E3 2012 : Peter Molyneux donne son avis

«Résumé intéressant» le 15 juin 2012 @ 13:012012-06-15T17:33:55+02:00" - 2 réaction(s)

Peter Molyneux s’est livré à une belle interview avec GameIndustry dont voici quelques passages instructifs.

>> Sur la situation de Sony :

« Ils ont de bons développeurs. Des développeurs très talentueux. Ce que j’ai toujours ressenti pour Sony c’est que s’ils doublaient leurs effectifs first party, en leur donnant la place et les moyens suffisants pour être inventifs et créatifs, particulièrement lors d’un passage à une nouvelle génération, alors là ils pourraient vraiment étonner tout le monde, ’sortir le lapin du chapeau’.

Ce qui m’inquiète avec la pression sur la société et la pression sur la réduction des coûts, c’est justement la possibilité de pouvoir faire ça. De plus en plus, et c’est une opinion personnelle, je me demande où ils veulent aller en termes de hardware. Ils ont fait le Move mais pas assez tôt par rapport à la Wii et pas assez innovant par rapport à Kinect. Ils sont à la troisième position dans cette course. J’ai attendu et scruté toutes leurs conférences de presse l’année dernière dans l’espoir d’être étonné et de voir sortir ce fameux lapin de son chapeau et les voir dire au monde entier :’aha vous ne réalisez pas encore ce qu’il se passe’. Mais là je m’inquiète vraiment pour eux. »

>> Sur la conférence de Microsoft à l’E3 :

« J’ai trouvé que c’était très intelligent de se concentrer sur les démo [...] J’ai trouvé que Kinect était moins mis en avant que les autres années ce qui était un peu une surprise et un choc pour moi.

J’aime bien le truc SmartGlass dont ils ont parlé mais je n’ai pas vraiment tout compris. J’aurais aimé avoir plus d’exemples. Ça donnait l’impression d’être un truc majeur déjà parce qu’il y a un soutien de Microsoft envers Apple [ndlr : SmartGlass sera utilisable sur iOS]. Mais on n’a pas vu assez de gameplay, de chose concrètes avec les jeux. J’ai bien aimé aussi le produit Nike Fitness. C’était une bonne conférence. Super hyper professionnelle comme d’habitude. Ils finissent à la seconde près. Mais qu’est-ce que la conférence nous apprend sur la stratégie et la structure du groupe pour ces deux ou trois prochaines années ? Rien du tout je crois. C’est comme s’ils avaient retenu leur respiration pour quelque chose d’autre.  » Un rapport avec la grosse annonce Microsoft de lundi ?

>> A propos de l’industrie :

Les consoles ne sont plus seules sur le marché. « Ça va être un problème intéressant pour les fabriquants de consoles je pense. Il y a tellement de divertissement qui s’accroît sur tellement de plateformes différentes. Ils n’ont plus le luxe de nous garder tous canalisés devant les consoles. Beaucoup de gens dans l’industrie ont été dans cette position luxueuse ces dernières années [...] Ils ont fait du bon boulot pour zapper le PC et se cantonner à 3 formats [...] Mais tout ça leur échappe maintenant [...] Ça m’a toujours choqué de voir à quel point Microsoft ne s’occupait pas de sa plateforme Windows. On pourrait penser qu’avec un milliard de Windows installé il y aurait au moins quelques jeux [ndlr : il y a eu quelques portages quand même]. »

>> Sur la next-gen :

« J’espère que la prochaine génération apportera une vague d’innovations. Si on ne le fait pas sur les prochaines consoles, je pense que les gens partiront chercher ces innovations sur les autres plateformes. Regardez le PC ! Pour moi c’est incroyable de voir une telle résurgence du PC Gaming. Il y a beaucoup plus d’innovations maintenant. »

>> Sur son départ de Microsoft :

« Les gens des Relations Publiques (PR) faisaient deux choses. Ils m’ont empêchés de dire des choses qui n’étaient pas corporate, mais ils ont aussi réussi à me brider. Et c’était vraiment facile de faire ça. C’est pour ça que je suis parti de Microsoft. Je pense que je suis quelqu’un de créatif qui aime la créativité et qui aime embrasser de nouvelles idées et il m’a semblé que le moment était parfait pour créer un studio et trouver des gens qui pourraient croire à une idée précise, aussi folle soit-elle, qui pourraient embrasser toutes les nouvelles technologies plutôt que de les ignorer. »

GameIndustry confie que pour Molyneux ce fut une véritable bouffée d’air frais de pouvoir parler librement.

« C’est très, très difficile quand vous êtes un développeur pour un gros éditeur parce que lorsque vous parlez, ce n’est pas votre voix. C’est la voix de votre équipe, une équipe de 200 personnes ; c’est la voix de tout le groupe [...] Chez Microsoft, d’une façon tout à fait compréhensible, il y aurait dans la pièce un seul journaliste et 3 ou 4 PR qui écriraient tout ce qu’il a besoin de savoir [...] La liberté est une drogue dangereuse.  »

E3 2012

Accueil > News > Interviews

E3 2012

E3 2012

Salon E3 2012 en direct live ! Découvrez les conférences et dernières news de l’E3 directement sur Xboxygen. E3 2012 : dates.

Dernières rumeurs, images et vidéos, tout y est !

> Conférences 4 juin

Microsoft E3 2012 à 18h30
Electronic Arts E3 2012 à 22h00
Ubisoft E3 2012 à 23h59

> Conférences 5 juin

Sony E3 2012 à 03h00
Nintendo E3 2012 à 18h00

2 reactions

Face de Crepe

15 jui 2012 @ 21:17

Interview très intéressante ! Merci d’avoir relayé. C’est un bon gars, Molyneux et je crois en sa philosophie !

Lynia

16 jui 2012 @ 19:51

J’aime beaucoup cet homme pour son côté rêveur et enthousiaste, même si du coup les gens lui reprochent d’exagérer ses annonces. Ca reste une idole ! Mais il vit sur un petit nuage quoi... à l’entendre, il faudrait qu’il exerce dans un champ de paquerettes à pouvoir sautiller quand ça lui chante parmi les fleurs :-)) Le pays des bisounours en somme.