Forza Horizon 4 : nos impressions manette en main et infos détaillées

«Garanti sans sortie de piste» le 12 juin @ 11:152018-06-12T11:30:15+02:00" - 1 réaction(s)

Playground Studio est fier de pouvoir proposer la Grande Bretagne comme terrain de jeu à Forza Horizon 4. Pour expliquer en quoi le prochain épisode de la série était particulier dans leur cœur et leur a apporté un nouveau challenge technique, Ralph Fulton, le directeur créatif UK du jeu, a pris la parole auprès de IGN.

De l’importance des détails…

Le système de capture de ciel de Forza Horizon 3 a été appliqué à cet opus dans le but de rendre au mieux justice aux différentes ambiances du pays, d’Édimbourg aux villages de Cotswolds, du nord de l’Écosse à l’ouest de l’Angleterre et le Lake District. Des personnes étaient assignées à plein temps dans ces différents endroits du pays à la collecte de photographies pour, au total, rassembler pas moins de 1.5 terabytes de données. Alors que pour Horizon 3, seule la saison de l’été avait été capturée, le processus était bien plus ambitieux sur cet épisode dans la mesure où les inclinaisons du soleil ne sont pas du tout les mêmes en fonction des saisons. Pour rendre les changements en temps réel les plus réalistes possibles, il s’agissait aussi de rendre au mieux les ombres plus longues selon les saisons ainsi que le volume de nuages plus dense qu’en Australie. C’est en cela, ainsi qu’avec les altérations de couleurs des paysages et d’états des routes et terrains, que Playground arrive à créer quatre ambiances totalement différentes au point de parler de quatre maps différentes. Les saisons seront en roulement toutes les semaines de notre année réelle en résumant chaque saison à une semaine. Le cycle jour/nuit, lui, ne sera pas basé sur du temps réel, comme auparavant.

Ce ne sont pas que la météo et les jeux de lumière qui changeront au fil des saisons mais tout aussi l’écosystème. Les moutons seront plus ou moins velus selon les saisons de tonte (ce ne sont pas les seuls animaux présents, bien sûr et rassurez-vous, on ne pourra pas les écraser), la végétation et les champs proposeront des variations crédibles eux aussi. Le vice est poussé au point que tous les arbres ne réagissent pas de la même manière en fonction de l’humidité du sol et de leur santé. La neige (compacte ou poudreuse) et le gel, la boue (sèche ou humide), entre autres, seront des variations bien visibles ayant un impact sur le gameplay - cela affecte les pneus et donc l’adhérence au point même que de passer dans une rivière avec son courant perturbera les véhicules - mais aussi sur l’environnement sonore. Les oiseaux, les insectes, mais aussi les sons de la ville d’Édimbourg de jour comme de nuit ont été captés au mieux pour accentuer les différences d’ambiance.

« Nous nous sommes rendus compte qu’à chaque fois que l’on regarde la Grande-Bretagne dans son ensemble, tout change le mois suivant. Si nous n’avions pas réussi à reproduire toutes ces saisons, je ne pense pas qu’on se serait sentis en Grande-Bretagne. Créer un simple portrait du pays n’aurait pas donné l’impression de se trouver dans celui-ci. »

…au service de l’expérience.

Tout cela n’a pas apporté que des changements sur la conduite et le rendu mais aussi sur le contenu disponible dans le jeu. De nouveaux événements et éléments saisonniers seront proposés au fil de la progression du jeu au point que Playground appelle Horizon Stories le mode de jeu principal. Il est voué à mettre en scène le festival Horizon sur 365 jours. Autre nouveauté, il n’y a plus de drivatar mais bien 72 joueurs qui prendront part à la session de jeu de chacun via un mode en ligne mondial partagé. Toutes les données de changements environnementaux sont donc synchronisées entre tous les joueurs. S’il pleut, tout le monde le voit en même temps. Pour autant, le jeu ne nécessite pas de connexion obligatoire et les drivatars reprendront leur place habituelle si on le souhaite. Le jeu peut-être mis en pause et le mode photo reste accessible en tout temps. Pour éviter de se faire pourrir ses parties durant des épreuves par des autres joueurs, chaque utilisateur sera un ghost dans les autres parties, sauf pour nos amis ou les personnes d’un groupe de jeu. Ainsi, jusqu’à 6 joueurs peuvent participer aux activités qui seront proposées.

Pour remercier la fidélité des joueurs, du contenu additionnel sera implémenté au fur et à mesure de l’année à la manière d’un jeu en tant que service. Le contenu nouveau sera implémenté toutes les heures, tous les jours et toutes les semaines. Ce système est appelé Forzathon Live. Il invitera 12 joueurs à se lancer dans des défis pour tester le talent des pilotes. L’exemple de détruire certaines choses comme des panneaux de danger ou réaliser des figures de pilote en équipe est mentionné, et des crédits sont à la clé en guise de récompense. Ils pourront être dépensés dans le Forzathon Shop. On peut, par exemple, acheter un chalet à Édimbourg, des entreprises qui rempliront des services ou des équipements pour customiser son pilote. L’intérêt de ces objectifs variés se situe dans le fait qu’ils rapportent à tous les joueurs tout en laissant la liberté à chacun de jouer comme il l’entend, en faisant des courses, du tuning ou bien d’autres choses.

« J’ai fait un tas d’interviews après le lancement, et à chaque fois, on me posait la question suivante : « Comment pouvez-vous faire mieux ? » Je suis sûr que nous ferons mieux ! »

Vous pouvez retrouver ci-dessous les impressions de JCC et Tomchoucrew qui ont pu essayer le jeu au Microsoft Theater.

Forza Horizon 4

Accueil > News

Forza Horizon 4

Forza Horizon 4
PEGI 0

Genre : Courses

Editeur : Microsoft

Développeur : Playground Games

Date de sortie : 02/10/2018

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

1 reactions

avatar

Mr Moot

12 jui 2018 @ 11:55

Je trouve que sur le papier, c’est vraiment balèze ! Franchement je n’ai pas autant joué au 3 que ce que j’aurai voulu,pas plus intéressé que ça par le 4, enfin avant son annonce. Des bonnes idées, et surtout des réponses aux problèmes créés parle coté mmo : Possibilité de jouer offline, et ghosts pour éviter les collisions intempestives. Bien joué.