Edito - L’E3 sous un autre angle

«Un peu vu de côté» , - 19 réaction(s)

Pendant l’E3, l’actu va très vite. Une news chasse l’autre, il y a beaucoup d’annonces, de trailers, de gameplay, et en fin de compte, quand on est sur place, on réalise qu’il y a pas mal de choses qui se passent sur le salon et dont on ne parle pas. Cela m’avait frappé l’année dernière, quand après une semaine en immersion je suis revenu en France et que j’ai regardé le traitement médiatique qui avait été fait du salon. Au moment où je rédige cet édito, je suis encore à Los Angeles (et il faut chaud, bordel !), donc j’ignore comment ce que nous avons vécu a été retranscrit, mais je voulais me pencher sur un certain nombre de choses qui, tout du moins j’en ai l’impression, ne sont que rarement traitées.

La première concerne les conférences. Depuis qu’elles ne sont plus professionnelles mais directement destinées au public, elles donnent l’impression d’être un résumé de ce qu’il y a sur le salon. Bien entendu c’est faux. Chez Microsoft, Gears of War n’était pas jouable sur le salon, mais seulement pendant un showcase. De même, Scalebound, pourtant exposé pendant la conférence, brillait par son absence. Chez Sony, si une place non négligeable était réservée à la réalité virtuelle, les autres titres n’étaient présentés qu’avec des trailers, les jeux n’étant jouables que par une sélection de médias. Il ne faut donc pas croire que ce qui est montré en conférence est réellement accessible, il y a un écart qui peut même être très important avec la réalité des stands.

Les stands, tiens, parlons-en ! Je ne vais pas tous les passer en revue, il faudrait cinq pages, mais pour ce qui est des constructeurs, celui de Microsoft était sans doute le meilleur du salon. Beaucoup de jeux jouables, et surtout une très grosse fréquentation. Les deux grands gagnants sont ReCore et Sea of Thieves, avec une file d’attente invraisemblable, mais tous les gros jeux ont connu un vrai succès. Le stand était clair, bien mieux agencé que l’année dernière, avec à nouveau une place importante laissée à des jeux indés de qualité qui ont bénéficié du succès général des gros titres. L’autre stand qui a connu le plus de succès, c’est Nintendo. Personne n’achète de Wii U, mais tout le monde voulait jouer à Zelda. J’ai entendu parler de 5h de queue… Du coup je ne l’ai pas essayé, et je n’ai pas pu entrer à l’intérieur du stand. Trop long ! Chez Sony, l’effet curiosité a bien marché pour la VR, avec un système de rendez-vous permettant de ne pas faire la queue pendant des heures. Une bonne idée, mais du coup l’impression sans doute fausse que cela n’a pas été aussi visité que cela. Sur le reste du stand, Gran Turismo avec de très beaux baquets trônait en bonne position en ne générant qu’une indifférence polie. Les gros jeux n’étant pas jouables, les files d’attente pour voir les trailers, longues le premier jour, sont devenues de plus en plus courtes les deux jours suivants, avec même un désintérêt affiché pour Days Gone. Ils ont peut-être fait une erreur de disposition dans leur organisation, car beaucoup de jeux indés ou plus modestes étaient là, dont beaucoup de choses très biens, mais les gens allant directement à la VR ou bien ne montrant pas un intérêt fou pour juste voir des trailers, les bornes se sont retrouvées peu fréquentées sur la moitié de la surface du stand. C’était cependant bien mieux que l’année dernière, où le stand Sony était l’endroit où aller pour respirer un peu sans être dans la foule. Et là, en me relisant, je réalise que je suis en train de dire que chez Sony, c’est moins bien que chez Microsoft, même si je parle des stands et non pas d’aspects qualitatifs. Je sens que je vais encore en prendre pour mon grade ! Mais bon, d’un autre côté je ne vais pas non plus inventer autre chose que ce que j’ai constaté de visu sur le salon, même pour me faire bien voir de tous ceux qui n’aiment pas qu’on dise quoi que ce soit qui n’est pas sympathique envers le constructeur dont ils sont actionnaires. Je ne vais pas me mettre à faire dans le virtuel...

