites du jeu, les soucis techniques et les oublis lors de la localisation, les enfants pardonneront facilement ces défauts pour profiter de toutes ces activités aux côtés de leurs personnages préférés, ce qui les occupera un bon moment.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2214.jpg?1503308970

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Disneyland Adventures

Disneyland Adventures
PEGI 0

Genre : Party Games

Éditeur : Microsoft

Développeur : Asobo

Date de sortie : 31/10/2017

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

1 reactions

TiBen1337

02 déc 2017 @ 14:05

Mes enfants, 5 et 2 ans et demie sont allé y a quelques semaines à Disney. Je. Me suis dis que c’était une ocaz qu’elles revoient le parc de notre salon. Payé 20€, j’ai pas trop eu l’impression d’être dépouillé. Verdict à Noël..