Gears 5 détaille son système de monétisation

«Il y en aura pour tout le monde» le 22 août @ 08:522019-08-22T10:54:38+02:00" - 4 réaction(s)

Nos confrères de gamesindustry.biz se sont entretenus avec Ryan Cleven de The Coalition au sujet du système de monétisation qu’ils ont mis en place sur Gears 5. Cleven a tenu à rappeler qu’il n’y aura pas de loot boxes dans le jeu. Une nouvelle qui en ravira certaines et certains. Toutefois, le gaillard a aussi précisé que le jeu proposera deux façons différentes de débloquer du nouveau contenu : le porte-monnaie ou le temps de jeu. Révolutionnaire !

Ryan Cleven a également expliqué qu’il y aura un système de personnalisation appelé “Tour of Duty” que l’on pourra débloquer au cours de l’aventure. Les joueurs pourront aussi débloquer du nouveau contenu gratuitement via un autre système répondant au doux nom de “Supply”.

Nous pensons vraiment montrer l’exemple à l’industrie en nous débarrassant des loot boxes et en nous assurant que nous pouvons satisfaire à la fois les gens qui cherchent à accélérer leur progression et gagner des cosmétiques tout en préservant l’intégrité de l’expérience de jeu.

Pour information, Gears of War 4 proposait déjà un système semblable. Les joueurs pouvaient en effet y acheter ou y gagner des cosmétiques. Ce système existe depuis longtemps dans d’autres titres, notamment les jeux Ubisoft. Assassin’s Creed Unity proposait déjà à l’époque d’accélérer sa progression en offrant la possibilité aux joueurs de payer avec de l’argent réel pour de nouvelles pièces d’équipements et autres cosmétiques.

Ryan Cleven a vanté la politique de The Coalition en évoquant par exemple les card packs qui, en plus d’être l’un des premiers studio à les avoir implémentés dans leur jeux, les ont “élégamment” intégrés dans Gears of War 4. Il a également rassuré que les récentes controverses autour des loot boxes n’a pas eu d’impact sur le cap qu’ils s’étaient fixé pour Gears 5.

Nous avions pris cette décision (celle d’implanter ce système de monétisation bicéphale, ndla) avant que tout cela n’arrive. (…) Nous nous sommes fixé le défi suivant : est-ce que nous pouvons proposer des choses achetables aux joueurs qui souhaitent payer tout en permettant aux autres joueurs de profiter pleinement du jeu ? C’est le défi que nous nous sommes posé dès le début de Gears 5. (…) Nous sentions bien que les loot boxes ne correspondaient pas à Gears et nous voulions être proactifs en cherchant de nouvelles solutions ; avant même toute cette controverse.

Bien que les systèmes payants persistent à tort ou à raison, il est sain de voir que l’industrie toute entière cherche de nouveaux moyens de les rendre peut-être un peu moins intrusifs et reposant moins sur des mécaniques douteuses tel que le hasard.

Gears 5

Accueil > News

Gears 5

Gears 5
PEGI 0

Genre : TPS

Éditeur : Microsoft

Développeur : The Coalition

Date de sortie : 10/09/2019

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

4 reactions

Captain Fragger

22 aoû 2019 @ 09:55

Ça pue. Je vais essayer de rester optimiste mais après l’expérience loot boxes du 4 je vois une frustration similaire dans le contexte de défi trop long à relever (ou pas le temps puisque ils seront forcément limité dedans) versus « rho j’ai trop envie d’avoir ce skin ! »

Et je le redit, ils n’ont qu’à reprendre le système de loot boxes de uncharted 4, jamais de doublon quand on prend un loot cosmétique. Simple et efficace, le joueur est toujours gagnant.

avatar

Gordon Freeman

22 aoû 2019 @ 12:09

Nous pensons vraiment montrer l’exemple à l’industrie en nous débarrassant des loot boxes et en nous assurant que nous pouvons satisfaire à la fois les gens qui cherchent à accélérer leur progression et gagner des cosmétiques tout en préservant l’intégrité de l’expérience de jeu.

Moi je dirais plutôt qu’ils pissent dans le sens du vent : étant les scandales qu’il y a eu autour des lootboxes ces derniers temps, ce serait presque suicidaire d’en inclure dans Gears 5, alors que la licence tente de reprendre du poil de la bête et que Microsoft cherche à revenir en force après une génération One en demie teinte. Pour vraiment montrer l’exemple à l’industrie, ils auraient mieux fait de supprimer toute forme de micro-transactions et d’obliger les joueurs à débloquer ces récompenses in-game, grâce à leur skill !

Blondin

22 aoû 2019 @ 13:26

baaaaah... Sur le fond je suis évidemment d’accord avec mon VDD : je l’ai déjà dit, mais même si je ne verse jamais dans la nostalgie, je regrette le temps où, dans un Tekken 3 par exemple, tu débloquais un nouveau perso à chaque fois que tu terminais le jeu avec un perso de base. Tu commençais avec 12 persos, tu terminais avec 24 (je me rappelle plus des chiffres). Pour pas un rond de plus. ça t’incitait à poncer le jeu, même avec des perso que t’aimais / maîtrisais pas. Par contre après, vu que c’était du hors connexion, y avait plus rien. Bien sur tu pouvais continuer à jouer des années, mais t’avais plus de « carotte » au bout, simplement ta volonté de devenir une brute sur le jeu donné pour mettre la misère à tes potes quand tu les verrais.