La VR, justement, a sans surprise pris plus de place sur le salon. Il y a plusieurs fabricants de casques, donc autant de stands, et même sur des stands d’éditeurs tiers on retrouvait des démos diverses et variées. Les avis restent toujours aussi partagés. Si on peut voir des choses convaincantes, au moins visuellement, c’est encore uniquement sur des PC que bien peu de gens ont chez eux. N’étant pas passionné par ce sujet, et, je dois dire, pas vraiment convaincu, je ne peux pas vraiment en dire plus, si ce n’est que le porno s’est invité sur le salon. Par curiosité j’aurais bien jeté un œil, mais mon professionnalisme exacerbé m’en a empêché.

Revenons un instant sur les conférences. Vous vous souvenez du plantage d’Uncharted pendant la conférence Sony l’année dernière ? C’est exactement ce que personne ne veut voir en direct. C’est pour ça que des précautions sont prises, bien entendu. Pendant la conférence Microsoft, il n’a échappé à personne que John Carmack, avec son casque de VR sur le nez, ne bougeait pas du tout la tête en accordance avec ce qu’on voyait à l’écran. On additionne tout ça, et il en ressort un secret de polichinelle : les vidéos ne sont pas jouées en direct. Alors, arnaque ? Pas vraiment. En fait, les vidéos sont enregistrées avant les conférences, avec aux manettes les personnes qu’on va ensuite voir sur scène. C’est donc bel et bien du vrai gameplay qui est montré, même s’il n’est pas en direct. On peut tout de même avoir un doute sur cette méthode : en effet, quand on voit la séquence de gameplay de FF XV, où le joueur se plante en beauté, si cela n’est pas en direct, alors il est criminel de ne pas avoir recommencé l’enregistrement.

Pour terminer, j’aimerais revenir sur le lieu du salon en lui-même. Cette année, il ne faut pas le cacher, il restait beaucoup de place non utilisée. L’absence de gros éditeurs, préférant être en marge du Convention Center, est clairement préjudiciable à la portée de la manifestation. Si cela permet de facilement trouver des lieux sans rien où on peut se reposer, l’image que cela donne n’est pas extraordinaire, comme une désertion du lieu. Est-ce parce que cela est devenu trop cher pour les participants ? Est-ce parce que l’orientation plus grand public rend le business secondaire ? Je n’ai pas la réponse, mais je trouve cela assez préoccupant.

Ce positionnement du salon est ce sur quoi je vais conclure, car cette édition m’a donné l’impression d’avoir le cul entre deux chaises, et être installé sur une seule fesse de chaque côté, c’est être mal assis. D’un côté, il y a toujours cette volonté de faire de l’E3 un lieu de marché, avec beaucoup de rencontres entre concurrents, collègues, éditeurs, distributeurs et médias, et ce à une échelle mondiale. Mais alors, pourquoi en avoir fait un salon si ouvert ? Il y a beaucoup de monde dans le salon qui n’appartient à aucune de ces catégories, et cela rend les choses compliquées pour accéder aux jeux, ce qui reste tout de même l’élément fondamental dans la présentation d’un produit. A l’inverse, si l’E3 veut être un salon ouvert au public, alors pourquoi de grands éditeurs ou constructeurs ne montrent pas des jeux jouables, dans une logique de « show ». On nous a d’ailleurs souvent parlé de « show », alors que celui-ci n’est pas vraiment assuré. Je ne sais pas quelle est la meilleure direction à prendre, mais le fait de rester entre les deux me semble être la pire des solutions. D’ailleurs, et ce sera le dernier « E3 fact » de cet édito, les babes ont totalement disparu du salon, sauf, étrangement, chez Nintendo dont les critères de sélection des hôtesses est clairement évident.

Sans doute pour mieux patienter en attendant de pouvoir jouer à Zelda !

Accueil > Édito

Les Éditos

Les Éditos

Les réflexions philosophiques de notre cher Rone.

N’hésitez pas à réagir sur le forum !

Venez discuter sur le Forum Les Éditos

19 reactions

eRiG

26 jui 2016 @ 09:59

« le porno s’est invité sur le salon. Par curiosité j’aurais bien jeté un œil, mais mon professionnalisme exacerbé m’en a empêché. »

Bravo Rone... qui de vous cinq s’y est collé alors ? ;-)

jmabate

26 jui 2016 @ 10:08

je pense que c’est un tout ! depuis la perte de vitesse de la ps360 et le début de cette gen, on ne peut pas me dire que niveau jeux et hardware, c’est là folie ! certes il y a toujours de la quantité mais la qualité reste à désirer ! il y a toujours quelques exceptions, mais ne représentent pas une majorité ! pour moi c’est clairement une période difficile pour le jeux vidéo ! les raisons ?

