Google Stadia vs xCloud Xbox : forces et faiblesses

«2019, l’année du streaming» le 7 juin @ 18:162019-06-11T21:59:37+02:00" - 7 réaction(s)

JPEG - 104.8 ko

Trois jours avant la conférence Xbox à l’E3, Google nous a servi une vidéo de présentation de Stadia, possiblement une manière de couper l’herbe sous le pied de celui qui sera très probablement son principal concurrent dans le marché du streaming de jeux : xCloud, de Microsoft. Mais dans le grand schéma de l’univers, comment peuvent se positionner les deux services concurrents sur le marché, et quelles seraient les points forts de xCloud par rapport à Stadia ?

Google Stadia en résumé

Une courte vidéo d’une vingtaine de minutes a dévoilé hier après-midi les informations que tout le monde attendait.

Disponibilité

Stadia arrive dans 14 marchés (dont la France) dès le mois de novembre 2019. Dans un premier temps, il sera nécessaire d’utiliser un Chromecast et une manette Stadia pour pouvoir jouer, mais il est prévu que tous les types d’appareils disposant du navigateur Chrome puissent y accéder dès 2020. Les smartphones Google Pixel 3/3a/XL, qui disposent de l’app Stadia, seront les premiers appareils mobiles à pouvoir y accéder.

Ceux qui veulent y accéder dès le premier jour peuvent commander le pack fondateur à 129.00€ qui inclut :

  • 1 Chromecast Ultra
  • 1 manette Stadia édition limitée bleue nuit
  • 3 mois d’abonnement Stadia Pro + 3 mois à offrir à un ami

Prix

    • Abonnement payant Stadia Pro à 9.99€/mois qui permettra le streaming jusqu’à une résolution 4k/60fps et un son en Dolby 5.1.
    • Formule gratuite Stadia Base permettant le streaming jusqu’à 1080p/60fps qui sera disponible courant 2020. Là où le bât blesse, c’est que même Stadia Pro ne donnera pas accès à tous les jeux de la librairie. Les plus récents AAA devront être achetés à travers le service, mais seront toujours accessibles, que l’on ait Stadia Base ou Pro.

Les jeux

Côté jeux, Stadia annonce 31 jeux disponibles sur la plateforme lors du lancement en novembre, parmi lesquels : D​ragon Ball Xenoverse 2, D​OOM Eternal, DOOM 2016, Rage 2, The Elder Scrolls Online, Wolfenstein : Youngblood, Destiny 2, Get Packed, G​RID, Metro Exodus, Thumper, Farming Simulator 19, Baldur’s Gate 3, Power Rangers : Battle for the Grid, F​ootball Manager, Samurai Shodown, Final Fantasy XV, T​omb Raider Definitive Edition, Rise of the Tomb Raider, Shadow of the Tomb Raider, N​BA 2K, Borderlands 3, Gylt, M​ortal Kombat 11, Darksiders Genesis, A​ssassin’s Creed Odyssey, Just Dance , Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint , Tom Clancy’s The Division 2 , Trials Rising, et The Crew 2.

De cette liste, nous ne savons par contre pas pour le moment quels seront les jeux qui devront être achetés pour pouvoir y jouer.

Besoins en termes de connexion

Pour jouer dans des conditions optimales, aux spécifications maximales (4k / 60fps / son 5.1), il conviendra de disposer d’une connexion de 35Mbps. Le minimum recommandé, 10Mbps, vous permettra de jouer en 720p / 60fps / son stéréo. Le graphique ci-dessous, fourni par Google, vous permettra de vous faire une idée, même si l’équipe de Stadia indique que la qualité d’image s’adaptera toujours à la connexion disponible, quelle qu’elle soit.

PNG - 113.3 ko

Vous pouvez tester votre connexion par rapport aux besoins de Stadia en allant à l’adresse suivante : https://projectstream.google.com/speedtest

Et quid de xCloud ?

À l’heure actuelle, nos informations sur ce que sera xCloud sont encore très limitées. Nous devrions commencer à avoir des réponses concrètes dimanche soir, mais certaines choses sont déjà connues depuis un certain temps.

Les premiers tests de jeu en streaming chez Microsoft ont eu lieu en 2013, déjà. Depuis, nous avons appris que :

  • Les jeux tourneront sur du hardware Xbox en rack dans les datacenters Azure
  • Tous les titres qui tournent actuellement sur Xbox One, soit plus de 5000 jeux fonctionneront directement,
  • Que les studios de développement pourront faire les adaptations qu’ils souhaitent très facilement, grâce à l’API IsStreaming, que ce soit pour les commandes sur écran tactile, les tailles de caractères, la gestion des serveurs pour une réduction de latence ou autres.

Kareem Choudry, Corporate Vice-President cloud gaming chez Microsoft, a expliqué en mars qu’en termes de latence, les résultats sont très positifs, la surcouche cloud ajoutant moins de 10ms (soit moins que la connexion Bluetooth entre la manette et un smartphone Android). Il a également indiqué que contrairement à Stadia qui requiert une importante bande passante, Microsoft vise une bande passante sous les 10Mb. Dans les démos jusqu’ici, la bande passante était de l’ordre des 8-9Mb, mais Microsoft vise une bonne qualité graphique en utilisant 5-6Mb sur la version finale de xCloud. Plus Microsoft réduit les besoins en bande passante, plus on ouvre les portes à un plus grand nombre de joueurs potentiels, le très haut débit n’étant de loin pas encore présent à large échelle au niveau mondial.

