Nintendo dit envisager un avenir sans consoles

«C’est dit» le 14 janvier @ 12:582019-01-14T12:58:51+01:00" - 4 réaction(s)

Alors que le dématérialisé continue années après années de prendre de l’ampleur et où les jeux-services pullulent, le matériel sur lequel tourne les jeux devient de moins en moins décisif. Les plateformes de streaming de jeux sont en train d’éclore et Microsoft commence également préparer l’avenir. Cette fois, c’est Nintendo qui envisage un avenir sans consoles.

On sait que le Xbox Game Pass va arriver sur PC et qu’avec Project xCloud, Microsoft souhaite que tout le monde puisse jouer depuis son téléphone demain. Même si Phil Spencer croit toujours au futur des consoles, il commence tout de même à élargir le champ des possibles afin que les joueurs puissent jouer de où ils veulent, et sur le support de leur choix.

Récemment, c’est le récent président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, qui a évoqué l’avenir des consoles au quotidien économique japonais Nikkei.

Sur le long terme, peut-être que notre stratégie va s’émanciper des consoles de jeux vidéo - la flexibilité est aussi importante que l’ingéniosité.

Pour l’instant, nous délivrons l’« expérience Nintendo » sur la base de la Nintendo Switch, que nous sommes les seuls à avoir développée, et le software qui va avec. Cela dit, la technologie évolue. Et nous devons réfléchir de manière flexible à la façon de continuer à délivrer cette expérience à travers le temps

Le discours de Nintendo est un peu plus affirmé que celui de Microsoft puisque l’entreprise japonaise parle bien de s’émanciper des consoles telles que nous les connaissons aujourd’hui. Avec le développement des connexions Internet et de la 4G/5G, on pourra jouer demain de n’importe où, et quand on veut. Les consoles ne seront donc qu’une possibilité de jouer parmi tant d’autre, mais pour encore combien de temps ?

Source

Xbox One X

Accueil > News

4 reactions

Dhusara

14 jan 2019 @ 16:38

C’est bien dans la philosophie de Nintendo de vouloir proposer des jeux partout et à tout moment. Et cette déclaration est encore une preuve que l’on va vers une mutation profonde du marché. Guillemot disait que la génération PS6 serait 100% cloud. Et je pense qu’il a raison.

Par contre je me pose des questions sur les capacités de Nintendo à proposer du cloud. Ils ont des années de retard sur le online...

avatar

Applemib

14 jan 2019 @ 16:47

L’avenir est aux services . Tous les constructeurs s’y mettent et cela rapporte bien plus d’argent que le hardware. Il faudra bien entendu tjs du hardware pour faire fonctionner tout ca mais c’est ce qui rapporte le moins. Microsoft l’a bien compris avec Azure,le game pass etc. D’autres agissent de la même facon. Que ce soit Apple ou Google . Celui qui va rater le train ou celui qui n’aura pas les reins assez solides pour se développer dans le domaine,vont souffir ou disparaitre. Nintendo l’a bien compris et s’y prépare et Sony suivra mais vu qu’il ont trop d’orgueil , c’est pas demain la veille que l’on aura le même article du coté de Sony.

Blondin

14 jan 2019 @ 18:47

Perso je suis assez surpris de voir Nintendo en parler, pour moi c’est le seul acteur du marché que je ne vois pas, en l’état, passer ce cap (pas volontairement en tout cas), dans le sens où les consoles Nintendo, depuis la Wii, se démarquent de la concurrence, non pas uniquement par leurs jeux ou leur puissance, mais surtout par leur expérience « différente ». Une Switch, ce n’est pas simplement une box avec une manette et des jeux.

MS, ils commencent à prendre une grosse avance dans tout ce qui est cloud et cie, ils investissent à fond, je pense que c’est une future étape logique pour eux. La différence principale entre Sony et MS, pour le consommateur lambda, ce sont quelques exclues (God of War ou Halo ? Gears ou Spiderman ?), je pense donc, comme ils n’ont pas, à l’heure actuelle, vraiment de quoi se démarquer plus que ça, que Sony auront un peu l’obligation d’y passer aussi. A l’évidence, pour les géants que sont Google, Amazon etc, s’ils veulent vraiment entrer dans le marché, ça sera la suite logique. Mais Nintendo, qui mise avant tout sur l’expérience de jeu grâce à une machine pensée spécialement pour ça, je suis étonné. Cela dit je leur fait confiance pour trouver une idée béton pour faire passer leurs futurs concepts à l’ère du stream.

yapi51

15 jan 2019 @ 18:22

On reviens toujours aux mêmes problématiques, a quelle échéance ? pour qui ? et l’infrastructure et les réseaux mondiaux auront ils mutés en conséquence ? Perso je suis en rase campagne, et la 5g/6 ou 7g c’est pas pour demain (on aimerais déjà avoir un réseau 3g correct), le haut débit c’est une chimère. Après je ne sais pas si nous sommes nombreux dans mon cas, mais ce virage n’est pas pour me rassurer... Je suis attaché à mon monolithe dans le salon que je trimbale avec moi si nécessaire...