Assassin’s Creed Rogue : on y a joué, nos impressions.

«Shay bien ?» , - 0 réaction(s)

C’est lors d’une session en Behind Close Doors que nous avons pu assister à un Hands off de présentation et par la suite poser nos mains sur une démo jouable Xbox 360. Ici comble du fait, nous incarnons un templier, un véritable (contrairement à Haytham Kenway), qui fut assassin avant de changer de bord. Le point de vue est donc différent et c’est ce qu’Ubisoft veut mettre en figure de proue pour nous donner envie de replonger dans l’ambiance navale en Amérique du Nord quelques jours après la sortie d’Assassin’s Creed Unity. Rogue n’aura pas la chance de sortir sur les consoles nouvelle génération.

Templier’s Creed !

Milieu du XVIIIe siècle, le conflit entre la France et l’Angleterre fait rage en Amérique du Nord. Nous incarnons ici Shay Patrick Cormac et nous commençons la démo directement à la barre de son vaisseau, au maximum de ses capacités. La technologie et toute la structure générale de Black Flag sont clairement reprises : on retrouve très vite les automatismes acquis en contrôlant Edward Kenway. Graphiquement, il n’y a pas d’évolution frappante. Cette génération est en fin de vie, elle a encore des atouts, les développeurs exploitent les consoles de manière optimale, mais les mauvais points sont toujours présents, comme le clipping et l’aliasing, encore et toujours. Le fléau de cette génération…

un élan de fraîcheur aux tableaux de la licence

Pour ce qui est des nouveautés et autres évolutions, on les trouve notamment au niveau des paysages. En effet, trois zones distinctes seront accessibles ; elles ne communiquent pas entre elles donc ce n’est pas comme avec Black Flag qui propose une énorme carte entièrement ouverte, sans écrans de chargement entre différentes zones. Rogue propose en contrepartie différents environnements, ses trois régions se distinguent par leurs ambiances, leurs paysages et leurs météos. New York est une zone très urbaine, la River Valley est très verdoyante et composée de zones maritimes plus étroites où le conflit naval et terrestre entre Français et Anglais bat à plein régime et enfin le North Island qui apporte un élan de fraîcheur aux tableaux de la licence avec des montagnes glacées, des icebergs et autres aurores boréales.

La démo en détail

La version de démonstration à laquelle nous avons pu jouer se déroulait dans ce dernier environnement. Croiser des icebergs et se faufiler en éclatant des bouts de banquises est bien plaisant, cette nouvelle ambiance nous a plu et le charme opère. Comme Black Flag, la grosse partie de Rogue se trouve sur l’eau à bord de son navire. Les combats maritimes sont donc de retour, leurs qualités dans le précédent Assassin’s Creed étaient indéniables. Ici, c’est toujours aussi bon avec quelques ajouts comme la visée manuelle des petits canons, le remplacement des barils par de l’huile inflammable que l’on peut maintenant projeter derrière soi pour piéger son adversaire. Sur terre, pas de grand chamboulement comme on pouvait s’en douter. Les déplacements n’ont pas évolué d’un poil depuis Black Flag. La différence majeure réside dans l’arsenal avec le fusil de Shay. De plus, la démonstration live nous a permis de suivre la traque d’un assassin qui utilise tous les mécanismes que nous utilisions nous-mêmes dans les précédents jeux de la licence.

Rogue en folie ?

Cet Assassin’s Creed Rogue est clairement une refonte d’Assassin’s Creed Black Flag, beaucoup de questions se posent à nous aujourd’hui afin de mesurer l’utilité de ce jeu cantonné sur les machines d’ancienne génération au moment même où Unity s’accaparera toute la lumière sur next gen. Rogue a clairement beaucoup d’âme et nous présente un personnage mystérieux en la personne de Shay, l’assassin devenu templier qui navigue aux côtés d’un certain Haytham Kenway que les fans de la licence connaissent bien. Ainsi, outre le fait de consoler les joueurs qui ne posséderont pas encore une plateforme dernière génération, Rogue cherche à plaire et pour cela il peut compter sur des mécanismes très efficaces venant d’un excellent Black Flag, mais est-ce que ce sera suffisant ?

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1542.jpg?1407240029

Accueil > Focus > Previews

Assassin’s Creed Rogue

Assassin's Creed Rogue
PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Sofia

Date de sortie : 13/11/2014
Date de sortie XO : 20/03/2018

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Assassin’s Creed Rogue