Preview - Hololens, on a testé la réalité augmentée de Microsoft

«Le futur ?» , - 12 réaction(s)

L’agent de L’UNSC me fait signe d’avancer jusqu’à une jolie doctoresse qui examine rapidement mes yeux et qui me remet une carte avec ce qui doit, j’imagine, correspondre à mon score. Je sais que je suis là pour me battre, mais je serais bien resté un peu plus longtemps en compagnie de la blonde oculiste. Mes compagnons d’armes sont avec moi, un peu nerveux, mais tous nous sommes impatients d’en découdre. Enfin, la porte s’ouvre et nous avançons. Là, un sergent nous demande sèchement de nous asseoir, et nous appelle 1 à 1 pour nous faire porter un nouveau type de casque. L’Hololens ils appellent ça. Si ça peut nous permettre de gagner la guerre, pourquoi pas. En attendant, après l’avoir correctement mis, on constate qu’il est léger et on l’oublie très vite.

Image officielle, mais c
Image officielle, mais c'est vraiment comme ça

C’est mon tour d’y aller. Dans le couloir j’attends les instructions, et je vois apparaitre un marqueur bleu à 20 mètres, suspendu dans les airs. Je m’en approche et la distance affichée se réduit. On m’invite alors à suivre la première partie du briefing. Sur le mur, je regarde à travers un hublot et je vois un vaisseau flotter dans l’espace. J’aurais pourtant juré que c’était juste un mur ! Puis je prends place autour de la salle de briefing. En son centre, une table octogonale d’où surgissent des images. Les ennemis nous sont présentés, le lieu que nous allons devoir défendre... Et tout cela avec un effet de profondeur suffisamment précis pour qu’on puisse bien se rendre compte des volumes et des proportions. Une fois le briefing terminé, nous décidons de reprendre nos bons vieux casques avant de partir au combat.

Voilà donc, en quelques lignes, l’expérience que j’ai vécue en compagnie de quelques autres. Essayer Hololens est une véritable expérience, et surtout la réponse à la question qu’on s’est tous posée en voyant des vidéos de présentations : « est-ce que ça marche réellement ce truc, ou bien n’est-ce pas un peu un effet d’annonce un peu bidouillé en présentation ? ». Sur ce que j’ai vu, la réponse est évidente : oui ça marche, et non, ce n’est pas encore aussi impressionnant que ce qu’on a vu pendant la conférence. En effet, les hologrammes présentés n’étaient pas persistants : impossible de se déplacer pour les regarder de dos. C’est plus une projection fixe faite à un endroit précis, avec lequel nous ne pouvions pas interagir. En d’autres termes, c’est plus un spectacle que nous avons vu que quelque chose d’immédiatement applicable dans un jeu, et on sent bien qu’on est au début du produit.

Mais par contre, quel spectacle ! Le résultat est grisant. Les hologrammes se fondent avec harmonie dans le décor, les volumes sont impressionnants, la profondeur saisissante. On ne peut pas s’empêcher de trouver ça un peu fou alors qu’on suit le briefing proposé. La définition de l’hologramme est suffisante pour lui donner du corps et une crédibilité immédiate, et le fait qu’on ne soit pas avec un casque fermé renforce cette impression de réalité. On garde le contact avec notre environnement, et aussi, surtout, avec les autres. En fait, on a l’impression d’être dans un de ces films de SF qu’on peut voir au cinéma. Avec Hololens, on pourrait jouer aux échec de Star Wars par exemple.

En vrai, l
En vrai, l'effet de profondeur est ouf !

Nous avons également pu essayer divers casques de réalité virtuelle sur le salon, et il y a des choses très bien, mais je crois qu’il ne faut pas chercher à comparer les deux types de casques. Ils ne jouent pas sur les mêmes atouts. Pour l’oculus et ses copains, l’immersion vient de la privation des sens de la vue et de l’ouïe, les remplaçant par autre chose. De cette façon, on peut arriver à des résultats stupéfiants, car s’affranchissant totalement de l’environnement. A l’inverse, Hololens s’appuie sur l’environnement, et mise sur expérience moins individuelle puisqu’on garde le contact avec les autres personnes présentes. On ressent de ce fait moins la perte de repère propre à l’oculus, qui pour certains n’est pas très agréable et donne un peu le tournis. Suivant sa sensibilité on ira peut-être plus vers une solution qu’une autre, loin de moi l’idée de les opposer. Des applications sur Oculus sont inenvisageables sur Hololens, et inversement. Personnellement, je pense qu’Hololens a un grand potentiel et des utilisations possibles multiples.

