Obsidian (The Outer Worlds) est sceptique sur les mondes ouverts

«Plutôt du semi-ouvert» le 23 octobre @ 12:352019-10-23T13:20:14+02:00" - 9 réaction(s)

Obsidian est désormais un studio Xbox et son dernier jeu, The Outer Worlds, sort cette semaine sur Xbox One, PC et PS4. Les premiers tests de The Outer Worlds sont plutôt bons à l’étranger et les développeurs se sont récemment exprimés sur les open worlds, ce qui pourrait donner des indices quant à leur future production.

Si on lit entre les lignes, on peut avoir l’impression que le prochain jeu du studio ne sera pas un monde ouvert. Leonard Boyarsky (co-réalisateur) et Nitai Poddar (narrative designer) se sont exprimés sur le sujet auprès de GameInformer dans la vidéo ci-dessous.

GI : Pensez-vous que cette franchise pourrait fonctionner en monde ouvert total dans le futur ?

Leonard Boyarsky : C’est un space opera dans lequel vous jouez un homme ou une femme qui voyage d’endroit en endroit pour explorer le système solaire. Avoir une carte géante va un peu à l’encontre de tout ça.

Nitai Poddar : Je suis toujours sceptique quant à l’idée dans le développement de AAA que l’open world soit en quelque sorte un standard, et que si vous disposez d’un gros budget, votre jeu soit forcément en monde ouvert. C’est très facile d’être lassé d’un monde ouvert car ils ont tendance à être énormes et tentaculaires, et chacun propose plus ou moins la même chose avec des endroits à visiter, des choses à collecter, des points à explorer. Je pense qu’il y a beaucoup de valeur à avoir un jeu semi-ouvert qui reste structuré autour de niveaux individuels, et c’est aussi généralement plus facile à développer.

Nitai Poddar prend ainsi l’exemple de Mass Effect qui reste au fond dans le même genre de structure avec un monde général très vaste, mais avec des niveaux séparés les uns des autres.

The Outer Worlds

Accueil > News

The Outer Worlds

The Outer Worlds
PEGI 0

Genre : RPG

Éditeur : Microsoft

Développeur : Obsidian

Date de sortie : 25/10/2019

9 reactions

avatar

deadlyegoalan

23 oct 2019 @ 13:02

Ha ha ha ils donnent eux même l’excuse, un monde semi ouvert demande moins de temps à développer. Prendre l’exemple et le pire qui existe c’est un peu facile. Je peux dire complétement l’inverse de ce bonhomme avec The witcher 3, Skyrim ou GTA.

Koubiwan

23 oct 2019 @ 13:56

Je le rejoins totalement sur le fait qu’il y en a un peu plein le cul que l’OW soit considéré comme une nécessité. Les OW sont majoritairement ennuyants car rempli de trucs dont on en a ràb. Et Witcher 3 ne déroge pas à la règle...tellement de points d’intérêts totalement useless.

yapi51

23 oct 2019 @ 14:35

Pour moi The witcher 3 n’est pas un monde ouvert, c’est un assemblage de plusieurs cartes distinct (type mass effect avec une chouille de liberté en plus), ou on peux se promener relativement librement mais il n’est pas à mettre dans la même catégorie que GTA, les Assassins creed et autre Skyrim qui ont une carte unique ouverte et accessible en totalité en permanence. Par contre quand il dit : Leonard Boyarsky : C’est un space opera dans lequel vous jouez un homme ou une femme qui voyage d’endroit en endroit pour explorer le système solaire. Avoir une carte géante va un peu à l’encontre de tout ça. Si ton système solaire est ta carte, c’est un open world (sauf si tu ne peux pas faire tes propres voyages dans l’espace ...) Car qui ne rêve pas d’un space opera avec la liberté totale de voyager vers l’infini (et au dela... bien sur) un black flag géant spatial en quelques sortes (sans les petits défauts)

avatar

Gordon Freeman

23 oct 2019 @ 15:45

Je suis assez d’accord, bien que l’open world ouvre les portes de nombreuses perspectives, il est souvent synonyme de vide et d’ennui. Parfois, mieux vaut un bon jeu linéaire ou semi-ouvert, avec un gameplay mieux maîtrisé et un rythme plus soutenu !

lacrasse

23 oct 2019 @ 16:33

complètement d’accord avec eux.... perso,j’en ai,mais alors plus rien a faire,pour resté poli des ow.... j’ai fait beaucoup de jeu,du style et j’en ai pas fini beaucoup,complètement,voir aucun lol,parce que à un moment forcement aller chercher ci,ça pour a,puis ramené à b,et ainsi de suite,ça va 5 min..... nettoyer la zone A,puis la B,ect,ect,merde je décris un jeu ubi .....:’-)):-)):’-))

Mephisto7fr7

23 oct 2019 @ 18:52

Rockstar maîtrise parfaitement les OW, Ubi juste derrière, rien ne vous choque..... ces studio ne font que ce type de jeu et rockstar sort des jeux après de long développement. L’ow C’est exigeant sinon comme les jeu ubi on a l’impression de faire toujours les mêmes jeux avec des skins différents. Obstidian a raison de rester dans un secteur qu’ils maîtrisent le vide de l’open World non maîtrisé est souvent fatal.

avatar

The BatF4n

23 oct 2019 @ 19:43

Je suis plutôt d’accord également sur le fait qu’il y a trop d’Open World et que pour beaucoup (trop ?) de joueurs, un jeu Open World est forcément gage de qualité ou qu’un jeu qui ne se veut pas Open World sera moins bon si il est dirigiste..

Qu’on se le dise, j’aime ce style de jeu-je n’aurais pas passé quelques 200h sur Red Dead Redemption II et presque tout autant sur AC Odyssey si ce n’était pas le cas-mais j’aime en faire « de temps en temps ». Je serais plus partisan de « l’entre deux », le monde semi ouvert et/ou le MetroïdVania. Je pense notamment à des jeux comme Metro Exodus, les Tomb Raider, Alien Isolation ou plus récemment, les niveaux ouverts de Gears 5.

PSOjedi

23 oct 2019 @ 20:02

Je partage l’avis de Obsidian. Si c’est pour avoir un monde ouvert à la Assassin’s Creed avec 75% de remplissage qui au fond ne sert à rien, aucun intérêt. Moi un monde semi ouvert avec une map moyenne bien utilisée, ça me va, surtout que je ne vais surement pas le faire qu’une seule fois.

avatar

like an animal

24 oct 2019 @ 07:13

Assez d’accord, les open world demandent du temps pour être explorer et peuvent connaitre des pertes de rythme importantes. Il est parfois difficile aussi de se centrer sur l’histoire lorsque l’on passe des heures en quêtes secondaires pour revenir sur la trame principale. Donc oui au open world mais avec modération, surtout que des bons jeux il y en a beaucoup.