Il était une fois...Virtua Cop 1 et 2

«Pandanslag» , - 7 réaction(s)

Le premier Virtua Cop est sorti en 1994 en arcade, avant d’être adapté sur Saturn l’année suivante. Virtua Cop 2, lui, est sorti en arcade en 1995, adapté sur Saturn en 96, en 97 sur PC, puis plus tard en 2000 sur Dreamcast et même en 2002 sur PS2 (dans une compilation regroupant les deux jeux).

Les deux jeux fonctionnent de la même façon, ce sont de bons vieux rails shooters proposant 3 niveaux avant la baston finale contre un boss très fâché. Le premier Virtua Cop, l’air de rien, était le premier jeu de shoot de ce type en 3D, et le second s’est démarqué par des graphismes nettement plus ambitieux. Dernière précision de taille, Virtua Cop se joue avec un flingue qu’on pointe sur l’écran pour abattre tous les gangsters. L’adaptation sur Saturn était excellente, une belle copie de l’arcade. Malgré leur âge, les Virtua Cop se révèlent toujours aussi efficaces, grâce à une science du timing sans équivalent. Oui, je sais, il y a aussi Time Crises, mais si je l’aime bien aussi, je ne lui accorde pas le même crédit que pour les jeux de Sega, maîtres dans l’art de ce rythme presqu’hypnotique de shooting à outrance.

Pour progresser sur ces jeux, il faut le cumul de plusieurs ingrédients. Le premier, c’est bien entendu une bonne dose de précision et de réflexes. Le deuxième, c’est une bonne mémoire pour anticiper l’apparition des ennemis. Enfin, le troisième, c’est une bonne condition physique, en particulier en arcade, où les flingues étaient fucking lourds ! Plus on avance dans le jeu, plus les “reload” en tirant en dehors de l’écran sont lents, plus il est difficile de lever le flingue, et plus on attend comme une bénédiction les micro-cinématiques qui permettent de se reposer le bras quelques secondes.

J’adore ces jeux. Sur toutes les consoles que j’ai eues, j’ai toujours acheté le flingue. Sur Saturn, j’en avais même deux, car c’est à deux, avec mon frangin, qu’on butait la racaille ou les zombies de House of the Dead. Alors qu’il n’y a que 3 niveaux, je crois bien qu’on a passé un temps infini sur les Virtua Cops. Au bout d’un moment, on le termine facilement, alors on invente de nouveaux modes de jeu. Le tir avec le flingue de travers comme dans Usual suspects. Le jeu avec un flingue dans chaque main. Et mon préféré : le duel. Dans ce mode de jeu, le tireur est obligé, après chaque tir, de « rengainer » et de « dégainer ». Pour simuler cela, ça passe par un reload en pointant le flingue en bas, et donc par l’obligation de jouer en one shot, tout en gérant une fatigue de bras grandissante. Celui qui ne joue pas surveille avec attention que le tireur respecte bien la règle. Et en général on est loin d’arriver au bout, vaincu par les crampes qui ne permettent plus d’être très précis.

C’était quoi la dernière machine proposant un flingue ? La PS2 il me semble, et il était pas mal du tout, même si je préférais celui de la Dreamcast. Je préfère jeter un voile pudique sur ce qui a été proposé sur PS3 avec inclusion du Moove. Trop peu précis, trop peu de sensations. C’est vrai que ça n’était pas donné, mais le résultat en valait largement la peine. Je ne sais pas trop pourquoi cela ne se fait plus. J’ai la sensation que cela fait partie de tous ces accessoires bannis car trop « casual » et donc peu considérés par les « vrais » joueurs. Il est vrai qu’il est difficile de faire plus casual qu’un flingue : on le prend, on pointe, on tire. Seulement voilà. Quand on ressort une vieille console avec son flingue, c’est toujours, toujours, toujours un succès. La simplicité, il n’y a que ça de vrai !

Accueil > News

Il était une fois

Il était une fois

Il était une fois vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un ancien jeu qui a été au cœur de l’actu au moment de sa sortie, et qui a été (injustement) oublié ensuite.

Les jeux vidéo ont une histoire, et nous allons vous la raconter.

