Phil Spencer parle de l’E3 2019 Xbox, stratégie et studios avec Major Nelson

«Une année tampon ?» le 27 janvier @ 19:462019-01-29T16:03:29+01:00" - 1 réaction(s)

Le podcast 633 de Major Nelson, sous titré « Phil Spencer stops by » a été l’occasion de faire un point d’étape sur la branche gaming de Microsoft, de revenir sur le passé et d’évoquer l’avenir. Si cette interview n’amène pas d’annonces chocs, elle nous éclaire cependant sur ce que l’avenir nous réserve, notamment pour cette année.

Like a wrecking ball

Leurs échanges débutent par Crackdown 3, naturellement, sa sortie étant toute proche [le 15 février]. Il commence par parler du style visuel, qui selon lui convient parfaitement à la série, un style réaliste n’aurait pas été en accord avec la licence. Il y a beaucoup joué, aime le jeu, et souhaite que les gens l’essayent. Pour lui, si vous aimez la licence, vous aimerez ce jeu, et inversement.

Il revient aussi sur l’annonce initiale du jeu, trop basée sur le cloud, et pas nécessairement pour les bonnes raisons, de son propre aveu. Il reconnait que le public de s’intéresse pas tellement à la manière dont est construit un jeu, ils doivent présenter un jeu en tant que jeu, avant sa technologie. Voilà pourquoi nous n’entendions plus parler de cloud depuis la présentation initiale.

Un peu de stratégie Xbox

Vient ensuite un passage sur les acquisitions de studios. Larry plaisante : « tu collectionnes les studios ! ». Phil Spencer explique qu’ils essayent de retrouver l’esprit de ce que signifie être la Team Xbox. Il leur faut définir la raison pour laquelle ils sont dans le jeu vidéo, ne pas juste copier ce que quelqu’un d’autre fait, et avoir une raison unique d’être dans cette industrie. Evoquer le nombre de studios a aussi été l’occasion de préciser que cela leur permettra d’être plus constants.

Okay, let’s figure out a strategy for why we’re going to be in this space. We don’t want to just duplicate what somebody else is doing. If somebody else is doing a great job being what they are we, should have a unique reason to be in this industry.

A ce sujet, Daniel Ahmad alias ZhugeEX sur twitter et Resetera, insider réputé, a affirmé hier que Microsoft continuait de chercher de nouvelles acquisitions.

Pour revenir sur l’année dernière, le début d’année leur a permis de consolider leur stratégies à long terme, des stratégies à 10 ans. L’idée est de mettre le joueur au centre de tout : « jouer au jeu que l’on souhaite jouer, sur l’appareil que l’on veut, avec nos amis où qu’ils soient. Et vous devriez pouvoir faire du cross-play avec n’importe qui ».

Larry parle aussi d’organisation ; cela ne s’est pas vu pour le public mais le début d’année dernière a vu une réorganisation interne au sein de la branche, avec l’arrivée de nouveaux responsables.

this is a year where it’s not strategery, it’s we’re gonna roll up our sleeves and show.

Qu’attendre alors de cette année 2019 sur Xbox ?

Selon Spencer, ils vont remonter leurs manches, et montrer des choses. Attention cependant, ne croyez pas que le prochain E3 sera l’occasion d’un déluge first party. Plusieurs raisons à cela. Pour un studio comme The Initiative, monté de toutes pièces et encore en phase de recrutement, on ne verra rien avant un moment. De plus, selon Daniel Ahmad, tous les nouveaux studios travaillent sur des jeux next-gen, il sait cependant qu’au moins un studio fera une annonce lors du prochain E3.

Néanmoins, Phil Spencer profite de l’interview pour glisser qu’il a joué -sur un devkit- aux prochains jeux de Playground et Rare, développés par leur seconde team respective. Préparant déjà leur conférence, beaucoup de discussions internes portent sur ce qui sera présenté au salon de Los Angeles en juin prochain.

I’m always more of a proponent for just being as transparent as we can be. That said, you know, if things could change or something you don’t want to head-fake people and say we’re doing X and we’re doing Y

Toujours enclin à la transparence, il ne souhaite pas non plus présenter d’éléments qui ne seront pas représentatives du produit final, car il est possible que les choses évoluent durant le développement.

Selon Daniel Ahmad, on entendra parler du projet de la Xbox One S sans lecteur de disque -dont le projet a déjà leaké- avant l’E3. Côté service, le contenu rejoignant le Game Pass va s’améliorer, et un nouveau programme arrivera d’ici la fin d’année. Peut-être parle-t-il du programme de conversion des jeux physiques en digitaux, cela semblerait cohérent avec l’arrivée d’une console 100% digitale. Le jeu sur PC aura son importance, avec plus de façon d’acheter et de jouer. On devrait entendre parler du cloud gaming dans l’année, en lien avec les jeux et services proposés par Xbox, mais d’après ses informations le lancement ne serait pas pour cette année.

