Preview E3 - Battle Chasers : Nightwar

«Plateau RPG» , - 0 réaction(s)

Dans les couloirs de l’E3, nous avons parfois l’occasion d’aller tester des jeux dont on parle moins ; c’est l’occasion pour nous de nous rafraichir les idées, loin des AAA hyper médiatisés. C’est ainsi que je suis allé voir une courte présentation du projet Kickstarter Battle Chasers : Nightwar, du studio Airship Syndicate, un JRPG inspiré de la BD éponyme, censé terminer l’histoire.

Monopoly chasers

L’univers du comic de Joe Madureira prend place dans un environnement arcane punk. Le mana s’épuise, et c’est mal. Pour parer à cela, vous aurez à votre disposition jusqu’à 6 héros que vous déplacerez librement sur une sorte de plateau avec des cases. Chacune de ces cases correspond aux points d’intérêt du plateau : un affrontement, un trésor, etc. Les dongeons générés aléatoirement seront probablement les lieux les plus intéressants à visiter puisque c’est là que vous aurez l’occasion de mettre en œuvre les capacités de votre équipe avec stratégie. Un ennemi se dresse sur le chemin, il semble fort. Évitez-le en utilisant la capacité étourdissement d’un de vos personnages et passez votre chemin. Il est à votre portée ? Choisissez un personnage dans votre équipe de 3 qui peut passer à travers les pièges, attirez le vilain, dressez un mur de flammes sur le piège, et étourdissez cet impudent quand il arrive dans la zone que vous avez ciblée. Une fois réveillé, il viendra vous attaquer, déclenchant un combat avec une barre de vie amoindrie.

Final chasers

Les combats, en tour par tour, se présentent comme un Tales Of, vus de côté, et utilisent les mécaniques des vieux Final Fantasy ou de Divinity avec la gestion de l’initiative et des tours de chaque belligérant. Beaucoup moins fluide qu’un semi tour par tour, ou même qu’un système de combat sans tours, évidemment, mais bigrement plus tactique. Les points d’action par personnage sont en fait représentés par le mana, qui s’épuise quand on fait des actions qui en utilisent. Il est possible d’accumuler du mana au-delà de la jauge ; appelé overcharge, lui n’est disponible que le temps du combat, en réalisant des actions physiques par exemple. Parallèlement, une zone de burst se remplit pour votre équipe ET vos assaillants ; chaque niveau sur les 3 maximum permet de déclencher une attaque spéciale pour un joueur de votre groupe.

Bastion chasers

La première chose qui retient l’attention et fait qu’on a envie d’aimer le jeu, c’est sa direction artistique. Vu du dessus comme un Diablo, ce n’est pas là que se trouve l’originalité, mais dans le dessin coloré et les applats qui composent les écrans. Assez proche du style de Bastion, on se sent bien rien qu’en regardant l’écran, avec des couleurs chaudes et claires. Les personnages sont fidèles à la BD et ont chacun un look qui les différencie facilement. Le tout est vraiment agréable à l’œil, je suis tombé sous le charme.

Chasers Lain

Une DA réussie et un système de jeu qui reprend grosso modo des mécaniques éprouvées de titres n’ayant plus à faire leurs preuves, il n’en fallait guère plus pour piquer ma curiosité. Si Battle Chasers : Nightwar ne promet pas forcément une originalité hors du commun, il pourrait toutefois bien ensoleiller vos mornes soirées d’automne ! Verdict prochainement, puisque le jeu sort le 3 octobre de cette année sur Xbox One, PS4, Switch et PC.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2173.jpg?1498552766

Accueil > Focus > Previews

Battle Chasers : Nightwar

Battle Chasers : Nightwar

Genre : Action RPG

Editeur : THQ Nordic

Développeur : Airship Syndicate

Date de sortie : 03/10/17