Google Stadia se lancera finalement avec le double de jeux (22)

«Alerte au Google !» le 18 novembre @ 12:452019-11-18T12:50:09+01:00" - 15 réaction(s)

JPEG - 69 ko

Quand Google a annoncé Stadia, son service de streaming de jeux vidéo, les réactions du public furent contrastées. Avenir du jeu vidéo pour certains, bide annoncé pour d’autres, son lancement devrait quoi qu’il en soit susciter l’intérêt des curieux. Stadia a désormais une date, et un line-up de lancement.

[Mise à Jour 18/11/2019] Google a finalement ajouté 10 jeux disponibles au lancement de son service de streaming, toujours prévu pour demain. Initialement, Google en avait annoncé 12, nous avons donc mis à jour la liste de cet article.

Liste des jeux Google Stadia disponibles le 19 novembre 2019

  • Assassin’s Creed Odyssey
  • Destiny 2
  • GYLT
  • Just Dance 2020
  • Kine
  • Mortal Kombat 11
  • Red Dead Redemption 2
  • Thumper
  • Rise of the Tomb Raider
  • Shadow of the Tomb Raider : Definitive Edition
  • Tomb Raider : Definitive Edition
  • Samurai Shodown
  • Attack on Titan : Final Battle 2
  • Farming Simulator 2019
  • Final Fantasy XV
  • Football Manager 2020
  • Grid 2019
  • Metro Exodus
  • NBA 2K20
  • Rage 2
  • Trials Rising
  • Wolfenstein : Youngblood

Liste des jeux Google Stadia à venir avant fin 2019

  • Borderlands 3
  • Darksiders Genesis
  • Dragon Ball Xenoverse 2
  • Ghost Recon Breakpoint
JPEG - 198.1 ko

Article original du 15 octobre 2019 :

Depuis la conférence dédiée au projet au mois de mars dernier, les informations sur le fonctionnement du service et son contenu ont été régulièrement distillées par Google, mais il en manquait encore une essentielle : sa date de lancement. Si vous êtes impatient de pouvoir vous y essayer, il ne vous reste plus très longtemps à attendre puisque son lancement est prévu pour le 19 novembre prochain. Mieux encore, celui-ci se fera à l’échelle mondiale.

Xbox Series X

Accueil > News

15 reactions

Blondin

15 oct 2019 @ 22:50

« le futur du jeu vidéo n’est pas dans une console ». Dans l’absolu, je pense que c’est pas faux.

Mais je trouve ça assez bizarre en terme de comm, surtout à ce stade. On parle pas de ce que c’est, on parle de ce que ce n’est pas. Genre « le futur du jeu vidéo n’est pas dans un grille pain », ouais, OK, c’est bien, mais il est où le futur du jeu vidéo alors ?

Bon, ils ont du réfléchir un minimum à leur stratégie, mais je trouve ça assez osé (voir risqué) de communiquer comme ça, maintenant. Parce que tout le monde n’est pas trop au courant de ce que c’est, Stadia (en plus avec ce nom de voiture citadine à petit prix...), et je doute que Google s’adresse en priorité aux geeks et autres gamers aguerris.

C’est sur que c’est difficile à vendre (ou même à expliquer) le démat, mais d’autres sont passés par là avant, entre les Apple music, Spotify, Netflix et cie, je pense que le terrain est relativement défriché, et selon moi il y avait plus efficace comme message.

Sinon, cool, un nouvel acteur sur le marché, ça peut pas faire de mal. Le principe est plutôt cool, mais je ne pense pas devenir client. Par contre leur lineup de départ il en prend un coup avec le report de Doom Eternal de quatre mois...

XzyKoS

15 oct 2019 @ 23:24

Le futur oui , mais actuellement les joueurs sont encore très attachés à leurs machines, pire encore les joueurs sont déjà attachés à leurs firmes avec une préférence pour l’un des 3 acteurs principaux du marché.

Qu’est ce que Google peut apporter de plus ? Quelle IP pourrais faire basculer sur Stadia ? Sans parler de la qualité des connexions internet, pour moi ça n’est pas envisageable et en plus rien ne m’attire chez eux.

Sony comme Microsoft développe déjà leurs cloud gaming, l’interet de Google est donc limité si il ne propose aucunes exclusivités.

Pour moi Google n’est pas prêt , ils sortent juste ça maintenant pour éviter le ras de marées des prochaines consoles des concurrents parceque l’annee prochaine les yeux seront rivés sur les deux bêtes de Microsoft et Sony

Blondin

15 oct 2019 @ 23:45

Ben disons qu’ils ont le moteur de recherche n°1 dans le monde, pour pas dire le seul, ils sont un peu la « vitrine » d’internet, ils possèdent le géant YouTube, pour le moindre truc que tu veux faire aujourd’hui t’es obligé de te créer une adresse gmail si t’en as pas déjà une...

