Test - Metro Redux

«Ceci est une molécule de 2 Artyoms» , - 4 réaction(s)

Certains jeux marquent par leur action, d’autres par leur réalisation. Et puis quelques rares titres se font reconnaître par leur ambiance inimitable, les portant parfois au rang de jeux cultes. Metro 2033 n’est pas un de ces titres cultes, mais il s’en est approché fièrement lors de sa sortie en 2010. Trois ans plus tard, sa suite, Metro Last Light a réussi à proposer quelque chose de plus poussé et encore plus immersif grâce à une histoire plus personnelle et fantastique que jamais. Nous sommes désormais en 2014, et une compilation regroupant ces deux titres vieux respectivement de 4 et 1 an et demi voit le jour sur Xbox One et PS4 sous le nom de Metro Redux. Artyom va-t-il survivre au poids des années ? Tu le sauras en validant ton ticket pour le test, le jeune !

Contrôle des billets !

Les extérieurs sont marqués par le conflit nucléaire
Les extérieurs sont marqués par le conflit nucléaire

Metro Redux est une compilation regroupant les deux titres de 4A Games, ainsi que les DLCs existants. Mais pour justifier l’argument “Next-Gen”, les développeurs ont décidé de redonner aux titres un bon coup de jeune. Les jeux sont bel et bien plus beaux, même si la différence avec le Metro 2033 d’origine sera plus flagrante qu’avec Metro Last Light sorti seulement l’année dernière. Alors attention, on n’a pas affaire aux plus beaux jeux disponibles sur Xbox One, mais c’est plutôt bien réalisé. Ce n’est pas tout, puisque les développeurs ont jugé bon d’harmoniser le visuel et l’utilisation de tout l’équipement afin qu’il n’y ait plus de différences entre les deux jeux, comme la montre, les générateurs, etc. Ce ne sont que des détails, mais cela renforce la continuité et l’immersion dans une histoire déjà passionnante.

Profitons des extérieurs : l
Profitons des extérieurs : l'aventure se déroule surtout dans les tunnels sombres.

Malheureusement, en dehors de ce buff visuel et cette harmonisation, le reste est exactement identique pour les deux jeux originaux alors qu’il aurait été nécessaire de concentrer quelques efforts sur certains points comme l’IA toujours aussi bête et incompréhensible, les mêmes animations un peu saccadées par moments, et surtout les mêmes bugs épuisants. Sachant que Metro 2033 en était bourré de manière gênante (un poil moins sur Last Light), il aurait été sympa de les corriger plutôt que de laisser tels quels des passages qui vont en faire criser plus d’un. (Amis du chapitre 7 de 2033, je vous salue !) Les murs invisibles de 2033 semblent, eux, avoir disparu et c’est tant mieux ! Mais c’est finalement bien peu comme justificatif pour quiconque avait déjà fréquenté les lignes 2033 et Last Light sur Xbox 360 et PS3 à une époque finalement pas si éloignée que cela...

Bilan

On a aimé :
  • Retourner dans le Metro
  • L’harmonisation sympathique
On n’a pas aimé :
  • Pas de réelle valeur ajoutée pour les aficionados
  • Aucune correction des bugs grossiers
  • IA inchangée
Metro en grève ?

Metro Redux devrait être joué pour quiconque n’a pas touché aux jeux originaux. C’est un fait : le matériau d’origine est de qualité surtout grâce à son histoire, sa narration et son immersion irréprochables. Mais c’est aussi une faiblesse pour ceux qui ont déjà vécu le Metro, puisqu’il n’y a finalement aucune réelle valeur ajoutée en dehors d’un bon coup de buff visuel, aucune réelle surprise. C’est quand même limite comme argument pour ceux qui, par le passé, se sont déjà immergés à bras-le-corps dans l’aventure incroyable d’Artyom et qui attendent avec impatience une suite plus que probable, puisque que le roman Metro 2035 sort d’ici la fin de l’année. Cela ne retire en rien les qualités des jeux ou de l’intérêt de la compilation pour ceux qui ne connaissent pas cette formidable aventure. Mais pour les autres, on aurait préféré avoir plus que des textures remises au goût du jour et surtout voir tous ces vilains bugs corrigés qui ont gêné à l’époque et qui dérangeront encore aujourd’hui...

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1499.jpg?1400741706

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Metro : Redux

Metro : Redux
PEGI 18

Genre : FPS

Editeur : Deep Silver

Développeur : 4A Games

Date de sortie : 28/08/2014

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

4 reactions

Elbubu

04 sep 2014 @ 17:27

Merci pour ce test. Je ne veux pas faire mon chieur, mais l’absence de notation finale dans les tests me gêne un peu ! J’ai bien saisi votre raisonnement au moment où vous aviez décidé de supprimer les notes, mais je reste mitigé plusieurs mois après. Voilà !

Locust Biker

04 sep 2014 @ 17:37

Merci pour le test j’ai pas fait Last light je vais surement me laisser tenté . Elbubu : les notes sa ne te donnera pas grand chose de plus le test en dit long j’ai fait le 2033 sur la 360 et franchement je regrette vraiment pas . Si tu veux une note je mettrais un bon 16/20 sachant que je n’est fait que la version 360 de Metro 2033 alors avec le gameplay revue du last light et le lifting je pense que sa frole le 17 la compile ;-) .

davidkenobi

Rédaction

05 sep 2014 @ 11:42

Elbubu : on prend ta remarque en compte ;) Mais il me semble ici que l’avis final du testeur est très clair

« Metro Redux devrait être joué pour quiconque n’a pas touché aux jeux originaux. C’est un fait : le matériau d’origine est de qualité surtout grâce à son histoire, sa narration et son immersion irréprochables. Mais c’est aussi une faiblesse pour ceux qui ont déjà vécu le Metro, puisqu’il n’y a finalement aucune réelle valeur ajoutée en dehors d’un bon coup de buff visuel, aucune réelle surprise. »

et là je ne vois pas en quoi une note pourrait mieux indiquer un avis. A mon sens.

oshinigamy

05 sep 2014 @ 14:26

J’avais déjà fait metro 2033 sur pc, mais quel plaisir de replonger dans l’aventure sur one.