Test – Roombo : First Blood - Un croisement réussi entre Maman j’ai raté l’avion et Rambo

«Ce que vous appelez l’enfer, il appelle ça chez lui » , - 1 réaction(s)

Avez-vous déjà rêvé de tendre des pièges à des cambrioleurs qui entreraient par effraction chez vous ? De leur concocter des embuscades et leur faire regretter d’avoir brisé votre fenêtre et gâché l’esprit de Nöel ? Ici, les cambrioleurs sont des proies et vous, le chasseur aspirateur-robot sanguinaire territorial. C’est ce que nous propose Samurai Punk, un studio de Melbourniens délurés, à travers ce jeu expérimental. Le studio n’a pas ménagé ses efforts pour respecter la légende urbaine qui prétend que les pires dangers viennent d’Australie.

Dieu aurait pitié, pas Roombo

Vous incarnez Roombo, un aspirateur robot seul à la maison le soir de Noël. Alors que vos propriétaires se sont absentés pour fêter le réveillon, un petit groupe de cambrioleurs décide de s’introduire dans votre domicile pour commettre quelques larcins. Malheureusement pour eux, Roombo est un aspirateur maniaque, très protecteur et un tantinet agressif. Des traits de caractère qui s’accordent parfaitement pour faire couler des litres de sang et les nettoyer en même temps.

Votre tâche (si l’on peut dire) consiste à empêcher les cambrioleurs de voler des objets de valeur, puis à faire le ménage derrière vous afin de rendre le domicile présentable avant le retour de vos propriétaires. La méthode la plus efficace serait de déclencher une alarme silencieuse prévenant la police. Mais pas pour Roombo. Son objectif est clair : les tuer, les broyer, puis tout laver pour sauver Noël.

La première chose que l’on constate est la propreté des graphismes, plus que corrects pour un jeu expérimental. La maison est bien réalisée, les animations fluides et l’on identifie très facilement les objets avec lesquels il est possible d’interagir. Au niveau des commandes, le contrôle de Roombo est intuitif et répond particulièrement bien à la manette. Deux modes de manipulation sont même prévus afin de le rendre plus accessible, et les déplacements se font sans problème.

Les débuts de partie vous indiquent les points d’entrée des cambrioleurs

Il est temps de leur faire mordre la poussière

Comment un petit aspirateur, bien que vaillant, peut-il venir à bout de plusieurs cambrioleurs ? En leur infligeant des dégâts via le hacking des divers objets de la maison, fort heureusement bien équipée et pleine de ressources.

Une maison entièrement connectée a tout de même ses avantages

Roombo agit alors comme un véritable chef d’orchestre de la domotique, en interagissant avec bon nombre d’éléments : portes et fenêtres, ventilateurs de plafond, interrupteurs, plafonniers anti-incendie, électroménager, climatisation et bien d’autres… C’est toute la maison qui se rebelle sous votre baguette, même si cela implique de tout détruire. Mais vous êtes là pour le ménage, pas le rangement.

L’ensemble de ces actions a pour effet de les faire saigner, et pas qu’un peu ! Hémoglobine que vous allez pouvoir aspirer pour remplir votre jauge, permettant de leur asséner une charge terrible qui les fera voltiger à travers la pièce.

C’est pas nous qui le chassons, c’est lui qui nous chasse

De leur côté, les cambrioleurs vont commencer à vous pourchasser lorsqu’ils comprendront que leur malheur émane de vous. Vous pouvez vous cacher sous le mobilier pour stopper leur traque, ou fuir pour leur jouer d’autres mauvais tours. À noter que leur cheminement est indiqué et que le temps ralentit lorsque vous êtes en mode hacking. Mais gare à vous, car si ces cambrioleurs du dimanche ne sont pas les plus futés, il est parfois compliqué de s’échapper lorsqu’ils sont plusieurs, et vos 3 points de vie se perdent vite.

Allez, du balai !

Une fois votre devoir accompli, il ne vous reste plus qu’à nettoyer au maximum la maison dans le peu de temps imparti pour obtenir votre score final. Si cette dernière épreuve est difficile à compléter (tout dépend des gerbes de sang que vous avez provoquées), elle reste très amusante grâce à la joyeuse musique de Nöel qui l’accompagne, dénotant complètement avec le carnage sanguinolent dont vous avez été l’auteur.

Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant

C’est d’ailleurs le principal point positif du jeu : il ne se prend jamais au sérieux, tout est drôle et décalé. Il suffit pour cela de voir les artworks de la Galerie, débloquables une fois le jeu terminé. Il est indéniable que l’équipe de Samurai Punk s’est amusée en réalisant Roombo, et cela se ressent dans chacun des 6 niveaux du jeu et 3 niveaux bonus que l’on traverse avec plaisir.

Il paraît que c’est pas mal avec du chianti...

Si le jeu n’est pas exempt de défauts mineurs (petits problèmes de collisions, des cambrioleurs qui restent coincés hors de la maison, des charges qui ne s’effectuent pas correctement), il est surtout terriblement court et vous en aurez fait le tour en moins d’une heure. Les niveaux, prenant place sur une seule et unique map, n’ont de différence que le nombre de cambrioleurs qui augmente de 1 à chaque fois, haussant la difficulté mais ne variant pas le gameplay. Si vous faites une partie, vous les aurez toutes faites. Même s’il est possible de refaire les niveaux pour obtenir le meilleur score possible, la rejouabilité reste limitée.

Test réalisé sur Xbox One X

Bilan

On a aimé :
  • Le plaisir de maltraiter des cambrioleurs
  • Mécaniques basiques mais efficaces
  • Ne se prend jamais au sérieux
  • 1000G à gagner facilement
On n’a pas aimé :
  • Une seule map
  • Trop court, on en veut encore
L’affaire est dans le sac

Il faut prendre Roombo : First Blood pour ce qu’il est : un jeu expérimental très court, extrêmement plaisant à faire le temps d’une soirée entre amis, en se passant la manette pour voir qui réalise les plus beaux kills. Agréable à l’œil et aux oreilles, il est suffisamment efficace pour nous aspirer dans son humour aussi absurde que saignant. Bonne nouvelle, le studio travaille déjà sur la suite des aventures de notre aspiratueur.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Roombo : First Blood

PEGI 16 Violence

Genre : Action

Editeur : Samurai Punk

Développeur : Samurai Punk

Date de sortie : 05/02/2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, Steam, Switch

1 reactions

khawoosh

15 mar 2021 @ 08:58

un croisement entre Rambo et Roomba ? :-))