Ça vient de sortir : les jeux Xbox One sortis la semaine du 08 octobre

«Le festival permanent» le 13 octobre @ 10:302018-10-13T11:16:01+02:00" - 4 réaction(s)

Vous vous êtes remis de Forza Horizon 4 ? Pas moi, j’avoue ! Du coup, c’est plus compliqué de sauter au plafond cette semaine, même si, et ça va être comme ça pour un bon paquet de semaines, c’est à nouveau un festival (horizon) de sorties.

Ah oui, et ça y est, c’est l’hiver dans Forza Horizon 4, peut-être l’événement de la semaine, en fin de compte. Ah oui, et n’hésitez pas à rejoindre le club Xboxygen. Nous sommes dans les meilleurs 5%, mais on peut sans doute faire beaucoup mieux !

Space Hulk : Tactics, 39.99€. Quoi de plus logique que d’adapter le jeu de plateau Space Hulk en un tactical au tour par tour ? Similaire dans son gameplay à un X-Com, ce Space Hulk bénéficie de la superbe identité visuelle de la franchise, et promet quelque chose de profond pour tous les amateurs du genre.

JPEG - 222.7 ko

Maria the Witch, 4.99€. Vous connaissez Kiki la petite sorcière de Miyazaki ? Vous connaissez ces DVD qui copient les films à succès en essayant de faire pareil, mais en moins bien ? Et bien vous connaissez donc Maria the Witch, qui lorgne du côté des visuels des films de Miyazaki, mais en plus cheap. Sinon, ça se joue comme Ecco le dauphin (si, si, je vous jure), et ça a l’air malgré tout plutôt amusant. Comme quoi, c’est un message d’espoir. La prochaine fois que vous verrez des bacs à soldes avec des copies de choses connues, ne les négligez pas, ça peut vous distraire.

JPEG - 135.2 ko

Mark of the Ninja Remastered, 19.99€. Savez-vous comment on décide de faire un remaster ? Et bien tous les gens de la profession se regroupent dans une île secrète, et un grand tirage au sort concernant tous les jeux du monde a lieu. Les gagnants ont leur remaster. On peut ainsi s’interroger sur la pertinence de s’attaquer à une nouvelle version de ce jeu, qui est en 2D, et qui tenait parfaitement la route dans sa version d’origine (Test - Mark of the Ninja). Cela étant, si vous ne connaissez pas le jeu, il s’avère que dans la catégorie infiltration-action, c’est vraiment pas mal du tout.

JPEG - 113.3 ko

Deployment, 9.99€, 8.49€ pour encore quelques jours. Je suis toujours embarrassé avec ce type de jeux. C’est un twin-stick shooter, dans des niveaux générés aléatoirement, soit deux éléments qui me repoussent tout de suite. Qui plus est les graphismes sont plutôt austères. Mais d’un autre côté, le jeu est bien perçu sur Steam et PS4, sur lesquels il est sorti en avril, et est décrit comme fun à plusieurs et efficace. Choisissez votre camp !

JPEG - 86.7 ko

My Memory of Us, 19.99€. L’adjectif qui me vient tout de suite en tête à propos de ce jeu : charmant. Dans un monde oppressif, deux enfants liés d’amitié tentent de survivre en s’entraidant. Le postulat est très simple, mais ce qui frappe, c’est le contraste entre la noirceur du monde décrit, qui nous renvoie à des périodes bien funestes, et l’optimisme des personnages qu’on incarne. Un peu comme une définition de l’espoir. Le gameplay annonce des mini-jeux et des énigmes à résoudre. Et un petit coup de projecteur sur celui-là : il mérite qu’on y prête attention.

JPEG - 80.2 ko

Chronus Arc, 14.99€. Ou quand la Xbox One est un déversoir pour tout et n’importe quoi. Le titre a des airs de jrpg 16bits classique, et après avoir creusé un peu, j’ai réalisé que j’y ai joué sur 3DS il y a des années déjà. C’est une adaptation d’un jeu mobile, et surtout, c’est… mauvais. Je me souviens d’une compilation maladroite et artificielle des éléments de l’époque 16bits, et encore, vaguement, le jeu m’ayant fatigué très vite. La mode est au rétro, je n’ai rien contre, au contraire, quand c’est fait avec soin, mais ne vous faites pas avoir ! Les amateurs de jrpg ont un niveau de tolérance très élevé et pourraient craquer : franchement, gardez votre argent.

JPEG - 165.5 ko

Devious Dungeon, 7.99€. Et hop, encore un jeu IOS, remis sur le devant de la scène dans la masse de petits jeux sortis sur Switch, qui se fraie un chemin jusqu’à la Xbox One. Il y a là des éléments de rogue-like, de l’exploration, des équipements, des pièces à collecter, des graphismes 8bits… La parfaite panoplie du jeu qui ne sort pas du lot. Les retours des joueurs sont partagés, et à nouveau je ne suis pas du tout convaincu qu’un jeu comme celui-là, qui n’a pas plus à proposer, ait sa place sur une Xbox One.

