Phil Spencer ne veut pas tuer Sony

«Business and children First !» le 29 juillet @ 12:402019-07-29T14:29:07+02:00" - 6 réaction(s)

JPEG - 117.6 ko

Dans une longue interview accordée au magazine Fortune, Phil Spencer, le grand patron de la branche Xbox de Microsoft, déclare croire plus opportun de collaborer avec d’autres entreprises du secteur du jeu vidéo pour développer et renforcer ce marché, plutôt qu’à entretenir une rivalité malsaine entre elles. Selon lui, l’industrie du jeu vidéo « ne serait pas meilleure » si la concurrence entre les sociétés venait à disparaître.

"Je pense que beaucoup de gens essaient de retourner l’industrie contre elle-même et pensent qu’il existe au sein de ces entreprises des factions et des groupes qui se détestent… c’est tout simplement faux. J’ai de très bons amis qui travaillent chez Sony, Nintendo, Valve ou pour d’autres plateformes… l’industrie n’est pas si grande. Je ne souhaiterai jamais l’échec du jeu de quelqu’un d’autre, en pensant que cela puisse en quelque sorte rendre ma plateforme meilleure. Si je devais comparer cela à une autre forme de divertissement, à un groupe de musique par exemple, dois-je espérer que celui-ci produise un mauvais album ?

L’univers du jeu vidéo ne sera pas meilleur avec l’absence de marques comme PlayStation et Nintendo. Fondamentalement, je pense que le monde du jeu vidéo est meilleur avec des constructeurs connus, en qui on peut avoir confiance et que les consommateurs adorent. Si ces marques connues, que les clients aiment, venaient à disparaître, cela minerait leur confiance." - Phil Spencer

Phil Spencer aime à penser qu’en réalité le réel concurrent de la Xbox n’est ni Sony ni Nintendo, mais « l’indifférence ou le rejet pour les choses que nous concevons. »

« Nous sommes dans un marché en pleine croissance : l’activité dans le jeu vidéo se développe dans le monde et il y a beaucoup plus d’opportunités à développer l’activité qu’à s’affronter et à s’écraser mutuellement. » - Phil Spencer

Le Big Boss déclare également qu’il ne laissait jamais les discussions négatives au sein de la communauté influer sur ses décisions.

« Je suis toujours à l’écoute de la communauté, mais les gens qui veulent que les autres échouent pour que la Green Team [sous-entendu Xbox - NDLR] réussisse… ce n’est pas ma façon de penser. Lorsque l’accord avec Sony a été annoncé, je pouvais voir les commentaires en ligne du type : mais pourquoi les aidez-vous ? Nous avons de nombreuses années de relations avec Sony : ils ont livré des PC sur lesquels Windows était installé, ils ont utilisé nos outils de développement pour créer des jeux… et cette idée que le seul moyen de réussir pour chacun d’entre nous est de descendre ses adversaires n’est tout simplement pas à l’image du fonctionnement de l’industrie d’aujourd’hui. Nous sommes l’un des plus gros éditeurs sur PlayStation : nous y proposons Minecraft. Nous faisons de bonnes affaires sur la PlayStation et la Nintendo Switch. Les personnes qui travaillent là-bas essaient de proposer eux aussi la meilleure expérience possible pour leurs clients. » - Phil Spencer

Phil Spencer, un gentil ? Détrompez-vous, car si au premier abord les déclarations du grand patron tendent à le laisser croire, l’intérêt des actionnaires de Microsoft, lui, demeure. L’industrie n’est pas un monde de Bisounours, loin de là, et les intérêts financiers et commerciaux primeront toujours. La rivalité entre Sony et Microsoft, très souvent entretenue par des médias avides de sensationnel et ne pensant pas le lecteur capable d’autre chose qu’une analyse binaire, a toujours été saine et profitable pour les deux camps. Le marché des consoles ne cesse de croître, et ses perspectives d’expansion avec. Alors que celui-ci s’apprête à entrer dans une nouvelle ère avec la généralisation du Cloud Gaming, du Cross-Platform et des services tels que celui du Xbox Game Pass, Microsoft se retrouve dorénavant en position de force. La concurrence ne pourra que lui être profitable puisqu’au final elle lui permettra d’engranger encore plus de bénéfices. Ceux qui en sont encore à comparer leurs muscles à grands coups de caractéristiques techniques et de performances de leur console favorite ont, décidément, une longueur de retard.

