Test - Hitman HD Trilogy

«Chauve qui peut !» , - 0 réaction(s)

Agent 47, nous avons un nouveau contrat pour vous. Les petits jeunots et les anciens tueurs en herbe veulent voir si vous étiez vraiment à la hauteur dans votre jeunesse. Après avoir prouvé vos talents dans Absolution, nous vous envoyons faire un tour dans le passé, histoire de voir si vous n’avez pas oublié les bases. Vous allez donc repartir fissa dézinguer en toute discrétion vos cibles d’antan. Voici les noms de code de vos missions : Silent Assassin, Contracts, Blood Money.

Le chauve sourit... pas

« Bip »Voilà, maintenant que nous vous avons scanné la nuque, vous pouvez prendre place dans la machine à remonter le temps. Mettez la date de voyage au 11 octobre 2002 et... amusez-vous bien. « pshiou »

Suite aux évènements du premier opus de Hitman (PC), notre grand gaillard a troqué ses flingues (entre autres joujoux forts distrayants) contre le râteau et la pelle. Non non... il veut juste jardiner en paix en Sicile ! Mais le repos n’est pas bien long puisque le père Vittorio, prêtre du sanctuaire , ami et confident, est enlevé par la mafia locale pour en demander une belle rançon. Ni une ni deux, 47 demande de l’aide auprès de ses ex-employeurs à qui il devra rendre service au fil de différentes missions en tant que tueur à gages pour obtenir leurs faveurs.

Bozzo 47 le clown plein de joie...
Bozzo 47 le clown plein de joie...

Une vingtaine de missions ponctuent la route qui mène notre ami au crâne luisant jusqu’à son but ultime. Les maîtres mots sont subtilité et efficacité. En effet, il faut se faire petit, se déguiser en jardinier, en livreur ou encore en soldat, regorger d’imagination pour parvenir à vos fins. Vous pouvez recommencer à plusieurs reprises la même mission en la réussissant d’une manière différente à chaque fois. Cependant, méfiez-vous des ennemis, l’I.A. est plutôt bien gérée et vous repère si vous avez un comportement suspect, et ce malgré un superbe déguisement !

On a beau retourner dans le passé, Hitman a pris un coup d’vieux ! L’agent 47 est vraiment... très... figé. Alors oui on ne va pas faire de l’infiltration en courant comme un dératé et en sautant dans tous les sens, mais tout de même, la mobilité aurait pu être un chouilla fluidifiée. Le graphisme est, malgré le passage HD, bien en-dessous des standards du moment. Qu’à cela ne tienne, le jeu est un petit régal pour les mordus du genre. Le frisson est bien au rendez-vous lors des missions.

Hitman : Contracts... moi ces zygomatiques !

Très bien, ami code-barré. C’était un essai, maintenant on passe à plus compliqué. Mettez la date du 30 avril 2004. Objectif : accomplir vos objectifs passés dans vos souvenirs... Mais si, vous vous en sortirez très bien. Allez, zou ! « pshiou »

Bilan

On a aimé :
  • Découvrir/redécouvrir 47 en HD
  • Plusieurs solutions pour chaque mission
  • Plus de 40 missions au total
  • La bande-son de Jesper Kyd
  • Le prix mini pour 3 jeux
On n’a pas aimé :
  • La réalisation datée
  • Le premier opus manque à la liste
Trop vieux pour ces conneries...

Quiconque n’a jamais joué avec le charismatique agent 47 se doit de se procurer Hitman HD Trilogy, surtout avec un prix pareil (30€ environ). Bien que les graphismes soient datés et la difficulté élévée par rapport au niveau d’aujourd’hui (sales jeunes !), Hitman HD Trilogy est une petite merveille pour les fans de la licence. Hitman HD Trilogy est tout à fait cohérent avec son titre puisqu’il ne s’agit ni d’une suite, ni d’un reboot, mais simplement d’un lifting graphique sur les jeux d’origine. Si vous voulez jouer de la corde de piano et vibrer dans la peau d’un tueur à gages, alors vous serez comblé.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Hitman : HD Trilogy

Hitman : HD Trilogy
PEGI 16

Genre : Action/Infiltration

Editeur : Square-Enix

Développeur : IO Interactive

Date de sortie : 1/02/2013

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3