7 reactions

electroforez

13 fév 2016 @ 17:23

Pareil, j’ai toujours bien aimé ces jeux : Virtua Cop, House of the Dead etc... Confidential Mission aussi était excellent, surtout son mode entrainement sur cibles qui proposait plein de modes super intéressants. Duck Hunt aussi :-)), un des jeu qui m’a initié aux plaisirs vidéo ludiques quand j’y pense |-).

Et sinon, concernant le fait que ces accessoires n’existent plus, n’est-ce pas du au fait des nouvelles technologies de TV (LCD, Plasma, etc...) qui ne permettent plus l’utilisation de cette technologie ? J’ai souvenir (je peux me tromper) que mes flingues ne fonctionnaient plus correctement du tout lors de la fin des écrans cathodiques...

S4DISTIC

13 fév 2016 @ 17:36

Oui très bon jeu d’époque, je me souvient avoir acheter la dreamcast avec house of the dead 2 et le pistolet après avoir joué sur borne d’arcade.

mika450

13 fév 2016 @ 17:42

moi j’avais house of the dead 2 sur la dreamcast on jouait moi et mon frére tout les jours et presque toute la journée, mais dommage qu’il y’a plus dépisode de ce jeux aujourdhui ni même de virtua cop, mais y’a eu quand même blue estate sur la one qui rapproche du genre

jmabate

13 fév 2016 @ 19:06

c’est ce que je reproche à sega pour la saturn ! de n’avoir quasiment compté qu’avec leurs ip arcade... ! pas des mauvais jeux, mais qui finalement, pour le prix de vente était clairement trop cher, pour seulement 2h de jeux max ! l’arcade à la maison c’est sympas un moment, mais les Gran tourismo, final fantasy 7, resident evil, tomb raider et bien d’autres ont clairement mis à plat l’image du jeux « insert coin ».

heureusement il y a quelques exceptions, mais quand je regarde ma collection de jeux saturn, la liste des jeux ne me rend pas nostalgique comme une Genesis !

Virtua cop et ses petit frères, sont des jeux sympathiques qui sont l’image d’une époque ! aujourd’hui dans la même veine je trouve que the order 1886 peut être assimilé au même genre !

Blondin

13 fév 2016 @ 19:58

Ah Virtua Cop 2...

Le premier était vraiment cool, le 2 encore meilleur. Après, c’est peut être parce que je les ai découvert en même temps ; un pote me les avait prêté avec le flingue, j’ai fini le premier une fois, et le 2 au dix fois.

D’ailleurs le 2 est toujours dans ma collection, mais étant donné que le gun ne fonctionne que sur un cathodique, ça perd quand même vachement de son intérêt :)

Jonyboy

14 fév 2016 @ 18:14

Une bien belle époque que je me remémore là ! J’ai poncé Virtua Cop 2 sur Saturn avec les potes, même si je n’avais qu’un seul flingue et qu’on se battait un peu pour l’avoir car autant dire qu’à la manette c’était pas ça... Quant à House of the Dead sur Dreamcast, la même, avec un flingue vraiment génial. Avec son petit VMU au cul il prenait un peu de poids, de l’équilibre, et une vraie gueule. Des heures et des heures véritablement ludiques avec ces jeux, quoiqu’en dise jmabate :-> qui semble confondre durée de vie et durée de « l’histoire »...

jmabate

14 fév 2016 @ 19:07

@ jonyboy : je ne confond rien :’-)) le jeux à une durée de vie illimité pour le simple plaisir de jouer (insert coin), mais payer un jeux 60€ pour 3 niveau fait en quelques heures...c’était les jeux Arcade A&M SEGA de l’époque ! manxtt superbike, daytona, sega touring car, virtua cop’n co, virtua athlète etc...des super jeux grâce à leurs gameplay et à leurs renom en arcade, mais qui dans le fond ne me correspondaient plus pour une console, même si j’ai house of the dead sur dreamcast :’-))

ce genre de jeux ne me rend pas nostalgique comme peut le faire les panzer dragoon, shining in the darkness, musha aleste, thunder force, landstalker, darksavior etc...;-)