Capcom : revenus en hausse et « plusieurs sorties majeures » sur l’année fiscale 2021

«Faites vos jeux» le 13 mai @ 13:052020-05-13T13:06:52+02:00" - 1 réaction(s)

L’année fiscale 2020 a pris fin en mars pour Capcom, et l’heure du bilan a sonné. L’année passée a été forte en succès commerciaux de leur part entre Monster Hunter World et son extension Iceborne, Devil May Cry 5 et Resident Evil 2. Si ces deux derniers sont sortis sur la fin d’année fiscale 2019, leur niveau de ventes est resté élevé, contribuant à une hausse de près de 10% de leurs revenus par rapport à l’année précédente.

Des résultats tirés par le mobile

La santé financière de Capcom semble excellente au vu des résultats présentés cette année. En effet, les revenus de la société japonaise sont en hausse continue sur ces quatre dernières années, en progression de plus de 9% par rapport à l’an dernier et de 48% par rapport à 2017 ! Cette réussite vient à la fois de leur stratégie s’appuyant sur leurs licences fortes, par la sortie de remakes comme de nouvelles itérations sur consoles, mais surtout de leur implication dans le marché mobile.

En effet, quand les revenus consoles progressent de 6% sur un an, ils sont en hausse de 13% sur le mobile, qui représente 57% des résultats financiers de l’entreprise. Si l’on peut envisager une consolidation de cette stratégie pour l’avenir, il est intéressant d’analyser les objectifs que se donne Capcom pour les quatre années à venir. Ainsi, le marché mobile restera le plus gros contributeur de revenus mais on peut y observer un basculement stratégique au profit du marché console.

Un regain d’intérêt pour le marché consoles

Ainsi, quand Capcom entrevoit des revenus mobile en hausse de 25%, ceux du marché consoles sont envisagés en progression de 43%. Ce changement semble corroborer par le nombre de sorties prévues par l’éditeur, en forte baisse par rapport à ce que l’on a connu ces dernières années. On passe par exemple de 61 jeux sortis en 2019 à 13 pour 2021. Dans leur communiqué de presse, ces derniers indiquent prévoir « plusieurs nouveaux titres majeurs » pour l’année fiscale 2021. Pour le moment, seul Resident Evil 3 est connu.

La construction de leur compte d’exploitation se fera aussi sur leur catalogue antérieur, notamment Monster Hunter World et Resident Evil 2. En plus du développement de jeux vidéos, Capcom compte développer leurs licences en les étendant à d’autres domaines, comme ils ont pu le faire avec Monster Hunter. Une partie de leur présentation s’attèle à cet aspect, en mettant en avant des partenariats extérieurs avec Hollywood, des chaînes de restauration ou encore des orchestres, en plus de proposer des versions mobiles et Pachinko. Cette stratégie est présentée comme un cercle vertueux conduisant à la sortie de nouveaux jeux.

Des licences historiques fortes, qu’on n’a pas fini de voir

Bonne nouvelle si vous tenez aux licences emblématiques de l’éditeur japonais, puisqu’il semble peu probable que leur politique de suites entrecoupées de remakes prennent fin. Non seulement cette stratégie porte ses fruits, comme en atteste leurs résultats économiques, mais elles représentent chacune plusieurs dizaine de millions de jeux vendus. Resident Evil notamment, avec plus de 98 millions d’unités vendues depuis ses début en 1996 sur Playstation. Ce nombre impressionnant en fait l’une des IP les plus importantes du jeu vidéo.

La série Monster Hunter représente quant à elle 63 millions d’unités vendues après un premier épisode sorti en 2004 sur Playstation 2. Pour finir, la licence Street Fighter, née sur arcade en 1987, a vendu plus de 44 millions de jeux à date.

Une stratégie claire mais des résultats incertains

Ainsi, la stratégie de Capcom est clairement de s’appuyer sur leurs licences fortes, ayant la capacité de toucher plusieurs générations de joueurs, et de jouer sur les produits dérivés. Si l’avenir est envisagé avec optimisme, leur communiqué insiste aussi sur l’incertitude qu’amène la situation actuelle de crise sanitaire mondiale. En effet, le secteur du jeu vidéo semble avoir été plébiscité durant cette période de confinement mondial mais la suite pourrait être moins positive, entre crise économique et reports de sortie.

Espérons que les dégâts seront moindre dans ce secteur, où la situation de l’emploi n’est pas toujours idéale entre absence de représentation syndicale pour les développeurs, politique de crunch et vague de licenciements.

Resident Evil 3

Accueil > News

Resident Evil 3

PEGI 0

Genre : Survival Action

Editeur : Capcom

Développeur : Capcom

Date de sortie : 03/04/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

1 reactions

soulfred4

13 mai 2020 @ 13:37

Quand je vois les jeux les plus vendus dans le monde, je ne suis pas près d’avoir une suite a mes jeux préférés qui sont Lost planet 1 et 2 et onimusha 1 et 2. Désoler mais les resident evil je les ai aimé a l’époque de la ps1 depuis mes gouts ont changé et je ne peut plus joué a ça ( surtout la jouabilité) meme les remakes ne m’interesse pas.

Devil may cry idem et pour street fighter je ne ferait aucun commentaire vu la qualité du dernier en kit même pas foutu de sortir sur xbox.