FIFA 16 : nos premières impressions

«Révolution ?» , - 7 réaction(s)

Electronic Arts vient de préciser le contenu du nouvel opus de FIFA au cours de sa conférence à l’E3 2015 mais nous avons pu découvrir le jeu il y a une dizaine de jours à Paris avec la possibilité d’y jouer pendant quelques heures. De quoi se faire une bonne idée des évolutions apportées au gameplay. Oui j’ai bien dit « gameplay » car cette année l’essentiel des nouveautés se porte sur l’essence même du jeu.

Avant de pouvoir s’essayer au jeu, les producteurs Aaron Machardy et Sebastian Enrique se sont prêtés à l’exercice de la conférence afin de nous présenter l’ensemble des nouvelles features de FIFA 16 au niveau du gameplay. Les changements tiennent en trois grands points distincts à savoir renforcer la confiance en défense, contrôler le milieu de terrain et augmenter les moments de “magie”.

Le maître mot : la vista

Les défenseurs sont bien plus impliqués en défense
Les défenseurs sont bien plus impliqués en défense

Le premier aspect qui apparaît comme fondamental pour équilibrer le jeu réside bien sûr dans la défense qui était devenue un point faible de Fifa 15 ; ici, les modifications se matérialisent par la refonte complète du système de placement des lignes défensives. Les joueurs bénéficient d’une nouvelle intelligence artificielle qui leur permet de reconnaître les espaces dangereux et les pertes de balle. Ainsi, les défenseurs réagiront en fonction de la situation d’une façon plus réaliste. Si un espace se crée, un défenseur quittera son vis à vis pour le combler. De même que si ses coéquipiers perdent la balle sur une contre attaque, celui-ci reviendra rapidement en défense. Prenez ces améliorations et couplez-les à un nouveau système d’interceptions plus agressives et à un rééquilibrage de la vitesse des joueurs en fonction de leur possession du ballon ou non et vous obtiendrez là la défense la plus performante que FIFA ait connu jusqu’ici depuis l’intégration de la défense tactique.

Les visages sont maintenant plus détaillés
Les visages sont maintenant plus détaillés

Second aspect finalement central d’un match de foot : le contrôle du milieu de terrain. FIFA 16 vous obligera à faire appel à votre vista tel Andrès Iniesta au cours des matchs : les actions construites auront donc plus de chances d’aboutir que les percées solitaires. Pour encourager cette démarche, une nouvelle fonction entrera en jeu pour rendre plus effectives les passes directes. A l’aide de la touche LB, vous pourrez ainsi donner avec plus de précision la puissance désirée à vos transmissions. Mais attention à ne pas trop en abuser car si le joueur à la réception n’est pas prêt, ce sera la perte du ballon assurée. Les tacles ont eux aussi été revisités pour plus de réactivité et de précision sur l’attaque du ballon.

« mon petit bonhomme ! »

Lionel Messi toujours à l
Lionel Messi toujours à l'honneur

Enfin, le dernier aspect : la “magie”. Les développeurs désirent comme toujours vous faire sauter de votre canapé à la moindre action spectaculaire et vous faire vivre de la façon la plus réaliste l’expérience footballistique. Les gardiens de but ont été modifiés à cet effet et montreront bien plus de pugnacité dans la défense de leur cage, là où, dans Fifa 15, ceux-ci ne sautaient pas forcément. Un nouveau geste technique hérité de Leo Messi débarque aussi : le « no touch dribbling ». Ce geste caractéristique du petit argentin qui feinte l’adversaire sans toucher le ballon en jaugeant sa vitesse et les centres qui bénéficient quant à eux de plus de précisions ajouteront de la diversité à vos actions.

Le fond avant la forme

Les éclairages ont été retravaillés pour plus de réalisme
Les éclairages ont été retravaillés pour plus de réalisme

L’ensemble des modifications mentionnées représente un plus pour les aficionados du ballon rond. Il n’est pas sûr cependant que l’évolution saute aux yeux des joueurs moins avertis. En effet, la différence graphique avec son prédécesseur est vraiment mince. Des détails sympathiques comme l’ajout de la bombe de mousse pour l’arbitre, les célébrations avec le cameraman ou encore une amélioration des ombres et des visages ne permettent pas de voir le bond en avant tant attendu avec l’arrivée de la nouvelle génération de consoles. Au final, la grosse nouveauté réside dans l’intégration des équipes nationales féminines, une évolution positive mais avec un impact limité sur l’expérience. Une option FIFA Trainer, sorte de tutoriel interactif qui suggère les actions à faire en temps réel aidera les joueurs pendant les matchs. Fifa 16 est donc dans la lignée de ses prédécesseurs, très bon, mais se reposant sur ses lauriers en proposant évolutions bienvenues mais pas révolutionnaires.

Accueil > Focus > Previews

Fifa 16

Fifa 16
PEGI 0

Genre : Sport

Éditeur : Electronic Arts

Développeur : EA Sports

Date de sortie : 24/09/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

7 reactions

Casi

15 jui 2015 @ 23:21

J’espère pour eux qu’ils ont modifié La Défense si non je vais chez konami

avatar

bangy78

15 jui 2015 @ 23:27

@Casi cela semble le cas, globalement Fifa 15 est déja joli donc. attendons la Gamescom comme chaque années

djkeul

15 jui 2015 @ 23:28

Et les commentaire !!! 4 ans qu’on a les même !! ras le cul !!

avatar

II Blue x

15 jui 2015 @ 23:28

Personnellement, et sans aucun troll ou gueguerre, j’étais passé de Konami à EA sur FIFA 09, maintenant je pense que je vais faire marche arrière.

Chaque année je suis un peu plus déçu du gameplay de FIFA complètement arcade et de plus en plus au détriment de ce qu’est le vrai foot. Maintenant suffit d’avoir un joueur qui court hyper vite et technique et c’est gagné à base de Lb + Y, pour moi ça suffit comme ça, sans même parler du script des matchs...

Bref je laisse ce jeu aux joueurs de FUT, et j’espère trouver un jeu de football avec PES 2016. J’espère qu’il sera bon également car j’entends déjà du bien de PES 2015 sans y avoir touché pour autant.

Mais si les deux jeux s’avèrent mauvais au mois d’octobre je revendrai la galette pour me consacrer uniquement à Gears... :-)

daou

15 jui 2015 @ 23:53

J’espère juste que le jeu sera moins scripté car FIFA 15 est tout simplement ridicule. Le jeu de foot que j’ai le moins touché. Si seulement il y avait un vrai concurrent car retourner sur PES est inenvisageable pour moi.

avatar

II Blue x

16 jui 2015 @ 00:07

@daou Je voudrais pas te décevoir mais j’ai pu lire ailleurs que « l’idée du nouveau gameplay de FIFA 16 qu’EA SPORTS a voulu apporter est à la fois de rendre le jeu accessible aux nouveaux joueurs... »

Ca continue la descente de la casualisation.. :-/

SlyFox

16 jui 2015 @ 21:30

Le rendre accessible aux nouveaux joueurs = intégration du trainer pour épauler les débutants. Ce n’est pas de rendre le gameplay casual.