Aujourd’hui, les jeux avec un multi important, comme Gears par exemple, qui sont vu comme des « game as a service » (et c’est pas un gros mot, contrairement à ce qu’on peut penser), faut les faire vivre, les alimenter, et pour faire vivre le jeu, pour qu’on continue à y jouer, il faut de la nouveauté : maps, armes, skins etc. Seulement, tout ça, ça coute de la thune à développer, sans parler des serveurs, des MAJ techniques etc... Faut aussi voir qu’à partir d’un moment, ce ne sont plus les ventes de jeu qui vont faire rentrer de l’argent dans les caisses : tous les mecs intéressés par Gears l’auront déjà acheté. Bien sur y a encore un exemplaire par ci par là qui se vendra, mais c’est pas ça qui maintiendra le jeu au dessus de son seuil de rentabilité (parce que oui, faut pas se leurrer, si le jeu n’est plus rentable, il est abandonné).

Des jeux ont tenté des DLC payants avec des maps par exemple : ça ne l’a pas vraiment fait, parce que ça scindait la communauté. T’as aussi le bon vieux pay to win : rien de mieux pour pourrir une expérience multi (coucou EA).

Reste, un moindre mal, de proposer des éléments cosmétiques payants. Et je pense franchement que c’est pas si bidon que ça, dans le sens où :

> si t’es à fond sur le jeu, que tu y joues énormément, tu vas de toute manière débloquer pas mal de trucs par toi même, en jouant, il ne te resteras « plus qu’à » dépenser 5€ pour le dernier truc qui te manquait et que tu voulais absolument. Raisonnable.

> toujours, si t’es à fond sur le jeu : ben, le temps que tu passes sur ce jeu, c’est du temps que tu passes pas sur un autre jeu. Donc 50€ le jeu à l’achat, et ensuite, si tu dépenses 10 balles par mois en cosmétiques etc, bien sur sur un an ça t’aura fait 120€ dépensés en plus, mais d’un autre coté, c’est 120€ que t’auras pas dépensé pour acheter Faming Simulator, FIFA et la 35eme extension des Sims 4, tout simplement parce que t’as cumulé 1000 heures de jeu sur Gears.

> enfin, ça sert (parfois, pas forcément dans le cas de Gears 5 qui est dév par MS qui est suffisamment blindé de thunes) à soutenir financièrement le dév, et donc, de facto, à maintenir le jeu en vie.

Bien sur ça reste moins bien que le « tout gratuit », notamment parce que ça ne privilégierait pas ceux qui ont plus de pognon, seulement dans un jeu de ce type, qui a pour ambition de rester actif sur la scène multi pendant plusieurs années, je pense que c’est tout simplement pas possible.

Bref, perso j’ai jamais dépensé un rond dans Overwatch, mais j’y joue beaucoup, et j’ai finalement toutes les skins que je voulais avoir. Pourtant en terme de lootbox c’est une vraie arnaque ce jeu.

Je dépenserais jamais un sou pour des lootbox : payer sans savoir ce que t’achètes, non. En revanche si on me propose, dans un jeu sur lequel je cumule des centaines d’heures de jeu, de payer 5 balles une skin de temps en temps, je dis pourquoi pas ? Je veux dire ; un gros jeu solo, avec les quêtes secondaires, c’est quoi, 35 heures de jeu ? à 50 balles je jeu, c’est 1,43€ l’heure de jeu. Tu divises par deux si un jour tu décides de le refaire à fond. Un jeu multi comme Gears, certains vont y passer 10 heures, certains vont y passer 1000 heures (et plus...). Allez, prenons un mec qui a joué 300 heures sur Gears, à 50 balles je jeu, ça lui fera un peu plus de 16 centimes l’heure de jeu. Un mec comme ça, il peut se dire « bon allez, j’achète ma skin de locust avec le bonnet de hipster, je la voulais, je l’ai pas eue... C’est que cinq boules... ». Oui j’ai conscience que c’est un calcul un peu fallacieux, c’est juste pour dire qu’il faut aussi mettre (un peu) en perspective le temps de jeu.

Enfin, s’ajoute à ça, dans le cas de Gears, le fait que le jeu soit dans le gamepass day one. Donc certains, en plus de l’abonnement bien sur, ne vont dépenser que des thunes pour les skins, et n’achèteront peut être jamais le jeu.

Bref, je veux pas donner l’impression de défendre la monétisation in game : c’est un système pourri. Mais au final, je pense que si c’est bien fait (des prix « raisonnables », le fait que tu saches ce que tu achètes, que ça ne concerne QUE des éléments cosmétiques, et que ces derniers peuvent être (réellement) débloqués en jouant), c’est déjà pas si mal, dans le sens où pour un jeu de ce type (ambition de rester joué plusieurs années), de ce coût (ajout de nouveautés, serveurs etc...), on ne peut tout simplement pas faire autrement.

Snoopy92

22 aoû 2019 @ 13:52

Okay seulement si cela et dans la même optique que Fornite par exemple, on peux gagner tous gratuitement si on fait les défis et si on veux des Tenue faut passer par la boutique et mettre la CB La ou je crie un stop général c’est sur le prix des tenue, 20 balle pour un personnage c’est juste n’importe quoi !