Les forces de Stadia face à xCloud

À l’heure actuelle, xCloud est basé sur du hardware Xbox One S, alors que les serveurs Stadia peuvent se targuer d’utiliser des serveurs dédiés avec une puissance de calcul de 10.7 teraflops, et, si nécessaire, utiliser plusieurs instances pour un seul joueur afin d’améliorer les performances. Ce qui signifie des graphismes au niveau d’un PC dédié et sur tous types d’appareils dans le futur.

De plus, la librairie de jeux inclut des titres de qualité qui seront, en partie, accessibles gratuitement, et auxquels il sera possible de jouer directement alors que l’on découvre le jeu via la bande annonce sur YouTube.

Les forces de xCloud face à Stadia

Les forces qui se révèleront en principe les plus importantes sont la bande passante nécessaire et la latence, qui se révèlent très bas pour xCloud.

Stadia requiert une bande passante élevée pour des résultats optimaux, et malgré les assurances de l’équipe dirigeante, aucun chiffre n’a été donné pour la latence du service. Pour ce qui est des jeux sur xCloud, avoir une librairie immédiate de 3500 titres jouables, plus 1900 encore en développement, c’est là que le bât blesse pour Stadia. Un joueur Xbox n’aura pas besoin d’acheter ses jeux sur xCloud, s’agissant de la même licence que ses jeux Xbox, et en y adjoignant le Game Pass, un joueur qui débute aura directement accès à plus de 200 jeux.

La grande inconnue

Reste à savoir comment xCloud sera commercialisé par Microsoft. Sera-t-il une simple extension incluse dans l’abonnement Game Pass ou Live Gold, ou faudra-t-il un abonnement supplémentaire ? Stratégiquement, l’objectif étant d’attirer les joueurs vers la plateforme et leur faire dépenser de l’argent sur Xbox, Microsoft ne devrait pas faire payer plus à ceux qui sont déjà clients pour y accéder. Surtout face à une offre Stadia qui disposera d’un niveau gratuit. Mais dans ce cas, qui pourra y accéder ? Ceux qui prennent un abonnement Xbox Live Gold ? Ceux qui sont abonnés au Game Pass ? Les deux ?

Sur le papier, Stadia se présente comme une bonne offre. Reste à savoir comment, en face d’un concurrent comme Microsoft, le fait de devoir acheter des jeux sur une plateforme uniquement streaming sera reçu par les joueurs. Alors que nous pouvons toujours prendre notre Xbox en vacances, si nous allons quelque part où la connexion est lente, les joueurs misant sur Stadia seront toujours 100% dépendants d’une couverture réseau de qualité…

Et le fait est que cette problématique pour Stadia s’appliquera également avec Sony et Nintendo : ces deux constructeurs devraient suivre l’exemple de xCloud, d’autant plus que l’infrastructure Azure sera également utilisée par les deux.

Nouvelle Xbox

Accueil > News

Nouvelle Xbox

Nouvelle Xbox

Xbox Scarlett est le supposé nom de code de la nouvelle Xbox développée par Microsoft. Découvrez toute l’actualité de la nouvelle console Xbox avec les rumeurs, informations et déclarations au sujet de la next-gen.

7 reactions

Dhusara

07 jui 2019 @ 18:55

Pour moi ça serait une grosse erreur de proposer une Xbox en démat. Vu le coût de la machine (plutôt bas), il vaudrait mieux viser le streaming d’un PC haut de gamme, régulièrement mis à jour (comme Shadow). Sinon ça va juste être du PSNow version Xbox...

davspider

07 jui 2019 @ 19:12

Bon je fais un rêve...et si Phil faisait une démo via le « nouveau hypotéthique smartphone Surface » sur forza horizon 4...

Ok je me rendort et ce ne serai pas l’endroit hardware mais bon...le rêve rends les fous joyeux

Sinon moi une console full démat suis preneur...j’ai de moins en moins de boîtes et en plus maintenant c’est la méga flemme de gros loosers pour aller mettre un cd dans la console....LOL

Yvonlefada

07 jui 2019 @ 19:49

Comment comparer alors qu’il n’y a aucune info sur le xcloud ?

lacrasse

07 jui 2019 @ 21:14

On verra, aïs pour l’instant, j’ai testé stadia et peu même pas avoir du 720p lol... Alors j’espère un jour avoir la fibre, sinon je reste soit en disque soit en dl...

Manuto

07 jui 2019 @ 21:21

j’attend avec impatience des news sur xcloud.
Stadia est vraiment bien sur le papier, et je testerais tres probablement.
J’attends les propositions de Microsoft sur le sujet.
J’ai vraiment hâte de me débarrasser de toute contrainte hardware chez moi.

Windurst

08 jui 2019 @ 09:26

Bon, je viens de faire le test (en suivant le lien) et c’est bon. Ca me dit « Au vu de votre vitesse de téléchargement actuelle, nous estimons que vous pouvez bénéficier d’une expérience de jeu ultraperformante sur Stadia. » :-)

Mais bon, ça ne m’intéresse pas :-))

brontoz

08 jui 2019 @ 12:03

davspider on ne parle pas de demat la on parle de streaming c est pas pareil