JPEG - 119.5 ko

The Missing : J.J. Macfield and the Island of memories, 29.99€. JJ part à la recherche de son amie disparue sur l’étrange île des souvenirs, un endroit où on ne peut pas mourir, même si on peut se faire découper, trancher, etc… Et ça m’énerve. Ce jeu va faire un bide alors que je suis persuadé qu’il est intéressant. Déjà parce que c’est SWERY qui est derrière, une des rares personnalités des jeux vidéo. Aussi parce que manifestement c’est réalisé avec soin. En tout cas l’ambiance est intéressante, forcément un peu décalée. Pourtant je suis pratiquement sûr que personne ne va en parler. Pas assez clinquant, pas assez de paillettes. Et puis, un prix tout de même élevé. 29.99€, c’est beaucoup pour un jeu qui se présente comme un titre 2D plateformes/énigmes. Il y a de la concurrence sur ce créneau, avec de très bons jeux qui sont nettement moins chers. Mais bon, vous avez compris, ne serait-ce que par la longueur du texte, que j’aimerais tout de même mettre en lumière quelques instants ce jeu. Et si ça se trouve, il est terriblement mauvais, et je suis en train de me couvrir de ridicule !

JPEG - 134.3 ko

Atari Flashback Classiv Vol. 3, 19.99€. Cette compilation regroupe 50 jeux venant de l’Atari 2600 et l’Atari 5200. Si Atari existait encore, on en serait à l’Atari 166400. Donc dans la présentation, il est dit que cette compil’ est composée de jeux indémodables. Alors si, ils sont tout à fait démodables. Autant j’aime bien le rétrogaming, autant remonter à cette époque nous montre surtout qu’on pouvait se satisfaire de pas grand-chose et que l’imagination avait alors une place importante dans ce loisir. Le gameplay est, dans 80% des cas, atroce. Il reste encore 20% des jeux, ceux qui ont les concepts les plus simples (comme celui illustré par l’image), qui peuvent encore fonctionner.

JPEG - 44.8 ko

Spencer, 6.99€. Quelle déception ! Je m’attendais à une simulation de Phil Spencer. Comment reprendre une marque, la Xbox, avec une image dégueulasse, et en faire quelque chose de très cool en utilisant des outils marketings, en balançant des jeux très cools, en achetant des studios très cools. Bref, en étant très cool. Et là, le drame. C’est en fait un jeu d’arcade dont le personnage principal ne ressemble pas du tout à Philou. Et qui est bien ordinaire. Il n’est pas cher (contrairement à Philou), c’est déjà ça.

JPEG - 75.7 ko

Call of Duty Black Ops 4, à partir de 69.99€, jusqu’à 129.99€. Carrément. Je dois sûrement me tromper, mais j’ai la sensation que tout le monde se fout de l’arrivée d’un énième Call of Duty. Ou alors c’est mon propre sentiment qui prend le dessus, tant je ne m’intéresse plus à cette saga depuis déjà de très nombreuses années. Quand j’ai entendu de jeunes joueurs appeler le jeu « Calle off », j’ai même pensé qu’on méritait que le réchauffement climatique continue et qu’on en crève tous. À noter que ça me fait exactement la même chose avec la sortie de Spiiiiiderman sur PS4. En tout cas, à la Rédaction d’Xboxygen, ça nous en touche une sans bouger l’autre. Quoique le mode Blackout semble intriguer les amateurs de Battle Royale de la bande.

JPEG - 167.6 ko

Guns, Gore and Cannoli 2, 12.99€. Ce titre nous raconte comment la mafia était en guerre en 1940. Au programme, de l’action, du fun, et surtout un titre qui tire son efficacité du multijoueur. Le premier était un peu confus et très court, le deuxième devrait corriger ces défauts. En tout cas ça vaudrait mieux. Sinon j’envoie Mario péter les genoux des développeurs.

JPEG - 223.5 ko
Événement Xbox Live

Accueil > News

4 reactions

Yannick64

13 oct 2018 @ 14:16

Bon ben voilà quelqu’un qui dit à tout le monde ce que je ne cesse de répéter à mon chat tout seul chez moi à propos de « Calle off »... C’est bon de se sentir moins seul… :-)):-)):-P:-P

avatar

Toanui

13 oct 2018 @ 20:32

Pourtant hier soir, 14 de mes amis sur « calle of ».. 5 sur fifa 19 et 6 sur horizon 4. 0 sur pubg, 2 sur fortnite. Comme quoi ça laisse pas insensible et il est parti pour (très) bien se vendre !

avatar

Mr Moot

13 oct 2018 @ 21:02

Toanui les stats perso ça vaut pas grand chose.. chez moi c’est majorité d’amis sur FH4 et 2 sur CoD. Ça reste un monstre des ventes, mais quand ils « bident » ils se vendent beaucoup mieux que la grosse majorité des sorties

avatar

Toanui

13 oct 2018 @ 21:45

Après, j’ai beaucoup d’amis qui sont des joueurs quasi exclusifs de fps(et tps du coup pour fortnite/pubg). En gros ils ont tous basculé sur call of. Après ça veut pas dire qu’ils y resteront ^^ Par contre j’ai eu l’impression que ça nivelé le niveau de pubg vers le bas, j’ai fait 3 top 1 solo en 6 parties..!