A propos du projet xCoud, Phil Spencer dit avoir beaucoup joué par ce biais lors de ses vacances d’hiver. Le projet -en test interne-, fait partie intégrante de la stratégie de la marque : pouvoir jouer partout. Ceci dit, il précise lors de l’interview qu’il faudra selon lui des années avant que cela ne devienne la façon de jouer principale de millions de personnes. Cela semble une vision réaliste du marché, et peut nous rassurer sur les priorités de la marque pour les années à venir.

Quelle place pour la branche Xbox chez Microsoft ?

Le Major, qui fête ses 18 ans chez Microsoft cette année, a rejoint l’équipe Xbox il y a 15 ans. Elle était à l’époque composée de 300 personnes. Aujourd’hui, des milliers de personnes travaillent pour Xbox, partout dans le monde. Satya Nadella, PDG de Microsoft qui a mené l’entreprise vers un recentrement de ses activités, avec succès, a confiance en Phil Spencer et croit en la division jeu vidéo. Nous en avons eu la preuve avec l’arrivée du patron d’Xbox dans le comité de direction de l’entreprise, puis l’an dernier au travers des nombreuses acquisitions.

Satya is a big believer. […] And we do the brand analysis of what Xbox means. I mean, Xbox is a global consumer brand in so many markets. And they love that

La marque Xbox est reconnue au-delà du jeu vidéo, et cela plaît chez Microsoft.

Il ajoute que la croissance économique du marché du jeu vidéo [ndlr : en général, pas juste chez Microsoft] est supérieure à celle d’Hollywood ; « tout le monde joue ».

Le podcast se termine par une évocation de leur manette adaptative, dont Phil Spencer dit que c’est une belle preuve que l’industrie commence à réaliser sa place et ce qu’elle peut faire. Dès les premiers prototypes, ils ont demandé à différents acteurs de l’industrie leurs retours, et la réponse de l’industrie à cette initiative a été « super ». Il conclut sur le sujet en précisant que cette préoccupation de l’accessibilité n’est pas propre à Microsoft, mais qu’elle a émergé de l’industrie en général.

when everybody plays we all win

Avant de prendre congé du Major, Phil Spencer déclare que l’année écoulée a été fantastique pour le jeu vidéo en tant que forme d’art : « Read Dead était génial. Nintendo vient juste d’avoir un mois de décembre incroyable, et les jeux first party Sony ont vraiment fait du bon travail. Vous avez vu des studios first et third parties faire un travail incroyable ». Cette dernière déclaration est parfaitement cohérente avec les chiffres de l’année passée, les trois constructeurs se portent bien, nous laissant envisager une prochaine génération qui promet d’être intéressante.

Bon dimanche à tous et à toutes, et surtout bons jeux, quelle que soit votre plateforme de prédilection.

Xbox One X

Accueil > News

1 reactions

avatar

heloi

28 jan 2019 @ 01:04

En 2017, les gens ne voyaient pas trop l’intérêt de l’année 2018 chez XBox et finalement elle a été assez monstrueuse.

Annonce des jeux MS et certains titres tiers Day One dans le XBox Game Pass

Annonce et sortie de la manette adaptative

Conférence MS encore plus folle que celle de l’année dernière, émissions Inside XBox mensuelles et retour du XO

Les programmes ID@Xbox, XBox Game Preview, et rétrocompatibilité qui ont continué de tourner à plein régime.

Les améliorations de jeux pour la XBox One X qui ont tenues leurs promesses sur les plus gros jeux : Red Dead Redemption 2, Farcry 5, Shadow Of The Tomb Raider, etc...

Sortie des jeux « first party » avec beaucoup de succès populaire : Sea Of Thieves (5 millions de joueurs en 3 mois, le plus gros lancement de Rare depuis 1995) State Of Decay 2 (4 millions de joueurs en 10 mois, malgré ses carences techniques au lancement) Forza Horizon 4 (7 millions de joueurs en 3 mois, Game Award 2018 du meilleur jeu de sport/course)

Les intentions claires annoncées pour l’avenir (rachats de 6 studios et création d’1 studio, le projet xCloud, l’annonce de prochaines consoles)

Du coup, j’espère que 2019 restera sur cette lancée et ne fléchira pas en termes de qualité, services, jeux pour cause de next gen. Et j’espère aussi que Ms ne se contentera pas que du minimum à l’E3 2019, faute d’avoir du monde en face.