WRC 8 : Nos impressions, manette en mains !

«WRC 7 ++» le 26 août @ 16:382019-08-26T16:36:24+02:00" - 0 réaction(s)

Les 2 années de pause que Kylotonn s’est imposé auront été pour le moins chargées. C’est le premier constat qui nous vient à l’esprit après avoir pu poser les mains sur le prochain WRC 8 et s’être entretenus dans la foulée avec Alexandre Assier (producteur) à l’occasion de la Gamescom.

JPEG - 362.6 ko

L’équipe avait en effet souhaité consacrer du temps, non pas à revoir sa copie, mais bien au contraire à peaufiner les détails de leur dernier opus. WRC 7 avait en effet réussi à poser des bases pour le moins solides et c’est à partir de ce socle que l’équipe a décidé d’entreprendre un gros travail de fond. Résultat, un titre pouvant légitimement revendiquer des améliorations qualitatives importantes et de grosses nouveautés, rapprochant encore un peu plus le titre d’une véritable simulation.

Les développeurs ont tout d’abord voulu améliorer le comportement physique des véhicules et n’ont pas hésité pour cela à collaborer avec les ingénieurs de Citroën Sport et de PH Sport. Si au final, le résultat obtenu n’a pas complètement transformé les sensations du précédent opus, on ressent pourtant assez rapidement un comportement plus cohérent dans les phases de freinage et de relance. Autre aspect important, la possibilité offerte désormais aux joueurs d’accéder à une palette de réglages beaucoup plus étendue. C’est bien simple, tout y est ! Face au risque de voir certains joueurs se perdre dans la multitude des configurations possibles, Kylotonn a cependant veillé à laisser aux joueurs le choix d’accéder à un mode de réglage simplifié.

Côté contenu, celui-ci est bien évidemment toujours officiel et nous pourrons retrouver les principaux teams du championnat WRC (Ford, Hyundai, Toyota, Citroën...) et les équipages (Ogier/Ingrassia, Neuville/Gilsoul, Tänak/Järveoja...) ainsi que les épreuves. Petites nouveautés pour toujours mieux coller à la réalité, l’arrivée des rallyes de Turquie et du Chili, portant désormais à plus de 100 le nombre de spéciales dans le jeu. Côté catégories, outre les habituelles WRC, WRC 2 et Junior, WRC 8 verra l’arrivée d’une nouvelle catégorie intitulée « Légendes » dans laquelle nous pourrons prendre le volant de véritables icônes de l’histoire du rallye (Lancia 037, Stratos, Golf WRC et d’autres).

Si jusqu’à présent la météo ne pouvait varier que d’une spéciale à l’autre, elle sera désormais dynamique et pourra évoluer du grand beau temps vers l’orage (et inversement) pendant que vous pilotez. Bien entendu, l’adhérence sera directement impactée et les points de freinage également. La variation jour/nuit est toujours proposée, mais n’est pas (encore ?) dynamique.

L’une des plus grosses nouveautés, si ce n’est LA plus grosse, réside dans l’ajout d’un nouveau mode carrière dans lequel il sera désormais possible de gérer intégralement son équipe. Un peu à la mode de la série Formula One ou Dirt Rally, nous pourrons désormais accéder à un calendrier comportant plusieurs épreuves entre les rallyes (entraînement, repos, événements, challenges), à la gestion de toute l’équipe (ingénieurs, mécaniciens, météorologue, etc.) et à un arbre de compétences très large, le tout réuni dans une base d’entraînement où il sera possible d’effectuer des tests. Bon à savoir, les joueurs désireux de jouer au mode carrière sans passer un temps infini dans les tableaux et autres calendriers pourront en désactiver la gestion.

Manette en main, le jeu n’apporte pas d’améliorations visuelles frappantes. Les textures auront pu être améliorées çà et là, mais sans apporter de différences flagrantes. Comme souligné plus haut, le comportement du véhicule se veut plus réaliste sans tomber pour autant dans une simulation déconcertante pour certains joueurs. La conduite est ludique, mais exigeante et certaines nouvelles spéciales, de nuit et sous l’orage, seront de véritables défis. Point positif, le réglage des angles de vue pourra désormais être réglé au gré du joueur.

Au final, WRC 8 se veut être un changement dans la continuité, un millésime plus focalisé sur le fond que sur la forme, sur l’immersion du joueur dans une compétition que sur les effets des nuages de poussière. Au regard de ce qu’il nous a été possible de voir, l’objectif semble être pleinement atteint et il nous tarde de pouvoir le tester sous toutes ses coutures. La sortie du jeu quant à elle est prévue le 5 septembre prochain.

WRC 8

Accueil > News

WRC 8

WRC 8
PEGI 0

Genre : Courses

Editeur : Bigben

Développeur : Kylotonn

Date de sortie : 05/09/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Switch