Test - Worms Revolution

«Le retour du roi» , - 3 réaction(s)

Voilà maintenant plus de trois ans que les fans attendent un nouveau Worms. Certes, il y a eu des titres qui sont sortis depuis, mais en 3D. Pour les initiés, Worms se joue avant tout en 2D puisque c’est là que son gameplay reste le plus intéressant et qu’il permet les meilleures subtilités. Cette fois c’est la bonne, le studio Team 17 nous offre un nouvel opus comme on l’attendait, et en a profité pour refondre son moteur graphique par la même occasion.

Le retour du vrai Worms

Une desnouvelles armes du jeu

Histoire de ne pas effrayer les joueurs qui ne connaîtraient pas la série, le jeu se lance et propose de se faire la main avec les actions principales, à savoir se déplacer, choisir une arme et tirer. Pour les habitués, rien de bien nouveau, on retrouve assez vite ses marques même si de subtils éléments de gameplay que nous aborderons plus bas ont changé.

Même si Worms est une série qui se déguste entre amis, il reste possible de jouer en solo en commençant la campagne et sa succession de matchs à mort ou les énigmes dans lesquelles il faudra la plupart du temps jouer avec les obstacles des cartes. Bien sûr, on peut aussi créer ses propres parties et jouer contre l’I.A. (avec jusqu’à 3 amis) en paramétrant le mode de jeu souhaité. Entre deux et quatre équipes peuvent ainsi s’affronter dans des matchs à mort ou en mode Forts. Ce dernier n’est autre qu’un match à mort dans lequel les équipes s’affrontent dans des forteresses situées l’une en face de l’autre, un mode déjà bien connu dans la série.

L’eau est planquée un peu partout

Évidemment, c’est en multijoueurs que la série prend tout son sens, et cet épisode ne déroge pas à la règle. La personnalisation du jeu et les quatre décors possibles restent les mêmes, mais c’est forcément beaucoup plus drôle de voir un pote se faire éclater la tronche par l’une de ses propres grenades qui vient de ricocher contre un objet du décor. Comme toujours, il est possible de jouer jusqu’à 4 en ligne, entre amis, ou en lançant une partie à la recherche d’adversaires à l’autre bout du monde. Il est par contre regrettable que Team 17 n’ait pas pensé encore une fois à inclure un mode sur Xbox Live avec un invité sur la même console ! En revanche, et contrairement à Worms Armageddon, nous n’avons pas noté de souci de connexion particulier ni de temps de latence lorsque c’est le tour d’un autre joueur. Un bon point.

Fondamentalement, les bases de Worms restent les mêmes, mais les développeurs ont quand même revu quelques éléments dans le gameplay, et certains influencent vraiment la façon de jouer.

Bilan

On a aimé :
  • L’introduction des classes et de l’eau pour plus de stratégie
  • Le nouveau moteur, vraiment joli
  • Le fun et délire propre à la série resté intact
On n’a pas aimé :
  • Les quelques ralentissements et freezes
  • L’absence des récompenses de fin de partie
  • La corde ninja devenue moins fun à manier
Le retour du roi

L’essence même de Worms est bien là, avec quelques nouveautés qui peuvent réellement bouleverser le gameplay. L’ajout des classes de personnages, qu’on peut utiliser ou non, ainsi que la gestion de l’eau influencent assurément les parties et ajoutent un peu plus de stratégie que les fans apprécieront. Les autres découvriront un jeu apparemment simple mais qui promet des heures de pratiques pour en découvrir toutes les richesses. Au final, Worms Revolution reste une valeur sûre à partager sans modération entre amis ou sur le Xbox Live pour en tirer toute la quintessence.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Worms Revolution

Genre : XBL Arcade

Editeur : Team 17

Développeur : Team 17

Date de sortie : Fin 2012

Prévu sur :

Xbox 360, PC Windows

3 reactions

avatar

Kwesi

10 oct 2012 @ 08:48

Miam ! Est-ce qu’on sait quand il sort ? :-P

avatar

Kwesi

10 oct 2012 @ 09:38

Oups je n’avais pas vu qu’il sortait aujourd’hui, désolé ! |-)

Mike78

11 oct 2012 @ 13:46

vraiment tres bon comme jeux !