Test - Rock’N Racing Off Road Dx

«Label qualité Davilex» , - 9 réaction(s)

Après une attente insoutenable, Rock’N Racing Off Road Dx nous arrive enfin sur Xbox One pour des courses de voitures old school, vues de dessus et typiquement arcade. Les amoureux de buggies, de gadoue et de jeux vidéo vintage seront aux anges. Enfin peut-être.

La gadoue, la gadoue, la gadoue…

Rock’N Racing Off Road Dx est donc un jeu de courses de voitures vues de dessus, où le joueur conduit (ou essaie de conduire) un véhicule équipé pour la boue et les bosses : du buggy au monster truck en passant par le bon vieux pickup US. Après avoir choisi son véhicule (mais pas la couleur quand on joue en solo), le joueur est invité à piloter son véhicule avec des commandes très simples, accélération, freinage, marche arrière, pour des courses qui rappellent un peu l’esprit de l’excellent Motorstorm RC, sorti en 2012 sur consoles Sony. À la différence de ce dernier, les circuits de Rock’N Racing Off Road Dx sont eux en permanence affichés en totalité sur l’écran : il n’y a aucun scrolling ni zoom sur le joueur, ce qui implique que les voitures fassent 5 pixels sur 9 et que l’action soit parfois compliquée à suivre si on a le malheur de perdre son véhicule des yeux. Le jeu propose 5 championnats de 4 courses, un mode time trial et un multijoueur... en local uniquement. Ouais, le Xbox Live, c’est tellement surfait.

Amiga 500 not dead

L’arrivée imminente de Marty Mc Fly sous nos latitudes a sans doute incité certains développeurs à se poser la question : comment faire pour qu’un gamer de 1985 puisse trouver un jeu vidéo qui lui corresponde en 2015 ? C’est sans doute le point de départ de Rock’N Racing Off Road Dx, qui accomplit néanmoins l’exploit d’être ridiculisé par des jeux sortis des décennies avant lui. De Nitro à Rock’n Roll Racing en passant par Micromachines, l’histoire a montré que les jeux de courses vues de dessus ou en 3D isométrique pouvaient être fun et jouissifs. Mais Rock’N Racing Off Road Dx échoue lamentablement sur chaque point qui pourrait lui donner un peu d’intérêt, à commencer par sa réalisation, même pas digne d’une Jaguar (la console, pas la voiture). Si les circuits s’en sortent à peu près, les voitures sont moches (mais moches !), les effets de lumière sont moisis et les musiques « rock’n roll bontempi » vous feront saigner des oreilles. La voix du commentateur qui accompagne le moindre de vos exploits en course dispose d’un vocabulaire ultra étendu de 3 expressions, ce qui achèvera de vous gaver en moins de 60 secondes. Direction les options pour couper la musique et les voix off ? Mais y’a PAS d’options mon bon monsieur. Pourquoi s’enquiquiner avec de telles fioritures ?

Drivatars 2.0 ?

La plastique du jeu est ratée ? Ne nous arrêtons pas à de si menus détails et rentrons dans le vif du sujet. Un jeu de caisse arcade, c’est avant tout le plaisir de conduire, de faire la course. Ben passez là aussi votre chemin les amis, car Rock’N Racing Off Road Dx ne va pas se racheter sur le gameplay. La conduite générale est imprécise à souhait, et celle de certains véhicules est totalement risible, transformant la moindre bosse en saut de la mort et en tête-à-queue probable. Les buggies survirent tellement qu’on les croirait en plein trophée Andros et les Monster Trucks sont probablement sur la lune tant la notion de gravité leur est inconnue. Niveau précision, on repassera. Est-ce pour autant que vous perdrez des courses ? Non, car l’IA est encore plus débile que vous et ne va pas manquer une occasion de s’encastrer dans les éléments de décor… ou de faire une marche arrière une fois la course lancée (oui, pour de vrai). Certaines courses proposent par ailleurs des croisements et des intersections, et l’IA attardée s’amusera souvent à rester plantée là, en plein milieu d’un carrefour dangereux, en guettant le gros accident Burnoutien. Si vous êtes pris dans un carton général, ne faites surtout pas restart pour relancer la course : vous devriez alors reprendre le championnat du début. Serait-ce un moyen de gonfler — un peu — la durée de vie d’un titre qui ne vous résistera guère plus qu’un après-midi pour venir au bout des 5 championnats et time trials ? Et surtout, avez-vous réellement envie de passer un après-midi entier là-dessus ?