A noter que cette démonstration, comme vous l’avez compris limitée, était la seule accessible, et encore à peu de personnes. Mais ce que nous avons vu pendant la conférence, avec Minecraft joué en hologramme sur une table basse, existe réellement... Nous savons qu’au moins un grand média y a eu accès. J’en suis très jaloux, mais rien que le fait de savoir que cette démo existe réellement me donne encore plus d’espoirs dans ce produit. Dans un an, il y a fort à parier qu’on en verra à nouveau beaucoup plus. En ce qui me concerne le rendez-vous est déjà pris.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1587.jpg?1551047155

Accueil > Focus > Previews

12 reactions

Mr Moot

22 jui 2015 @ 19:06

On est pas encore au stade de la commercialisation, mais ça à l’air prometteur, et comme ce n’est pas réservé aux jv, ça a pas mal de chances je pense.

Ferez nous un petit dossier sur les différents casques VR ? Morpheus donne-t-il un résultat convaincant ? Savez vous si MS prévoit plus que l’espèce de gaming room avec Occulus ?

Rone

Rédaction

22 jui 2015 @ 19:37

Malheureusement je n’ai pas eu le temps d’essayer Morpheus, il faut dire que les jeux présentés ne m’ont pas vraiment fait envie. A priori j’ai eu tort, car j’en ai entendu du bien... Un peu comme on a entendu du bien de divers modèles, pour tout dire, surtout parce que tout ça est nouveau à mon avis. On a essayer quelques trucs cools, mais tout cela est un peu frais, et relève pour l’instant un peu de l’attraction pour jouer une dizaine de minutes.

Essayer tous les casques présents nous aurait pris trop de temps, on verra ça peut-être l’année prochaine quand il y aura des choses plus convaincantes et plus « mûres ».

Mr Moot

22 jui 2015 @ 19:47

Merci d’avoir été si prompt !

lacrasse

22 jui 2015 @ 19:56

Pourtant je suis pas réfractaire a de nouvelles choses, j’ai bien acheté Kinect 360,j’ai celui de la one, j’ai acheté une Wii,ect,ectet au final on a rien eux de vraiment époustouflant pour pas dire de la mer de..., mais tout ces casques, me font ni chaud, ni froid,

Mr Moot

22 jui 2015 @ 20:13

Lacrasse ça n’est pas vraiment comparable, tu compares des tentatives de remplacement de manettes avec un type d’interface.

lacrasse

22 jui 2015 @ 21:25

Pour moi, c’est à foutre dans le même panier, parce que pour l’instant y a pas de jeu vraiment développé pour, non c’est et ça restera du gadget pour le moment.... on verra ça dans peut-être deux ans, si ça arrive vraiment à percer,

jmabate

22 jui 2015 @ 22:58

une idée du prix ? je ne suis pas emballé ni part la VR ni part hololens, mais j’aimerai savoir à titre informatif quel serait le budget à prévoir pour ce genre de gadjet !

Shane Vendrell

23 jui 2015 @ 01:21

Minimum 400€ ;-)

Jonyboy

Rédaction

23 jui 2015 @ 01:27

Super content que t’aies pu le tester et de pouvoir lire ton ressenti. Je pressentais bien que cela ne pouvait pas être aussi bluffant que les démos live qui en ont été faites, mais je me demandais dans quelle mesure on s’en éloignait. Apparemment ça fonctionne et ça fait son effet, déjà pas mal pour un premier système d’une nouvelle technologie ! C’est même très fort quand on y pense ! #QueDevientBonaldi :-)) Merci !

Olve360

23 jui 2015 @ 09:57

Tellement prometteur comme techno ! J’ai vraiment hâte d’en savoir plus et de pouvoir en poser un sur mon front ^^ bon c’est pas pour demain... mais merci pour ce test !....veinard ! :p

12