Même avec un service « moyen » pour le jeu vidéo, ils sont tellement présents dans nos vies, qu’ils ont je pense une carte à jouer. Notamment chez les casuals. ça sera un moyen « simple » de jouer, pour un public qui, dans un premier temps en tout cas, ne sera pas forcément à la recherche de l’exclue de dingue, ou ne sera pas plus attiré par une marque en particulier. Le public visé, c’est, je pense, au départ, celui qui joue à Clash of Clans, Call of et FIFA. Après, bien sur, il s’agira de se créer une image de marque, avec des exclues, des studios internes etc, mais comme tu le dis à la fin de ton post, semer les graines aujourd’hui, ça leur évitera peut être de se laisser trop distancer par MS et Sony, d’autant plus qu’ils ont les armes (des serveurs en pagaille, des moyens financiers colossaux) pour prétendre jouer à terme dans la même cour.

Bob Winner

16 oct 2019 @ 09:46

Ben pour ma pars ça ne me dit rien du tout Stadia, j’ai été élevé avec des consoles ou ordinateurs, j’aime avoir un appareil dédié. j’aime les CD, les Vinyls et leurs platines respectives.

Après voilà, il mise sur le jeu vidéo canette de soda, on essaye, on jette, on joue, on teste, sans se marier avec une machine spécifique.

c’est peut-être l’avenir, mais pas le mien en tout cas.

Dhusara

16 oct 2019 @ 10:52

Je pense que pour Stadia, l’année de vérité débutera en 2021. C’est-à-dire, le moment ou on basculera sur next-gen et ou de nombreux joueurs attendront des baisses de prix des consoles ou l’arrivée d’un catalogue suffisamment séduisant pour mettre 400 ou 500€ dans l’achat d’un hardware. Clairement, si ça fonctionne, je pense que je serais en streaming jusqu’à que la ludothèque des consoles next-gen deviendra véritablement intéressante.

Manuto

16 oct 2019 @ 13:38

J’ai hâte de mettre la main sur stadia, mais l’année prochaine. Je basculera sur la version gratuite limitée au 1080p. J’attends aussi l’offre xCloud, dont on ne connaît pas grand chose encore finalement. Si je peux esquiver l’achat d’une console l’année prochaine, je signes de suite

avatar

Gordon Freeman

17 oct 2019 @ 00:27

actuellement les joueurs sont encore très attachés à leurs machines, pire encore les joueurs sont déjà attachés à leurs firmes avec une préférence pour l’un des 3 acteurs principaux du marché.

Ce n’est pas grave d’avoir une préférence, c’est même naturel ! A la limite même, le gars qui me dit qu’il ne s’intéresse qu’à l’un des trois constructeurs, moi ça ne me dérange pas, c’est son droit après tout. Non, le pire ce sont les haters et les trolls pur jus, quelque soit leur horizon d’ailleurs !

Concernant Stadia, n’étant pas fan du tout démat. et du tout connecté, ça sera sans moi ! Économiquement parlant, c’est sûr qu’avec Google on semble gagnant, mais je suis attaché à ma console et au format physique. En plus, niveau exclusivités, ils vont être à la ramasse un bon moment par rapport à la concurrence, du moins je suppose. J’attends de voir comment ça va évoluer et le jour où le streaming sera devenu la norme, j’y passera à mon tour. En attendant, la PS5 et la Scarlett ça me va ! Je pense que les consoles ont encore une bonne décennie devant elles !

Bob Winner

17 oct 2019 @ 09:48

c’est uniquement mon avis nostalgique, mais franchement les gars, le plaisir de ramener sa console dans un sac du magasin le jour de la sortie ou plus tard, l’unboxing, la bonne odeur du neuf et la découverte de la bête, le premier frisson de l’allumage.

J’ai vécu des moments extra devant les boutiques attendant avec d’autres passionnés l’ouverture du magasin.

PS2, xbox360, xbox one, les yeux qui pétillent, toutes mes économies claqués, un accessoire, un ou deux jeux en mains.

On ne pas empêcher le progrès mais voilà, ceux qui ont connus les boites en cartons, et les jolies manuel avec parfois un autocollant offert, comprendront...le demat c’est du vent.

Pas étonnant que les jeux retro prennent de la valeur, ils sont palpables eux :o)

jm ysb

18 oct 2019 @ 12:03

le jeu en streaming ne m’intéresse pas pour l’instant. je n’ai pas la configuration réseau nécessaire pour avoir un meilleur rendu que sur console.

d’ailleurs, même le streaming de la xbox sur PC ne m’a pas emballé (pourtant en réseau local) et encore moins le Xcloud qui me semble très gadget.

par contre, je trouve cela très intéressant d’un point de vue techno.

à voir comment cela va tourner dans des conditions « normales » .

avatar

SepRr

11 nov 2019 @ 23:12

Je prefere de loin le systeme du game pass, où au moins le jeu est dl et present sur le dd moyennant un abonnement. Est plus adapté aux jv qu un systeme de stream à la netflix. Je pense aussi que l avenir est à choix multiple sur sa plateforme. Chacun y trouve son compte apres tout. Le stream/cloud, permet de jouer n importe ou, sans ramener sa console. Le physique va de plus en plus vers le demat ( rejoind le pc ) au vu des maj obligatoires et enormes jour J. Le demat devient de plus en plus la norme si on suit la croissance, et les abo se mettent naturellement en place dans cet espace demat. La suite logique serait le stream/cloud, pour former un tout , qui est l eco systeme de la plateforme choisie. Hors Stadia ne prend qu un maillon de cette chaine, qui je pense ne convaincra pas et/ ou ne trouvera pas son public.

12