Test - Sonic Mania

«On the road again !» , - 7 réaction(s)

Avec plus d’une trentaine de jeux, la célèbre saga de Sega (non, je ne l’ai presque pas fait exprès) commençait à s’essouffler voire même lasser. Mais le petit hérisson bleu n’a pas dit son dernier mot et refait parler de lui avec un hommage haut de gamme aux premiers jeux Sonic de l’époque de la Megadrive. Les studios Headcannon et PagodaWest Games nous dévoilent donc Sonic Mania, un épisode en 2D comme on les aime qui nous permet, comme par magie, de replonger en enfance en quatrième vitesse.

Je suis une vraie fleur bleue

Green Hill est de retour !
Green Hill est de retour !

Quand je parle d’hommage, j’entends par là que Sonic Mania reprend à merveille les bases des Sonic d’antan…mais en mieux. Rebonjour aux graphismes 16-bits pixel art mais avec un travail si soigné que l’on en prend plein les mirettes. Des couleurs resplendissantes, un style rétro travaillé, des animations sympathiques et un scrolling à défilement horizontal ; il n’en fallait pas plus pour ranimer la flamme des fans des années 90. Ce nouveau titre réussit à marier vintage et moderne en un claquement de doigts et rappelle instantanément les Sonics de notre jeunesse (plus ou moins lointaine pour certains). Concernant la musique, elle n’est pas du tout en reste, bien au contraire. Les sonorités produites par Hyper Potions sont remarquablement bien retranscrites et sont identiques à celles que l’on peut trouver dans Sonic the Hedgehog sorti en 1991. Rien que le trailer d’intro, beau comme un camion, n’est pas sans rappeler la série animée Les Aventures de Sonic. Tout est réuni pour satisfaire les fans de la première heure en ressuscitant habilement ces épisodes tant appréciés et cet effet old-school s’avère être des plus rafraîchissant. Sonic Mania nous propose l’inévitable contre-la-montre, mode qui a su faire ses preuves, mais est capable aussi de nous offrir de la nouveauté avec un mode compétition qui permet d’affronter un adversaire en écran splitté tout en ayant la possibilité de personnaliser le niveau voulu.

J’ai une peur bleue des hérissons

Knuckles est toujours d
Knuckles est toujours d'attaque !

« Rien ne change, tout se transforme », comme on dit. Et c’est exactement notre cas ici. Vous aurez le choix entre Sonic bien évidemment, mais aussi les bien aimés Tails et Knuckles pour parcourir les 12 zones du titre comportant 2 actes chacune. Évidemment, vous vous battrez contre des boss entre chaque acte dans des combats aussi variés que basiques (soit en sautant dessus, à l’ancienne, soit de façon originale, comme au Tetris par exemple). Le gameplay reste similaire aux anciens titres, et c’est tant mieux : votre héros court, saute, se met en boule et plane (ce dernier point concerne exclusivement Sonic puisque Knuckles s’accroche aux parois et Tails a la capacité de voler). Avec leur aide, vous naviguerez alors à travers des décors bien familiers comme le célèbre Green Hill du tout premier titre, Chemical Plant de Sonic 2 ou bien Hydrocity et Lava Reef dans Sonic 3 ; mais aussi à travers des zones inédites comme Studiopolis (une sorte de zone Hollywoodienne en mode flipper) ou Mirage Saloon, zone inspirée du Far-West. Des mini-jeux seront présents également tout au long du jeu dans lesquels il vous faudra par exemple rattraper un OVNI dans une course effrénée tout en récupérant des sphères bleues et des rings. L’avantage du titre est qu’il s’avère être plus compliqué à terminer que ses prédécesseurs. Au cours de la partie, vous serez scotché par la multitude de chemins que vous pourrez emprunter. Il ne tient qu’à vous de faire les niveaux en boucle pour trouver le chemin le plus rapide ou celui qui vous fera récolter le plus de rings. Vous aurez environ 5 heures pour finir le titre sans pour autant avoir fait les zones de fond en comble et plusieurs fins seront disponibles selon le personnage choisi. À vous de les découvrir.

Bilan

On a aimé :
  • Le style rétro
  • La réalisation artistique au top
  • Le mode compétition
On n’a pas aimé :
  • La durée de vie un peu trop courte
  • Des boss un peu faiblards
Roulez jeunesse !

