On a joué en coop à Battletoads sur un canapé, notre avis musclé après 2 niveaux

«Pimple my Rash» , - 3 réaction(s)

Enfin jouable, le reboot de Battletoad était l’une des stars du X019 avec le seul stand sur canapé et un emplacement juste à la sortie du Xbox Store. Il faut dire aussi qu’avec ses 2 statues de Rash, le jeu passait difficilement inaperçu. C’est donc confortablement installé sur un canapé que nous avons pu essayer Battletoads, avec pas mal de vieux souvenirs de la version 16 bits.

JPEG - 455.9 ko

« Crapauds de combat » met à nouveau en scène Rash et Pimple, avec Zitz le petit nouveau. Les 3 compères se retrouvent dans une sorte de monde post-apocalyptique mêlé de références cyberpunk avec beaucoup de couleurs flashy, des environnements urbains crados, des poubelles, des méchants bien laids… bref, rien d’original ni d’exotique. Le gros point fort du jeu saute immédiatement aux yeux : les différents personnages montrent de superbes animations qui rend le spectacle assez grandiose. Nos héros enchaînent les formes rigolotes selon les coups donnés et les combos placés. La palette de mouvement est plutôt variée et change selon le crapaud. Coïncidence, le gros défaut constaté ici saute lui aussi immédiatement à la tronche : ces animations, aussi chouettes soient-elles, pourrissent la lisibilité des combats et on se retrouve régulièrement à ne plus rien comprendre à tout ce binz.

Avant d’écrire cette mini preview, j’ai relancé le tout premier Battletoads grâce à Rare Replay et constaté plusieurs choses assez flagrantes. Le rythme était très dynamique à l’époque, très différent des Street of Rage ou Double Dragon. Le level design n’était pas vraiment plat et proposait quelques phases de plateformes avec un 2e niveau en scrolling vertical par exemple. Dans ce nouveau Battletoads, le rythme est lent. Très lent. Aussi lent que James May. Les déplacements et mouvements de nos crapauds prennent des plombes, même avec le dash et le saut. Le niveau de la démo était sans saveur et plat, peut-être pour faire office de tutorial mais quand même. Heureusement que les animations donnaient un peu de piquant visuel mais, comme expliqué plus haut, elles rendaient aussi la jouabilité brouillonne et il était difficile de voir sur qui on tapait. Le niveau s’est clôturé sur un combat de boss assez rigolo mais une nouvelle fois bordélique à cause du trop plein de mobs à l’écran. Heureusement, le jeu est resté fluide en toute circonstance.

JPEG - 313.3 ko

Le 2e niveau se jouait en moto à gravité zéro comme dans les anciens. Cette fois, la progression du parcours se fait comme un jeu de course classique avec la route face à nous. Cette phase est très rapide et a mis nos réflexes et nos nerfs à rude épreuve (nous nous sommes d’ailleurs vite fait remarquer par nos rires rageux). Le rythme contrastait agréablement avec le 1er niveau de beat them all, mais n’était pas sans défaut pour autant. Nous avons parfois constaté des réapparitions incohérentes à un check point, au point de ne plus savoir qui contrôle qui. L’autre point énervant est cette inertie dans les mouvements de la moto. Il était très difficile de faire un changement de direction par pur réflexe et éviter un mur ou un trou. Cette physique idiote oblige le joueur à progresser au par cœur et rend certains passages presque impossibles si on n’a pas déjà échoué plusieurs fois dessus. Ajoutez à cela des hit box difficiles à évaluer et vous comprendrez notre douleur pour terminer ce niveau.

La vidéo ci-dessous montre le 1er niveau (et le début du 2) que nous avons pu essayer.

Accueil > Focus > Previews

Battletoads

Battletoads
PEGI 0

Genre : Action/Beat them up

Éditeur : Microsoft

Développeur : Microsoft

Date de sortie : 2019

Prévu sur :

Xbox One

3 reactions

Blondin

19 nov 2019 @ 11:59

Dans ce nouveau Battletoads, le rythme est lent.

C’est ce qui m’avait déjà dérangé dans les premières vidéos, je trouvais le rythme un peu mou, un comble pour un BTA (ou pour un Battletoads). J’espérais que ce soit revu par la suite, mais j’ai l’impression que ça n’a pas été le cas. Dommage, pour le reste le truc me plaît pas mal.

lacrasse

19 nov 2019 @ 12:20

Sûrement pas un grand jeu, mais ça l’air sympa à deux, ça peut le faire

jm ysb

19 nov 2019 @ 14:53

pas aimé battletoads sur Snes à l’époque !

un metling pot des jeux de l’époque (golden axe, shinobi, ghouls and ghost, mikey) mais avec une DA pas très classe. seul les niveaux des cartes avec le reflet au sol et le scrolling parallaxe des damiers m’avaient impressionné.

là sur cette vidéo, je trouve que ce n’est pas vendeur et comme vous le remarquez, le jeu est très lent. le mode 50hz des années 16 bit peut être ? il faut passer au 60Hz !