ensuite que l’E3 s’ouvre au public, n’est pas forcément une mauvaise chose, mais il me semble que dans d’autres salons (pas forcément jeux), il y a une période pour les pro et ensuite pour le public ! cela permettrait de laisser les pro faire leurs job. ensuite, je doute de certains d’en avoir la légitimité ! c’est une autre histoire.

chose qui est appréciable pour moi, c’est internet qui me permet de suivre ce salon en direct et de pouvoir suivre des sites qui traitent les infos quasi en permanence ! à l’époque du magasine, il fallait attendre presque septembre pour pouvoir voir des photos et des compte rendu ! et je pense que cette « immédiatité » est une cause de ce mal ! des sites, des leaks, des youtubers, et bien d’autres peuvent transmettre « une pensé unique » et cela me dérange énormément et je reste réfractaire à beaucoup de choses, surtout celles qui peuvent rendre mes enfants dépendants et incapable de raisonner par eux mêmes !

Jonyboy

26 jui 2016 @ 12:49

@jmabate : Je te rejoins sur ton dernier point. Nous avons affaire à un « journalisme » d’opinion concernant notre loisir favori. On obtient plus rapidement un avis qu’une retranscription objective des faits. Cette « guerre des constructeurs », dont j’ai du mal à identifier la source (marketing ?), pourrit souvent les faits en amenant les gens à prendre position. Même Rone qui fait ici l’effort de faire part d’un simple constat semble se sentir obligé de se justifier... C’est terrible quand même ! Bref, merci Rone, c’est le premier article que je lis sur cette édition de l’E3 qui me permet de prendre un peu plus de hauteur et de me proposer une réflexion plutôt que de m’apporter des réponses toutes faites à des questions que je ne me pose pas.

avatar

Mr Moot

26 jui 2016 @ 16:54

Merci pour cet aperçu du derrière de scène. Moi ce qui me frappe, c’est que chaque année on a le droit à des previews ultra alléchantes.... basées sur des trailers.

J’ai suis un peu déçu que personne dans l’équipe ne semble s’intéresser à la VR, qui pourtant s’est faite une belle place dans le salon. J’aurai bien aimé avoir l’avis d’un non enthousiaste sur le PSVR notamment, car contrairement à ce que tu dis sur la puissance nécessaire à de la bonne VR, j’ai lu de très bon retours sur le casque de Sony, même de la part de personnes jouant sur Vive.

Beau boulot en tout cas, ça soit bien être la course là bas.

ReapingTsi

26 jui 2016 @ 17:31

Cool l edito ! @ jmabate c est aux parents de veiller à l education des enfants, les medias n ont pas vocation à le faire et si les parents se reposent sur eux alors les personnes à blâmer sont bien eux et non ces « medias »..mais je pense que tu es allé un peu loin dans ta reflexion là..^^ lol c est juste une question de partialité (coucou les doritos !) qui pourrait etre remise en question si les seules personnes à pouvoir test’ les jeux sont selectionnées pour leurs « audiences/vues » de maniere à ce qu ils vantent les merites d un produit/jeu d un avis orienté !

Pour le faible nombre de jeux jouables (AAA) je pense que cela est peut etre dû au faible avancement de dev’ de certaines productions qui ont peur de generer un bouche à oreille negatif à l echelle planetaire ! Se faire juger sur un produit non-finit par des personnes qui n ont pas toujours une grande maturité (genre certains « joueurs » call of que l on a tous pu croiser un jour sur le live ou « en vrai ») peut, je presume, se reveler negatif dans le « subconscient » du grand public et une bonne intention (se laisser approcher par « mr tout le monde ») peut ainsi porter prejudice à un jeu ! D ou le fait de selectionner les personnes qui ont le droit d y toucher..(dans quels termes/conditions ?ça c est louche à mon humble niveau de comprehension ^^’...).

Un des gros problemes desormais c est le temps, l argent et le nombre de personnes necessaire au dev’ d un triple A. Chaque generation qui passe devient plus puissante mais aussi plus coûteuse. Si cette generation deçoit pas mal de monde c est que les indés sont ceux qui, grâce aux moyens necessaires moins importants, peuvent laisser libre court à l innovation mais les AAA avec les graphismes qui tapent bah faut des sous, des annees, et une centaine de personnes..y’ a pas de secret (comme gta 5 et ses stats de dev’ hallucinants) donc moins de prise de risque, moins d emballement ! Sorry j ai trop ecrit^^’