Sonic Mania est tout aussi frénétique et captivant que ses prédécesseurs, ce qui en fait un superbe hommage à la Megadrive et aux premiers Sonics. Les équipes ont su redonner vie à la saga avec talent, remettre la 2D au goût du jour et surtout recaptiver les foules pour le hérisson bleu là où certains avaient proclamé sa mort après son passage à la 3D. En étant accessible à tous, la saga s’ouvre de nouvelles portes et permettra aux novices de découvrir ce grand classique. Avec ce titre, Sonic est promis à un bel avenir, même s’il base tout son potentiel sur la nostalgie. Mais après tout, c’est bien connu : c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1974.jpg?1469269062

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Sonic Mania

Sonic Mania
PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : SEGA

Développeur : SEGA America

Date de sortie : 15/08/2017

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4

7 reactions

toxikcorp

14 aoû 2017 @ 18:16

« Tout est réuni pour satisfaire les fans de la première heure en ressuscitant habilement ces épisodes tant appréciés et cet effet old-school s’avère être des plus rafraîchissant. Sonic Mania nous propose l’inévitable contre-la-montre, mode qui a su faire ses preuves, mais est capable aussi de nous offrir de la nouveauté avec un mode compétition qui permet d’affronter un adversaire en écran splitté tout en ayant la possibilité de personnaliser le niveau voulu. »

Il aurait été bon de décrire ce fameux mode compétition qui est cité en tant que point fort. On est en split vs quelqu’un mais on fait quoi ? il faut aller plus vite que lui ? Avoir plus d’anneaux à la fin d’un niveau ? C’est quoi cette histoire de personnalisation ? ..

jm ysb

14 aoû 2017 @ 18:43

le mode compétition est celui de sonic 3 ? être plus rapide que son adversaire sur un parcours des différentes zone.

je le prendrai ! j’aime beaucoup Sonic (megadrive et megaCD) et je reste curieux de voir ce que ces studios ont pu faire avec le hérisson...le retour à cette période me semble très judicieuse, mais je trouve dommage que le style rétro (16 bit) soit trop rétro ;-)...j’ai testé une démo de sonic 2 HD et il est plus dans le style 2D que j’aurais aimé. voir le lien : https://sonic-2-hd.fr.uptodown.com/...

Blondin

15 aoû 2017 @ 00:50

Perso je trouve plutôt cool l’aspect « vraiment » old school.

C’est pratiquement un jeu 16 bits, et à ce niveau au moins, pas de mauvaises surprises. Je trouve que les modernisations partielles sont parfois plutôt décevantes : Duck Tales c’était sympa, mais ça lui donnait un coté un peu cheap (graphismes plus beau qu’à l’époque, forcément, mais carrément moches pour un jeu des années 2010), quant à la version retapée de Super Street Fighter 2 qui était sorti sur 360 et PS3, c’était carrément horrible (j’aurais aimé pouvoir retâter du jeu original sans avoir à rallumer ma Snes à chaque fois, mais j’ai vraiment beaucoup de mal à y jouer tant je le trouve dégueulasse visuellement).

Donc pour le coup, je préfère ça, une version réellement old school, qu’un lissage ou qu’une modernisation partielle. Après, je suis pas contre un Sonic remis au goût du jour, à la condition que ce soit bien fait.

Mais bien sur, les goûts...

lxARTORIASxl

15 aoû 2017 @ 11:25

Tu t’en es plutôt bien sortis

Fabrice82

15 aoû 2017 @ 12:20

Même si le jeu peut être sympa, j’ai du mal avec ce genre de jeux rétros qui jouent sur la nostalgie et n’apportent rien de neuf. Je ne vois pas en quoi ce Sonic est mieux que ce qui se faisait il y a 25 ans...

jm ysb

15 aoû 2017 @ 21:40

@ fabrice82 : il n’est pas meilleur, mais est le sonic que nous attendions avant les épisodes dreamcast :-))

Oaistar

17 aoû 2017 @ 06:20

De retour de congés il sera mien ! Si d’autres studio pouvaient « s’approprier » les dizaines d’IP qui sédimentent chez Sega...