Bilan

On a aimé :
  • Court
  • Fous rires nerveux
  • L’absence d’options
  • Se moquer de l’IA
  • Dépenser notre argent pour rien
On n’a pas aimé :
  • Les graphismes et la musique
  • Le gameplay
  • Pas de multijoueurs online
  • Tout
  • Et le reste
Mieux vaut en rire ?

Rock’N Racing Off Road Dx fait partie de ces jeux qui nous poussent à sourire (surtout si l’on est deux ou trois à y jouer) tant leur médiocrité finit par être amusante. Prenez quelques amis, quelques manettes (il en faut d’ailleurs 8 pour débloquer l’un des succès du jeu) et vous vous piquerez des fous rires nerveux tant le jeu semble faire des efforts pour vous inciter à vous moquer de lui : de ses menus à la typo agressive à la modélisation atroce de ses voitures. On peut donc passer des moments sympa devant ce jeu, a fortiori si on a pensé à allumer la tireuse à bière et si on sait que l’on va vite passer à autre chose. Mais cela reste néanmoins un produit qui est vendu contre du vrai argent (7,99 EUR au dernier pointage), soit l’équivalent d’un bon sandwich avec dessert et café. À votre place, je prendrais le sandwich.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Rock’N Racing Off Road Dx

Rock'N Racing Off Road Dx
PEGI 3

Genre : Courses

Prévu sur :

Xbox One, Wii

9 reactions

avatar

bastoune

22 oct 2015 @ 08:15

Chaque membre de la Rédac’ a eu le droit à son jeu pourri :’-)) c’est un pari c’est ça ? :’-))

On n’a pas aimé :

Tout

Et le reste

:-)):-))

XzyKoS

22 oct 2015 @ 09:11

Dommage que l’on est toujours pas le droit à Toybox Turbos qui lui m’a l’air vraiment bon , sinon je pense me tourner vers WRC Powerslide sur 360 ça seras toujours mieux..

Guigui27

22 oct 2015 @ 09:51

A quand un retour de micromachines pour se fendre la poire entre amis ?! :’-(

avatar

BUSHIDO

22 oct 2015 @ 10:56

Ou d’un Rock’n’roll racing ! :-))

GaspardOne

22 oct 2015 @ 14:03

Effectivement je l’ai acheté et le jeu est nul de chez nul. Aucun intérêt, pas fun, conduite franchement lourde. Je m’attendais à un super off road de l’époque de la super nintendo avec des ameliorations de la voiture au fil des courses mais ... rien ... rien ...nul.

En plus les succès sont juste infaisable, sauf si on trouve assez d’ami prêt a venir a la maison pour jouer à un jeu aussi nul ! :)

@Bushido, il y a une copie de rock’n’roll racing sur steam mais le résultat est assez décevant...

FENDR4GOU

Rédaction

22 oct 2015 @ 15:21

Ah ah ah cet hommage à Davilex :’-))

Longshot Spirit

22 oct 2015 @ 16:09

 :) A aaah Davilex... Ces artistes méconnus... :)

Rone

23 oct 2015 @ 17:37

Merci Longshot. Aimant beaucoup le vieux jeu d’arcade super off-road dont celui-ci s’inspire, j’ai cru que c’était une version mise à jour, et j’ai bien failli l’acheter.

Ouf, c’est pas passé loin.

Longshot Spirit

23 oct 2015 @ 18:40

Du coup tu pourras savourer ton sandwich en toute quiétude. Et me payer une bière :)