Test - Mass Effect 2 : Kasumi - La Mémoire Volée

«mémoire courte» , - 4 réaction(s)

Inutile de présenter Mass Effect, jeu de rôle désormais culte qui a réussi à faire l’unanimité de par la richesse et la cohérence de son univers et la formidable aventure qu’il nous proposait. On ne pouvait pas en dire autant des deux DLC qui sont arrivés par la suite. Inutiles, mal foutus et assez courts, bien loin de montrer l’étendue du talent des petits gars de chez Bioware. Mass Effect 2 a réussi à se maintenir dans l’excellence, améliorant en de nombreux points l’expérience du premier opus. Autant dire que l’on attendait de pied ferme les premiers DLC à venir enrichir ce deuxième opus.

La belle Kasumi

Kasumi - La mémoire volée va nous permettre d’enrôler un nouveau membre dans notre équipage. Il s’agit d’un des plus grands voleurs de la galaxie, la belle humaine Kasumi Goto. Enfin humaine, pas vraiment quand on voit la somme d’éléments cybernétique qu’elle arbore, éléments qui lui permettent entre autres de devenir invisible.

Pour enrôler cette belle cambrioleuse, il va falloir gagner sa confiance en l’aidant à dérober une sorte de boite noire renfermant tout les souvenirs de l’ancien partenaire de Goto. La mission se déroulera en deux parties distinctes où l’on devra infiltrer une soirée organisée par le vil homme d’affaire détenant l’objet convoité puis s’enfuir en faisant parler ses armes. Tout un programme en somme.

Vol express

En jouant à ce premier DLC on ne peut que constater le soin tout particulier que Bioware a porté sur l’environnement de cet add on. Tout est très beau, somptueux par moments avec un petit clin d’œil à d’autres titres Bioware comme Dragon Age. On arrive à se rincer l’œil et ce malgré le petit nombre de lieux traversés. Mieux vaut prendre son temps pour admirer le paysage car on traverse ces lieux assez rapidement, en mode accéléré même vu qu’il ne vous faudra qu’une petite heure pour en voir le bout. L’histoire est expédiée en quelques minutes pour laisser place à l’action.

Tout est très mal amené et ça commence dès le début où la célèbre voleuse ne trouve rien de plus discret pour contacter Shepard qu’un panneau publicitaire à l’entrée du spatio port de la Citadelle. Le reste est du même acabit. Le coffre fort est a 10 mètres de la porte d’entrée de la résidence de l’homme d’affaire, le système de sécurité peut être désactivé sans que personne ne s’en rende compte et l’on peut faire jouer ses flingues tranquillement sans que personne ne s’en soucie. Heureusement que l’on peut entendre les gardes dire qu’ils n’ont rien entendu à cause de la musique et du bruit de la soirée car nous on a beau tendre l’oreille on cherche encore la musique et le bruit. En gros, rien n’est fait pour nous faire entrer dans cette aventure et les lacunes s’amoncellent tellement que l’on n’ose même pas s’imaginer ce que cela aurait donné avec une aventure plus longue.

Finir la mission de Kasumi vous permettra de gagner directement sa loyauté et son traditionnel deuxième costume -fort sympathique- ; Vous pouvez alors la retrouver dans ses quartiers au bord du Normandy. Si vous êtes toujours célibataire à ce moment de l’aventure, sachez que ce n’est pas du côté de Kasumi qu’il vous faudra chercher du réconfort. A l’instar de Zaheed une amourette avec elle est impossible quel que soit le sexe de votre personnage principal et discuter avec elle se résumera à la présentation des objets présents dans sa chambre. Bien maigre.

Bilan

Dlc ou vol avéré ?

560 points soit un peu plus de 6 euros pour une heure de jeu. Alors certes on traverse des environnements sympathiques, Kasumi est un bien joli compagnon de route et dispose d’un pouvoir bien agréable à utiliser, on finira l’aventure avec une nouvelle arme pour nos compagnons et une nouvelle tenue de soirée pour parader dans les couloirs du Normandy, mais au final c’est bien peu et on s’attendait surtout à un autre niveau au point de vu narratif. Un DLC qui s’oublie aussi rapidement qu’il se joue, tout juste sauvé par le charme de Kasumi et ses décors.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Mass Effect 2

Genre : Action RPG

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Bioware

Date de sortie : 28/01/2010

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Mass Effect 2

4 reactions

Jezehbell

01 jui 2010 @ 22:42

On aime ou on aime pas.

Perso, j’ai aimé. Kasumi est très charismatique contrairement à Zaeed.

AceParty

01 jui 2010 @ 23:36

En tant que fan je lui met : 4/5 Objectivement parlant par contre : 3/5

Fan de Mass Effect, j’ai trouvé ce DLC cool et plutôt dépaysant par rapport aux autres quêtes d’origines du jeu.

Kasumi est cool et vous sort des répliques dans d’autre phases classique du jeu et son pouvoir est bien pratique en démentiel.

Son seul défaut c’est bien son prix excessif, 400 pts voir moins aurait été préférable.

Après cela dépendra de votre amour envers Mass Effect, rien que des costumes alternatifs pourrait me faire refaire le jeu encore et de façon différente avec une femme ou un autre homme.

avatar

Dr. FaNaTiK

02 jui 2010 @ 10:09

C’est vrai que c’est cher pour ce que c’est... C’est con qu’ils intègrent pas un perso vraiment « principal » avec lequel on peut discuter et tout ça. Je l’ai pris en tant que fan mais bon... Ca commence à être cher tout ça.

Jarel

Rédaction

02 jui 2010 @ 11:10

En fait ce que je n’ai pas aimé c’est que ce DLC fait réellement tache par rapport au jeu et à ce que Bioware est réellement capable de faire. J’ai peut être été mal habitué avec les DLC de Borderlands mais j’en ai un peu marre que l’on nous fasse payer des rajouts traités par dessus la jambe. 1 heure de jeu en prenant le temps, une histoire expédiée, tut juste sauvé par une réalisation agréable et un personnage sympathique. Cela fait peu et limite foutage de gueule. C’est, certes, le DLC le plus intéressant qui est arrivé sur Mass Effect mais on est très, très loin de ce que l’on est en droit de s’attendre pour un jeu de ce calibre.