Preview - Dirt 5 - Devenez le roi des Playgrounds

«» , - 0 réaction(s)

Codemasters avait donné rendez-vous en août pour les fans de DiRT 5 afin de leur révéler un dernier mode de jeu tenu secret. L’annonce avait de quoi faire saliver puisqu’on devait se préparer à découvrir “quelque chose d’énorme et de complètement frais pour la franchise” selon le Community Manager Chris Groves. L’heure du lever de rideau est arrivée. Le studio britannique est fier de vous proposer le mode “Playgrounds”, dans lequel vous devrez briller sur des parcours créés par la … communauté de joueurs. Nous avons été invités à découvrir ce nouveau mode de jeu via une version démo téléchargeable et le moment est venu de vous partager nos premières impressions.

Des défis et parcours variés et complémentaires

Déjà très riche de nombreux modes de jeu, présentés le mois dernier, en plus d’un mode carrière qui s’annonce intrigant, Dirt 5 continue de nous allécher avec cette nouveauté jamais vue dans un épisode de la série. Playgrounds introduit un concept déjà bien rôdé sur la franchise Trackmania et cherche à le retranscrire dans l’univers plus poussiéreux du rallye automobile et de ses déclinaisons.

Il sera donc possible de créer des défis et des événements dans des arènes construites selon nos soins et de les publier en ligne pour que tous les joueurs de Dirt 5 puissent les relever. Pour cette démo, les développeurs ont misé sur la Trinité. En effet, nous avons à notre disposition 3 types d’épreuves et 3 arènes différentes. Bon, l’Esprit saint s’est fait la malle entre-temps puisque les arènes se situent dans 2 localisations seulement. Au choix, nous pouvons opter pour l’ambiance tamisée mais bruyante du Stadium de Cape Town avec une arène petite (mais assez grande pour se faire plaisir) ou la terre ocre et le soleil de plomb du désert de l’Arizona qui propose une petite arène et une grande.

Concernant les épreuves, nous retrouvons du classique avec un zeste d’originalité. En premier, le Gymkhana fête son retour en grande pompe. On enfile sa combinaison, on mate la dernière vidéo de Ken Block et on essaie de l’imiter avec classe pour empocher le plus de points possibles dans un temps limité. Dans cette épreuve, les donuts, drifts et spins sont les figures vedettes. Le deuxième type d’épreuve porte le nom de Gate Crasher et consiste à traverser différents portiques/checkpoints le plus rapidement possible. Enfin le challenge Smash Attack introduit 3 types de ballons à percuter dans une course où l’enjeu est d’atteindre un total de points avec un chrono le plus faible possible. Taper une grosse boule bleue apporte 250 points, un cube vert seulement 100 points, mais fracasser une pyramide rouge inflige une pénalité de 5 secondes qui s’ajoute au temps de parcours. Finalement, nous avons 3 épreuves possibles très complémentaires et bien choisies.

Le huitième jour, Dieu créa un parcours d’enfer pour punir nos ego

L’éditeur de circuits à notre disposition est dans l’ensemble très simple d’utilisation et assez complet. Les développeurs n’ont pas encore acté définitivement le design et l’ergonomie finale mais c’est déjà réussi. Nous avons le choix de différents sols pour jouer sur l’adhérence des voitures, tremplins, obstacles tels des bus, containers, grilles et autres matériaux pour les parcours de vitesse, zones de spins ou de donuts pour le gymkhana, etc.

Malheureusement notre premier terrain de jeu fait maison n’est pas suffisamment ludique pour oser le publier. Le test possible du parcours, disponible à tout moment de la création, ne s’est pas révélé concluant. Néanmoins, avec plus de temps et de pratique, nous sommes certain de pouvoir à l’avenir proposer un playground digne de ce nom et espérer qu’il devienne populaire via un système de notation (pouce vert) proposé à la fin de chaque épreuve.

Heureusement, de nombreux challenges dignes d’intérêt sont déjà disponibles dans la démo. Le créateur TheKickAssDuke nous sert sur un plateau ses meilleures réalisations et nous permet de comprendre toute la richesse des possibilités de construction pour chaque épreuve. Et nous pouvons le dire, noir sur blanc, c’est un plaisir intense. Cependant, certains tableaux sortent tout droit de l’Enfer. Imaginez un gymkhana où la moindre erreur vous fait chuter de … 50m de hauteur et une course contre la montre où vous enchaînez sauts dans un cerceau de feu, passages millimétrés dans des containers étroits qui rayent vos rétroviseurs et épingles plus tortueuses qu’un tire-bouchon. Pétage de plomb garanti. Dès lors, on peut recommencer une tentative en moins de 5 secondes pour la cinquantième fois ou on peut quitter le parcours, la tête basse en maudissant sur cinq générations le créateur sadique. Ce ne sont que deux parcours parmi des centaines qui seront publiés par les joueurs après la sortie du jeu. La seule limite de ce mode étant l’imagination et la créativité, autant dire qu’il n’y en a pas. Comme souvent, les filtres permettront de trouver son bonheur et de faire ressortir du lot les meilleurs playgrounds.

Enfin, sachez que chaque défi possède un classement mondial en ligne, une motivation supplémentaire pour persévérer et tenter de se hisser au sommet du classement sur vos parcours préférés.

Conclusion

Codemasters avait bien caché son jeu. Si nous étions déjà aguiché par les nombreux modes de jeu de Dirt 5 présentés ces dernières semaines, nul doute que le nouveau mode de jeu Playgrounds, intéressant et super fun, devienne très populaire et risque fort de nous scotcher très longtemps dans notre siège baquet. Si certaines créations de joueurs seront nulles à braire, d’autres nous emmèneront au septième ciel. Les amateurs de vitesse ou de technique trouveront leur bonheur. DiRT 5 avec son style arcade assumé s’annonce prometteur et très divertissant. Nous avons hâte de tester dans les moindres détails la bête à quatre roues qui sortira le 16 octobre 2020 sur Xbox One.

Accueil > Focus > Previews

DiRT 5

PEGI 0

Genre : Courses

Editeur : Codemaster

Développeur : Codemaster

Date de sortie : 06/11/2020

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, PC Windows