Electronic Arts : le jeu vidéo plus accessible grâce aux streaming et abonnements

«it’s (not) in the game» le 31 juillet @ 17:312019-07-31T17:31:37+02:00" - 2 réaction(s)

PNG - 106.7 ko

Nul ne peut le nier, le modèle économique du jeu vidéo est en pleine mutation vers la dématérialisation et celle-ci semble s’accélérer avec les annonces de services de streaming de toutes parts. Si le marché ne semblait pas prêt au lancement des Xbox One et PS4, les choses ont bien changé ces dernières années, et l’arrivée de services d’abonnements ne doit pas y être totalement étranger.

Andrew Wilson, Directeur Général de Electronic Arts, établit le classique parallèle avec les industries de la télévision et de la musique, et insiste sur le changement de comportement induit par les systèmes d’abonnement.

D’autres industries ont démontré de quelles façons les abonnements ont fondamentalement changé le comportement des consommateurs. Nous consommons plus de contenus télévisuels de différentes façons en raison des abonnements vidéo. Nous consommons plus de musique de façons différentes en raison des services d’abonnements musicaux. Nous pensons que la même chose arrive au jeu vidéo.

Electronic Arts a d’ailleurs été précurseur sur ce terrain, en proposant dès le mois d’août 2014 un service d’abonnement donnant accès à un catalogue de leurs propres jeux avant d’être rejoint par Ubisoft, puis Microsoft. L’avantage de ce type d’abonnement est de permettre de radicalement baisser ses dépenses annuelles, notamment avec le Xbox Game Pass qui propose non seulement tous les jeux first party dès leur lancement mais aussi des jeux tiers, et ce parfois quelques mois après leur sortie, comme Shadow of the Tomb Raider ou Just Cause 4.

Pour Andrew Wilson, l’ajout d’un ingrédient supplémentaire permettra de rendre le jeu vidéo encore plus accessible : les plateformes de streaming. En effet, celles-ci permettront de s’affranchir d’un achat important, celui de hardware, souvent onéreux pour le consommateur moyen.

Quand on les combine avec le streaming via le Cloud, les barrières sont d’autant plus levées, rendant encore plus impérieux le fait de se lancer dans de nouveaux jeux et de se connecter avec plus de communautés. L’opportunité de l’abonnement est importante à la fois pour les joueurs comme pour les créateurs de jeux, et nous continuerons d’investir dans des services leader sur console et PC.

Il y a fort à parier que les mois qui arrivent seront l’occasion d’annonces d’abonnements couplant les deux types d’offres. Si Microsoft ne nous a pas encore présenté le modèle économique de xCloud, ils ont néanmoins assuré que celui-ci serait compétitif avec la concurrence. Qu’on le veuille ou non, pour la prochaine génération de consoles la bataille se jouera aussi sur le terrain des services. Reste à savoir qui tirera son épingle du jeu, en espérant que les grands gagnants soient nous, les joueurs.

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

2 reactions

Windurst

31 jui 2019 @ 23:10

Mouais.. Le problème c’est que le joueur ne pourra pas s’abonner à tous les services, cela ferait un budget mensuel conséquent donc, à voir si tous les intervenants y trouveront leur compte. En tout cas, ça fait les affaires de certains, comme EA, qui sait que cela peut leur rapporter pas mal d’argent en arguant que le jeu vidéo sera plus « accessible » grâce à ce modèle économique :-))

Manuto

01 aoû 2019 @ 07:10

@windurst mais il n’y a pas l’obligation de d’abonnés à tous les services. On peut très bien imaginer faire 3 mois de game pass, puis vouloir aller quelques mois sur du stadia, EA ou autre, puis revenir sur du game pass. Le tout en fonction des jeux auquel on veut jouer. Je suis d’accord avec la personne d’EA, le hardware est une contrainte, et je ne me vois pas acheter une machine pour n’y jouer qu’à 1 seul jeu exclusif qui m’intéresse. Cette contrainte va disparaître et c’est une bonne avancée pour le jeu video