The Sinking City : sortie reportée en 2019 ?

«Bloub bloub bloub...» le 26 février @ 13:492019-02-26T14:13:07+01:00" - 2 réaction(s)

JPEG - 31.8 ko

D’habitude quand un jeu est sur le point de sortir, on croule un peu sous les trailers d’annonce, de vidéo de sortie, de gameplay, de test en bêta-test et alpha-test... bref, ce n’est pas l’info qui manque en temps normal. Ici avec The Sinking City, le prochain jeu développé par Frogwares et édité par Bigben Interactive, il y a comme qui dirait de l’eau dans le gaz, alors que la sortie du jeu était prévue pour le 21 mars...

Outre l’absence de communication de la part de l’éditeur, on constate dans le même temps des changements sur la page steam du jeu, qui renvoie sa date de sortie à un vague 2019. Dans la même veine, la page Amazon.us évoque un lointain « 31 mai 2019 ».

Voilà de quoi décevoir la communauté des joueurs qui avait été tellement hypée par The Sinking City lors de son annonce à l’E3 2018. Pour rappel, Sinking City est un jeu se basant sur l’univers d’Howard Phillips Lovecraft et de ses récits fantastiques teintés d’horreur. Une atmosphère absolument unique que les premières images et impressions du jeu retranscrivaient fidèlement. En espérant des nouvelles fraîches et rassurantes de Frogwares et Bigben Interactive dans les jours qui viennent, on ne résiste pas à l’envie de vous repasser le trailer de fou qui avait enflammé le coeur des joueurs.

The Sinking City

Accueil > News > Annonce

The Sinking City

The Sinking City
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : BigBen

Développeur : Frogwares

Date de sortie : 27/06/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

2 reactions

Phebus

27 fév 2019 @ 13:05

Est-ce que c’est vraiment un mal ? L’ambiance semble vraiment au rendez-vous, et respectueuse de l’univers de Lovecraft. Ce qui me fait peur par contre quand on voit le gameplay, c’est que l’on retrouve la même rigidité que dans les jeux Sherlock Holmes signés du même studio...et quelques ficelles avec notamment la reconstitution chronologique de certaines scènes, un concept déjà utilisé dans le dernier Sherlock.

Isshin

28 fév 2019 @ 02:12

ça sent pas bon ...