Xbox One X

Accueil > News

6 reactions

avatar

heloi

29 jui 2019 @ 14:28

Il y a un écart béant entre la façon dont l’industrie se déroule et la guéguerre puérile qui habite le cerveau de pas mal de monde. Et ce n’est pas la presse JV qui aide à mieux comprendre cette industrie tellement elle entretient (parfois inconsciemment) cette guéguerre au détriment de la vérité.

kajjun

29 jui 2019 @ 14:51

Tandis qu’au Japon... J’aimerais bien que Nintendo et Sony aillent la même ligne de pensées.

Windurst

29 jui 2019 @ 15:48

Tout à fait d’accord avec toi Kajjun. Oui, tu as raison heloi et parfois, cela va même trop loin car certains s’identifient à cette guéguerre entre clan.

En tout cas, Microsoft a raison car non seulement ce sera profitable pour les joueurs mais aussi pour eux financièrement.

avatar

deadlyegoalan

29 jui 2019 @ 21:11

Je suis à l’écoute de la communauté. Sacré Philou toujours les mots pour faire rire. On le voit sur la demande des jeux. Entre Fable 4, un banjo kazooie et alan wake 2, y a aucun doute. C’est assez drôle qu’il dit ça parce que avant de lancer la marque xbox microsoft parlait de racheter nintendo.

LoveTartiflette

30 jui 2019 @ 00:38

@deadlyegoalan La demande des jeux ? C’est qui ? ou plutôt c’est combien de personnes ? Un Fable 4 ou un banjo truc n’a aucun intérêt sinon de faire plaisir à quelques centaines de milliers de joueurs, de la à en attirer des millions pour rentabiliser une production de cet acabit, c’est autre chose...Donc à moins de faire un reboot et espérer que ça attira les foules , voila quoi....

Les licences phares sur Xbox c’est et ça restera pour encore longtemps Gears, Halo et Forza. C’est dans leur adn, bien plus que fable ou banjo. Et de toute façons, avec tout les studios acquis, sachant que les mecs partent d’une feuille blanche et crées des univers complètement nouveaux, c’est pas pour retourner sur ces vieilles licences.

« avant de lancer la marque xbox microsoft parlait de racheter nintendo. » Phil l’a déjà répéter et rabâcher (comme son patron d’ailleurs), faut savoir évoluer, ce qui fonctionne aujourd’hui ne fonctionnera peut-être pas demain, coucou la N64, la gc, la wiiU....

En quoi ressortir un truc qui date de plus de 15ans peut encore avoir de la valeur aujourd’hui....Si ça se trouve, un jour c’est peut-être Nintendo qui rachètera la branche Xbox, ou bien peut-être que Stadia ou Apple cartonneront suffisamment qu’ils boufferont Nintendo ou Sony ou même les deux.

Bref, c’est génial ce qui se passe, on a jamais eu autant d’acteurs et de variété dans le jv. Franchement l’époque Nintendo / Sega ne me manque absolument pas. La nostalgie très peu pour moi, le « c’était mieux avant » : lol. La prochaine gen va être palpitante !!!

avatar

deadlyegoalan

30 jui 2019 @ 20:10

Mec tu te rends compte de ce que tu dis ? On parle de la branche jeu et tu me sors que les jeux ne comptent pas. C’est justement pour ça que la 360 a était énormement vendu et que la one s’est fait déglainguer par la PS4, j’espere que c’est juste du trollage parce que tu m’as fait exploser de rire.