Test - Viking : Battle for Asgard

«Moi taper. Toi crever.» , - 0 réaction(s)

>> A quoi bon grand père ?
>> Quoi ?
>> On se crève au labeur, on saccage, on pille, on viole les femmes et au total, et bin…
>> Mais qu’est ce que c’est que toutes ces balivernes Erik ?
>> Où on va avec tout ça grand père ?
>> T’as parlé avec quelqu’un toi…
>> J’ai vu cette fille…
>> Ah, les bonnes femmes…c’est toujours les bonnes femmes qui, qui nous collent des tas de problèmes…

Erik le Viking

Uééé, allons tous au Walhalla !!!

En guise d’introduction j’ai choisi ce petit passage du film Erik le Viking de Terry Jones -que je vous conseille grandement d’ailleurs-. En effet il résume assez bien les mésaventures de Skarin, Viking de profession, tombé au combat, qui se voit choisi par la déesse Freya pour être son champion dans la lutte qu’elle va mener contre Hel, la déesse de la mort. Une histoire de bonnes femmes en gros, et bonnes est le terme, mais bon je m’égare. Le scénario, de toute façon, n’est pas le point fort de viking battle for Asgard. Loin de là. Skarin se voit donc béni par Freya. Doté de l’immortalité et d’une force hors du commun, il va devoir libérer 3 îles du joug des légions de Hel. Oui vous avez bien lu, Skarin est immortel. Inutile de foncer tête baissée toutefois vu que cette immortalité lui permettra seulement de revenir au combat indéfiniment. Et question combat il s’y connaît le Skarin. Les vikings ne sont pas réputés de toute façon pour leurs arts lyriques.

Viking Battle for Asgard est un beat them all. Skarin, sous ses allures de Conan, sait se servir de son épée et de sa hache, les corps décapités, sectionnés, raccourcis qu’il laisse dans son sillage en attestent. La jouabilité est instinctive : bouton A pour les coups normaux, le X pour les coups puissants, le Y pour sauter. Les soldats de la légion de base pourront être achevés dans une orgie de violence et de sang via la touche X. Certains adversaires proposeront, à l’instar de God of War, un bref quick time event –enchaînement de touche à appuyer en rythme- afin de les terrasser.

Tout au long de son périple Skarin apprendra de nouveaux combos dévastateurs moyennant versement de pièces d’or conséquent dans des arènes. La parade ne sera pas aussi inutile, salvatrice par moment tant les ennemis s’avèrent nombreux et cherchant régulièrement à user de leur nombre pour vous prendre à revers. Heureusement Skarin pourra s’équiper d’hachettes de lancer, de pots enflammés et potions de soins. Son épée pourra se voir attribuer un élément entre le feu, l’éclair et la glace dont l’utilisation sera liée à une jauge de puissance indépendante.

Skarin est bien armé pour son aventure, tant mieux pour lui, il en aura besoin.

C’est par où déjà ?

Oubliez les couloirs inhérents au genre du beat them all car ici le terrain de combat s’avère être immense, ouvert et le tout sans aucun chargement qui viendrait interrompre les quêtes de Skarin. Les 3 îles que nous propose le jeu sont toutes assez grandes, offrant une mer somptueuse, des ruines regorgeant de mystères, des murs dressés par des géants, des grottes ténébreuses et de grandes cités occupées. Par moment on a même l’impression de se retrouver parcourant les plaines d’Oblivion tant la distance d’affichage est agréable à l’œil. Sachez aussi que la superficie de ces îles va grandissante. La dernière est belle et bien immense.

Bilan

Bilan :

On a aimé :

  • Phases d’infiltration réussies
  • Phases de Beat them all épiques
On n’a pas aimé :
  • Localisation française nulle
  • Répétitif
Barbare !

Viking : Battle for Asgard est une bonne surprise cachant sous ses allures de beat them all un jeu beaucoup plus subtil et varié qu’il n’en à l’air. Alors non, nous n’oublierons pas les défauts du jeu, à savoir une certaine redondance dans l’aventure que l’on remarquera à la fin, une bande son « étrange » qui semble montrer que le jeu n’ait pas été totalement fini, une mise en scène aux abonnés absents et des doublages français ridicules -j’insiste- mais au final Viking restera comme une expérience très agréable, doté d’un univers envoûtant, parsemé de phases d’infiltration très plaisantes et rythmé par des batailles grandioses qui marqueront pendant un certains temps la mémoire de tous ceux qui s’y seront essayés.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Viking : Battle for Asgard

Viking : Battle for Asgard

Genre : Action

Editeur : SEGA

Développeur : The Creative Assembly

Date de sortie : 28/03/2008

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3