ReapingTsi

26 jui 2016 @ 17:38

@ mr moot t es sur xboxygen donc pour les impressions du PSVR va sur un site sony je pense que tu trouveras ton bonheur ! ;) ici c est plus l avis de l occulus ou du vive qui devrait t interesser vu ce que microsoft a encore declaré il y a peu.

avatar

Applemib

26 jui 2016 @ 18:06

En ce qui me concerne et depuis un moment,je me rends compte qu’il existe de la part de nombreux site de jeux video une omerta très forte a l’égard de microsoft. Je suis un vieux de la vieille et je joue depuis près de 30 ans (j’ai commencé avec pong et l’atari 2600) La guerre des consoles existe depuis la nuit des temps et je l’ai vécue du temps de la megadrive et de super nintendo.(entre autre) Bien entendu,les réseaux sociaux n’existaient pas a l’époque mais cette guerre avait lieu via les magazines papier et le courrier des lecteurs.Je peux vous dire qu’elle était très intense mais de ce que je me souviens,il n’y avait pas cette haine affichée par certain de la communauté Playstation. Cette guerre des consoles était saine et non violente. Tout le contraire d’aujourd’hui. Faut dire que Sony a grandement baissé le niveau intellectuel des joueurs depuis leur arrivée dans le JV. C’est un fait. Démocratiser le jeu video c’est super mais on ramasse le bas du panier...Ce n’était pas le cas a l’époque. Je remarque une seconde chose concernant cette omerta de la part des site de jeux videos envers microsoft. Il existait plus ou moins la meme du temps de la PS1 et de la dreamcast.Les raisons étaient tout aussi obscures. Les sites de JV se sont acharnés sur sega car il n’y avait que sony qui comptait pour eux et le résultat a été que Sega a abandonné le jeu video. Microsoft a heureusement les reins solides mais il est évident que si ce n’était pas le cas,il subirait le même sors.

avatar

Applemib

26 jui 2016 @ 18:12

Je terminerais en disant que si demain,microsoft abandonne le jeu video et que personne n’est la pour reprendre le flambeau ,il est certain que j’arrêterai de jouer. Ce sera difficile ça car je joue depuis la nuit des temps mais je ne mettrais jamais un euro sur un équipement électronique (quel qu’il soit) estampillé SONY.

ReapingTsi

26 jui 2016 @ 18:42

@Applemib les jeux sont plus importants que la plateforme c est MA regle d or pour les jeux videos en tout cas. Je trouve aussi dommage que microsoft paie encore ses erreurs de com’ et l acharnement des neophytes (ou presque..) grand public du JV qui jouent aux mêmes jeux annuels (call of, fifa..) et critiquent les plateformes concurrentes parce qu’ ça defoule !:’-( mais sans vouloir te manquer de respect c est un peu ce que tu fais avec Sony..ils ont quand même apportés de bonnes choses aussi et c est un peu mechant de dire qu il ont abaisser l intellect des joueurs !^^’ Les fans « defendent » un constructeur ou un autre en fonction des souvenirs ou nostalgie des jeux/licences qu ils ont appreciés donc des fois ça devient « personnel » si je puis dire !lol Mais les medias permettent desormais à n importe qui de s exprimer (dans les magasines papier les courriers des lecteurs etaient selectionnés par les pigistes/redacteurs sinon ça aurait donné les mêmes discours j imagine, les idiots ont toujours existés ^^) donc ça prend plus d ampleur !Mais c est peut etre dans le forum qu il faudrait discuter de ça dsl du H-S..!

jmabate

26 jui 2016 @ 19:02

@ reapingtsi :

@ jmabate c est aux parents de veiller à l education des enfants, les medias n ont pas vocation à le faire et si les parents se reposent sur eux alors les personnes à blâmer sont bien eux et non ces « medias »

merci de me donner des leçons :’-)) mais je pense que tu n’a pas compris ce que je veux dire ! la qualité des médias est très discutable, et je pense qu’il ne m’est pas exclusif de dire à mes enfants ce qui est bien ou non ! il arrive un moment ou l’indépendance est incontournable et que l’éducation fera son effet le moment venu quand l’appartenance à un groupe, à leurs comportements, à l’interprétation d’un texte, d’une infos, d’une vidéo, etc. ils feront une analyse et auront un réflexion individuelle, personnelle et non se la laisser dicter ou imposer ! il se dégage une « vérité » de ces médias qui me dérange !

@ moot : il me semble que sanju est plutôt attiré par la VR...à voir avec lui si il a pu tester ?

12