Test - Sine Mora

«Beau comme une pluie de missiles» , - 0 réaction(s)

Sine Mora for ever

La traditionnelle attaque du train surarmé !

Sine Mora en jette plein les yeux au niveau de sa technique mais encore faut-il qu’il ait des arguments solides au niveau de sa jouabilité pour vraiment conquérir les fans exigeants de shoot them up. Car oui, ne vous y trompez pas, même si le jeu est particulièrement attrayant au niveau de sa réalisation, ne vous laissez pas séduire par sa technique si vous n’avez pas un goût prononcé pour le shoot them up. Sine Mora est dur, exigeant et s’adresse aux amateurs du genre sans toutefois les caresser dans le sens du poil. Car les premières réactions que l’on aura en s’essayant à Sine Mora seront loin d’être positives. L’avion que l’on dirige se déplace avec une certaine inertie rendant son maniement un peu mou loin de la nervosité que l’on attendait. Même si la cadence des tirs est plus que satisfaisante, on n’aura pas vraiment droit aux adversaires pop corn, destructibles en un tir. Chaque vaisseau adverse dispose d’une petite barre de vie. Alors oui, on a la possibilité d’augmenter la puissance de tir de notre véhicule mais à chaque fois que l’on sera touché, on perdra notre puissance et le jeu ne dispose d’aucun temps de récupération (invincibilité momentanée) pour récupérer rapidement les améliorations perdues. Le gameplay de Sine Mora a ses propres particularités qui ne laisseront pas indifférent les joueurs.

Vous retrouverez souvent ce genre de situation...

La plus grosse de ces particularités est la disparition de la barre de vie pour son propre vaisseau. L’élément prépondérant de Sine Mora est le chronomètre qui fera office de barre de vie. Chaque adversaire détruit augmentera le temps dont vous disposez, chaque fois que vous serez touché par un tir vous perdrez du temps. Afin de maîtriser ce gameplay si particulier, il vous faudra passer par la phase du par cœur afin de détruire le plus d’adversaires possible pour accroître votre capital temps, ce qui aidera grandement à vaincre les boss bien retors du jeu. La difficulté du jeu est rehaussée par un certain manque de lisibilité des tirs et des adversaires dans les décors. La surcharge de détails encensés en premier lieu devient fortement problématique lorsque certains tirs disparaissent derrière des éléments où lorsque certains adversaires missiles s’avèrent très difficiles à repérer. Le jeu dispose de quelques bonus nous permettant de récupérer un bouclier, ou encore de ralentir l’action pendant un temps afin de passer plus facilement le rideau de missiles qui remplira l’écran, mais cela ne nous empêchera pas de pester contre ce manque de lisibilité récurent.

Ce passage vous demandera du doigté...

Niveau contenu, Sine Mora saura contenter les plus exigeants même si on pourra regretter l’absence d’un mode coopération en ligne et local qui aurait pu être très sympathique. Le jeu est long pour un shoot them up et les niveaux sont nombreux et variés (huit chapitres découpés en plusieurs zones avec pour chacun des boss intermédiaires et des boss de fin). Les 1200 Mpts à payer pour acquérir Sine Mora seront tout à fait justifiés par le contenu. Outre le mode scénario dans lequel on enchaînera les niveaux avec un vaisseau imposé, on aura la possibilité de choisir le mode arcade où l’on sélectionnera le vaisseau de notre choix et son armement et divers modes time attack dans lesquels on devra se débarrasser des boss du jeu le plus rapidement possible. Le jeu dispose en plus d’un mode 3D stroboscopique qui ne rendra pas plus lisibles les tirs et les vaisseaux mais magnifiera sa réalisation exemplaire pour les heureux possesseurs d’un écran adapté.

Bilan

On a aimé :
  • Une réalisation exemplaire
  • Un univers somptueux
  • Un jeu très agréable pour qui saura le dompter
On n’a pas aimé :
  • Un manque certain de lisibilité
  • Ne livre pas ses qualités lors des premières parties
  • Pas de coop
  • Musiques très discrètes
Une œuvre d’art imparfaite !

Sine Mora n’est pas le jeu ciselé, pointu, auquel on pouvait s’attendre. Toutefois, on apprend à aimer Sine Mora petit à petit, on apprend à faire fi de ses imperfections et de ses choix de gameplay. Malgré une première approche abrupte voire totalement négative pour certains, on arrive à dompter Sine Mora et à y prendre beaucoup de plaisir. Une sorte de sado masochisme propre à tout joueur de shoot them up. La technique sans faille du jeu et le design somptueux de ses boss aideront beaucoup à ce coup de cœur tardif et même malgré les tares que l’on est prêt à lui reprocher, Sine Mora arrive à les faire oublier et à convertir les plus persévérants d’entre nous.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Sine Mora

Genre : XBL Arcade

Editeur : Digital Reality

Développeur : Grasshopper

Date de sortie : 21/03/2012

Prix : 1200 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade