SSX, un nouveau genre d’Online Pass

«Merci EA» , - 20 réaction(s)

Comme vous le savez tous, EA, très attaché à l’Online Pass est l’un des pionniers de celui-ci et aujourd’hui le fait évoluer avec SSX.

Tout d’abord, on nous communique que l’Online Pass, où plutôt l’absence de ce Pass, n’empêchera pas de jouer en ligne et on devrait avoir accès à tous les modes de jeu ! En lisant ça, vous obtenez sans doute un regain d’espoir, mais il y a un mais et vous vous en doutez.

Alors, où est l’entourloupe ? C’est simple. Sans le Pass on ne peut pas utiliser les crédits gagnés dans le jeu en ligne. Plutôt anecdotique ? Sans doute, si les crédits ne freinent pas trop la progression mais nous connaissons tous la bienveillance des gros éditeurs et on se doute tous qu’une fois dans le jeu, des choses seront faites pour qu’on soit plus ou moins contraint à acheter le Pass. Il ne tient qu’à EA de créer la bonne surprise.

A savoir que l’achat du Pass débloque également les crédits acquis qui étaient figés jusqu’à lors.

C’est sans doute un peu mieux que le blocage total du jeu en ligne, à voir.

Accueil > News > Divers

SSX

SSX

Genre : Sport

Editeur : EA

Développeur : EA

Date de sortie : 02/03/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum SSX

20 reactions

Maskill77

31 Jan 2012 @ 20:21

Une question ,....combien vas couter se jeu ????

Bron

31 Jan 2012 @ 20:28

Le même prix que tous les autres jeux.

TomS

31 Jan 2012 @ 20:36

une question

quand va t on arrêter d’accepter de se faire enculer profond par les éditeurs ???

de toute manière pour l’avoir testé au PGW, ce jeu est une daube sans nom, une honte pour la série des SSX, ne vous précipitez pas vous allez déchanter grave.

SuperNael

31 Jan 2012 @ 20:41

C’est surement parce qu’ils se doutent que le multi sera désert au bout de 3,4 mois qu’ils nous pondent ça .;-)

Ezekiel.666

31 Jan 2012 @ 20:45

Apres, je me fait allumer quand je grogne sur ce genre de pratique :-/

Alors, que sa empire de plus en plus..... :-(

Stéphan

Rédaction

31 Jan 2012 @ 22:09

une question

quand va t on arrêter d’accepter de se faire enculer profond par les éditeurs ???

Déjà quand les gens arrêteront d’acheter par paquets des COD et de dire que c’est le meilleur jeu jamais existé, que c’est une révolution par rapport aux précédents opus...

C’est les chiffres qui parlent aux businessmen, pas les râleurs. Donc c’est de la faute de tous ceux qui achètent quand même.

Raster

01 Feb 2012 @ 00:35

de toute manière pour l’avoir testé au PGW, ce jeu est une daube sans nom, une honte pour la série des SSX, ne vous précipitez pas vous allez déchanter grave

@TomS c’est à dire ??? Si tu peux nous faire une preview ?

D’après les dernières vidéos, ça m’a l’air bien rodé maintenant ? Qu’est ce qui t’a chiffonné ?

TomS

01 Feb 2012 @ 06:58

les décors totalement vides et moches, le framerate dans les choux, des arbres de 50m de diamètre et 200 de haut aux effets de trampoline, l’impossibilité de tomber, le level design général...

désolé, je n’ai pas le temps de m’étaler un peu plus mais voilà ce qui ressortait de la demo du PGW.

manekineko

01 Feb 2012 @ 07:07

Ouaip Ezekiel.666. Visiblement ’faut pas qu’on râle, c’est incompréhensible :-/

J’suis pas tout à fait d’accord Stéphan, acheter COD par wagon c’est une histoire de goût, mauvais ou pas. Là on se fait mettre par un procédé qui t’oblige à réinvestir si tu veux le jeu complet, ce n’est pas le même problème (en considérant que les goûts différents du sien est un problème).

P’t’êt’ que c’était une démo beta TomS...

avatar

Fylodindon

01 Feb 2012 @ 08:50

Depuis la pitoyable démo du Paris Games Week, le jeu a vachement progressé et a été montré mi-janvier... et ça n’a plus rien à voir.

Ceux qui ont aimé SSX 3, kifferont celui-ci. Il est juste énorme (même si ce n’est effectivement pas un étalon graphique).

Et les crédits, ils sont indispensables puisque ce sont eux qui te permettent d’acheter de l’équipement. Et sans équipement (lampe frontale, piolets, etc.), certaines pistes sont impossibles à descendre. Genre la descente des tunnels du Kilimandjaro, dans le noir complet avec des gouffres béants tous les cinquante centimètres... sans lampe, tu tombes dans le premier ravin venu et c’est la mort assurée. Pareil pour les pics de Sibérie, où l’essentiel de la descente se fait sur la glace. Sans les piolets pour assurer tes virages, tu n’as aucune chance d’en sortir vivant.

12