EA va lancer son service de streaming de jeu d’ici 2020

«Microsoft : partenaire tout trouvé ?» le 15 novembre 2017 @ 13:402017-11-15T14:55:02+01:00" - 6 réaction(s)

Il semblerait qu’Electronic Arts se prépare à se lancer dans le service de streaming de jeu vidéo. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Blake Jorgensen, responsable financier d’une conférence à San Francisco cette semaine.

Ce qui est intéressant, c’est que ce service sera lancé avec un « partenaire ».

Je pense que vous verrez une offre commerciale probablement dans les 2-3 prochaines années de notre part avec un partenaire.

L’une des problématiques soulevées pour lancer ce genre de services est celle des data centers et de leur nombre. Ça n’aurait pas été possible correctement il y a quelques années encore mais avec les investissements massifs de Microsoft, Amazon, Facebook, Google et Apple dans ces équipements, EA pense que c’est maintenant le bon moment pour lancer son offre.

Phil Spencer avait déjà indiqué lui aussi que Microsoft pourrait lancer un service de jeu à la demande qui permettrait de jouer sans forcément avoir de console physique à la maison, et que ça pourrait se faire d’ici 2020 également.

Microsoft est l’un des principaux leaders dans le domaine du cloud computing (Amazon est en tête) et on pourrait ainsi imaginer que ce soit le partenaire d’EA sur son futur service puisque les deux sociétés se sont déjà entendues pour lancer le programme EA Access qui permet de jouer à une sélection de jeux EA moyennant un abonnement mensuel, et ce uniquement sur Xbox.

Blake Jorgensen est conscient que la vitesse de connexion des joueurs n’est pas la même partout dans le monde et qu’il s’agira certainement d’une problématique à traiter à l’avenir. Il pense alors que ce type de service ne remplacera pas les consoles physiques, du moins pas pour l’instant.

Il va sans dire que plus les infrastructures seront là, et plus la fibre se déploiera, plus ce genre de services risque d’émerger. Sony dispose déjà du PlayStation Now et il ne reste plus qu’à patienter avant l’arrivée d’autres services du genre.

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

6 reactions

Dhusara

15 nov 2017 @ 18:20

Logique, après la dématérialisation du software on aura la dématérialisation du hardware. La technique va permettre de se passer d’une carte graphique à 800€ au profit d’une petite box à 50€ connecté à internet. Ca marquerait d’une part la fin totale du piratage sur PC, mais aussi le contrôle total des jeux par les éditeurs.

En tant que joueurs il faut juste espérer des tarifs avantageux.

killkuter

15 nov 2017 @ 19:14

mouai perso je ne suis pas convaincu, pas d’internet pas de jeu, microcoupures = lag pour des jeux même solo. Obligation d’avoir la fibre avec 50Mbits minimum pour bénéficier de 4K 60FPS. Interférence sur le débit en fonction des autres membres du foyer. Certains trouve cher une One X à 500€ mais sur ce genre de truc ça serait un abonnement mensuel 30€ / mois ? Quid de la rentabilité pour le joueur... Je préfère dépenser dans une console physique qui pourra être revendu en occasion que d’avoir un abonnement personnellement.

avatar

phoenixbeef

16 nov 2017 @ 07:05

ça va vraiment dépendre du forfait.

Rawmaster

16 nov 2017 @ 17:48

1/ En 2020 ils pourront lancer leur service mais ce sera comme le coffre EA Access aujourd’hui : des jeux sortis depuis 10/12 mois. Ca ne sera pas pour les nouveautés !

2/ On parle bien d’un service, donc qui cohabitera avec des consoles encore physiques.

3/ Le tout dématérialisé on en est encore très très loin car la condition sine qua non c’est le tout Fibré !

Et je peux vous dire que le tout fibré on en est encore très très très loin. Donc les consoles physiques ont encore de nombreuses générations devant elles, il y aura une longue période de cohabitation car les éditeurs et constructeurs ne pourront pas se permettre de perdre des parts de marchés sur des joueurs non Fibrés.

Alors rangez vos peurs et arguments au tiroir, et profitez du jeux vidéos tant que vous pouvez ! :-))

killkuter

16 nov 2017 @ 17:55

@Rawmaster : Sony l’a déjà mis en place avec son PSNow, c’est d’ailleurs pour ça que microsoft riposte car Sony s’attaque au monde du PC aussi pour le coût

Rawmaster

17 nov 2017 @ 08:25

@killkutter

On parle de EA la... pas de Microsoft donc je vois pas le rapport. Sinon Nvidia aussi a lancé son offre si tu va par la. Mais je vous toujours pas le rapport puisque je répondais surtout aux inquiétudes du tout numérique. Jamais dut que ça se ferait pas...

Et au passage regarde un peu les catalogues de jeux dispo à l heure actuelle... c est pas des foudres de guerre pour être polie.

Encore une fois le jeux en streaming demande énormément en terme d’infrastructure côté serveur (hardware) et côté client (Fibre 1 Gbps). En réalité la solution hardware pour faire jouer 2 millions de joueurs en simultanée et pur streaming n’existe même pas ! Aujourd’hui il n existerait que des offres virtualisé individuelle pour répondre à la demande. Mais rien n est encore prévue pour jouer dans ces conditions ( lantence induite/input lag)

Donc encore une fois, pour jouer à grim fandango ça passe... mais pour le reste même à l horizon 2020, jouer à un BF en multi et streaming ?! Faut pas rêver... Alors de la à remplacer les consoles par des terminaux de streaming et que tout le pays soit fibré :-/:-|